Résultats de votre recherche sur 'Bruno Callies de Salies'

21 résultats

N° 726 Janvier 2010

Mauritanie : le « mouvement de redressement » - Bruno Callies de Salies

Un Haut conseil d’État des forces armées (HCE) démet, le 6 août 2008, de ses fonctions le président de la République Sidi ould cheikh Abdallahi, et s’engage à organiser une élection présidentielle dans les délais les plus courts. Le général Mohamed ould Abdelaziz, à la tête du HCE, est contraint sous la pression internationale de signer un accord avec le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), réunissant les forces politiques d’opposition. L’accord prévoit principalement la création d’un gouvernement d’union nationale et l’organisation d’une élection présidentielle effectivement pluraliste et démocratique. La victoire du général Abdelaziz, dès le premier tour du scrutin, le 18 juillet 2009, est vivement contestée par l’opposition.

N° 689 Août/Sept 2006

Mauritanie : le renversement de Maaouyia Ould Sid'Ahmed Taya - Bruno Callies de Salies

La politique du président Maaouyia Ould Sid’Ahmed Taya, aussi bien étrangère qu’intérieure, à partir de la seconde moitié des années 90, suscite une contestation croissante. Le chef de l’État réagit par une gestion de plus en plus autoritaire du pouvoir : arrestations et incarcérations d’opposants, interdiction de partis politiques, organisation de grands procès, annonces de la mise en échec de présumés putschs. Cette dérive amène l’armée, le 3 août 2005, à lui retirer le pouvoir après l’avoir soutenu pendant plus de deux décennies. Un Comité militaire pour la justice et la démocratie (CMJD) s’est engagé à instaurer un régime démocratique et réformer l’État.

N° 683 Février 2006

Monarchies du Golfe : les micro-États de la péninsule Arabique - Bruno Callies de Salies

Les bouleversements régionaux récents (écrasement de l’Irak, exacerbation de la crise israélo-palestinienne), les caractéristiques des sociétés (transition démographique, proportion importante de jeunes, nombre considérable d’étrangers), les problèmes de succession à venir (absence d’héritier désigné, âge de certains monarques) amènent à s’interroger sur l’avenir de ces petits pays. Les contributions rassemblées dans ce livre donnent de précieux éclairages sur ces divers problèmes. Lire la suite

N° 671 Janvier 2005

Algérie : l'élection triomphale d'Abdelaziz Bouteflika - Bruno Callies de Salies

Les relations entre Abdelaziz Bouteflika et l'armée algérienne sont tumultueuses, au lendemain de son accession à la présidence de la République en avril 1999. Sa politique et ses déclarations, sa conception et son exercice de la fonction présidentielle suscitent l'hostilité de généraux qui l'ont porté au pouvoir. Le Premier ministre Ali Benflis, fort de ses succès et du soutien d'une partie de l'armée, renforce son contrôle sur le FLN dans la perspective d'une candidature à l'élection présidentielle du printemps 2004. Abdelaziz Bouteflika mobilise les moyens de l'État pour tenter de reprendre la direction du parti et pour remporter ce scrutin. Il est finalement réélu triomphalement, les généraux n'ayant pas réussi à s'entendre pour soutenir un candidat. Cette situation politique inespérée lui permet de reconquérir le FLN, de poursuivre son action de réconciliation entre les Algériens, et d'entreprendre des réformes économiques de grande ampleur, grâce à des revenus pétroliers exceptionnels.

N° 667 Août/Sept 2004

Revendications démocratiques en Kabylie - Bruno Callies de Salies

Un lycéen, Mohamed Guermah dit Massinissa, blessé par balles dans une brigade de gendarmerie près de Tizi-Ouzou, meurt le 20 avril 2001, jour de la commémoration du «  printemps berbère ». Trois jeunes gens sont interpellés, de façon irrégulière, par des gendarmes, près de Béjaïa deux jours plus tard, en présence de leur professeur. Un communiqué du commandement de la gendarmerie, repris momentanément par le ministre de l’Intérieur en personne, le jour même des obsèques de Massinissa le 23 avril, affirme que le jeune homme est mort à cause d’un «  regrettable accident par arme à feu », et le présente comme un délinquant. Ces événements soulèvent une vague de colère dans les villes, les villages, et les hameaux de Kabylie.

N° 651 Mars 2003

L'Algérie et l'islamisme armé - Bruno Callies de Salies

Abdelaziz Bouteflika s'est efforcé depuis son accession au pouvoir en avril 1999 de réconcilier les Algériens, éprouvés par des années de guerre civile, et de mettre fin à la violence des groupes armés. Il a fait adopter par le Parlement, puis par un scrutin référendaire, la « loi de concorde civile » destinée à la réinsertion sociale des islamistes n'ayant pas commis de crime de sang, ni de viol. Le chef de l'État s'est montré très large dans l'application de la loi, et a même envisagé une réintégration politique en proposant la « concorde nationale ». Les groupes armés irréductibles ont subi des coups sévères des forces de sécurité, mais la sanglante embuscade des Aurès de janvier 2003 montre qu'ils peuvent encore réaliser des coups de main d'une certaine ampleur.

N° 613 Octobre 1999

Maroc : l'alternance - Bruno Callies de Salies

N° 570 Décembre 1995

L’Algérie dans la guerre - Bruno Callies de Salies

Dans cet ouvrage collectif, plusieurs universitaires du Centre d’études de recherches internationales (Ceri) apportent des informations concrètes sur la situation en Algérie. Le premier article rappelle les difficultés « d’une économie de rente réticente aux réformes » au lendemain du retournement du marché pétrolier et du dollar. Il indique comment « le système des prix administrés et l’encadrement de l’économie en monopole de production et de distribution ont joué un rôle important dans le développement d’une économie » parallèle. Si l’interruption des élections et la fermeture des frontières ont rendu plus difficile le trabendo (marché noir) et développé le commerce des armes demandées par de nouveaux acteurs, « l’ajustement structurel tend à court terme à aggraver la détérioration de l’économie et à abaisser le pouvoir d’achat de la population ». Lire la suite

N° 565 Juin 1995

Le Maroc en mouvement - Bruno Callies de Salies

L'auteur avait déjà évoqué l'évolution du Maroc dans un article très approfondi en février 1994. Dans cet article, il nous donne des informations complémentaires sur les succès remportés, mais aussi sur les difficultés que rencontre le roi Hassan II dans sa politique de démocratisation et d'amélioration des conditions de vie de son peuple.

N° 559 Décembre 1994

Le drame algérien - Bruno Callies de Salies

21 résultats

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

18-07-2019

Décès accidentel du SCH Roellinger, CC1 Guyot, CCH Vandeville engagés dans l'opération Harpie en Guyane.

11-07-2019

Public Sénat - Fidélisation des militaires : « Nous avons fait de gros efforts » estime le général Jérôme Pellistrandi.

11-07-2019

Échec du tir de la fusée Vega - Vega launch fails

09-07-2019

Le résistant Georges Ménage est mort - French resistant Georges Ménage dies

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...