Auteur : Mustapha Benchenane

Docteur d’État en science politique. Conférencier au Collège de défense de l’Otan et à l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Éditorialiste à l’institut FMES.

31 résultats (26 articles - 5 Tribunes - 0 e-Recension)

N° 822 Été 2019 - La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

L’instabilité méditerranéenne : fatalité ou défi à relever ? - Mustapha Benchenane

L’instabilité des pays de la rive Sud de la Méditerranée est une réalité révélant la fragilité de ces États qui assument avec difficulté les défis de la démographie et du développement économique. Souvent en situation de rivalité stratégique, il impacte donc que la rive Nord, en l’occurrence, l’Europe, prenne la mesure de cette situation.

N° 822 Été 2019 - La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

La fragmentation du monde - Mustapha Benchenane

Thierry Garcin, auteur d’une dizaine de livres et autant de contributions à des ouvrages collectifs, a fait paraître cet ouvrage avec un sous-titre, « La puissance dans les relations internationales ». La valeur particulière de cette réflexion tient à la personnalité de l’auteur, à la fois journaliste et politologue. Il a animé avec talent et durant trente-trois années sur France culture l’émission « Les enjeux internationaux » dont il en a fait une référence pour quiconque s’intéresse aux affaires du monde. Mais il n’est pas « seulement » journaliste, il est aussi politologue, docteur en science politique et titulaire d’une habilitation à diriger des recherches, la fameuse « HDR » qui lui permet d’encadrer des étudiants en doctorat. Il a enseigné à l’Institut d’étude politique de Paris (Sciences Po), il est professeur invité à la Sorbonne Université Abu Dhabi et maître de conférences à HEC. Lire la suite

N° 804 Novembre 2017 - Armement et économie de défense

Turquie : Erdogan ou la revanche sur Atatürk - Mustapha Benchenane

La Turquie d’Erdogan a remis en cause les fondements imposés par Atatürk à partir des années 1920. Il s’agit de retrouver une identité ottomane antioccidentale et musulmane, en considérant que la culture démocratique n’a pas réussi à s’enraciner durablement dans l’opinion publique.

Tribune - 24-05-2017

La poudrière sahélienne (T 896) - Mustapha Benchenane

La poudrière sahélienne (T 896)

Le contrôle des flux migratoires est-il possible alors qu’avec la mondialisation, on fait l’apologie de la liberté de circulation des produits, des services et des biens ? Jusqu’à présent, les mesures prises pour enrayer ou ralentir ce phénomène ont échoué. C’est sans doute parce que l’on a mal identifié les vrais problèmes. Il conviendrait de réaliser des projets précis avec les responsables de ces pays et surtout avec les peuples concernés.

N° 800 Mai 2017 - Le débat stratégique en revue

Surprise stratégique ou défaillance de l’intelligence stratégique - Mustapha Benchenane

L’idée de surprise stratégique est en vogue. Or, l’étude des faits montre qu’il s’agit d’une défaillance de l’intelligence stratégique, incapable de comprendre et d’analyser des signaux précurseurs. Les derniers conflits ont démontré la difficulté à réfléchir à l’après-conflit, source des désastres politiques en Irak, notamment.

N° 795 Décembre 2016 - À l’Est, rien de nouveau ?

Moyen-Orient : Poutine dans les pas des tsars - Mustapha Benchenane

La politique actuelle de Vladimir Poutine s’inscrit dans la continuité de l’histoire russe visant à ouvrir un accès vers la Méditerranée et à établir des liens avec les pays de la région en s’inscrivant comme protectrice des chrétiens et comme capable de dialoguer avec le monde islamique. L’islam étant aussi une des religions de la Russie.

N° 793 Octobre 2016 - De nouveaux enjeux transatlantiques ?

L’Islam africain - Mustapha Benchenane

L’Islam s’est développé en Afrique à partir du VIIIe siècle en s’adoptant aux coutumes locales et aux mœurs des sociétés africaines. Organisé autour des confréries, l’Islam africain, bien que modéré, n’échappe pas aux soubresauts actuels avec la montée d’un islamisme potentiellement déstabilisateur.

N° 784 Novembre 2015

Moyen-Orient : les frontières à la source des conflits ? - Mustapha Benchenane

Les frontières actuelles du Moyen-Orient étaient censées permettre le développement d’États reposant sur le principe occidental de l’État-Nation. Or, l’échec, en particulier du nationalisme arabe, est patent tant le modèle importé était peu compatible avec les structures locales fondées essentiellement sur l’Islam.

N° 780 Mai 2015

Islam et conflits : entre interprétations et confusion - Mustapha Benchenane

L’Islam est en crise profonde, entraînant une spirale de violence touchant à la fois les musulmans dans leur diversité mais aussi les Occidentaux, obligeant à trouver ensemble une voie de dialogue responsable.

N° 777 Février 2015

« Monde arabe » : une transition lourde de menaces - Mustapha Benchenane

Les « printemps arabes » traduisent une crise profonde de certains États confrontés à des chocs multiples, entre autoritarisme, crise identitaire de sociétés en perte de repères et incapacité à affronter des modernités issues d'une mondialisation mal assumée.

N° 774 Novembre 2014

La Russie : une puissance méditerranéenne ? - Mustapha Benchenane

La Russie, puissance continentale, a toujours regardé vers la Méditerranée tout au long de son histoire millénaire. Souvent en conflit, en particulier avec l’Empire ottoman, ou en rivalité avec les puissances occidentales, les dirigeants russes ont l’ambition d’être des acteurs de premier plan dans le Mare Nostrum.

N° 766 Janvier 2014

Les incertitudes stratégiques liées aux « révolutions » arabes - Mustapha Benchenane

Ce retour détaillé sur les causes structurelles des récentes révoltes du monde arabe explique les incertitudes stratégiques durables qui grèvent le développement des sociétés arabo-musulmanes.

Tribune - 11-07-2013

  BILLET - Égypte : échec des Frères musulmans ou échec de la démocratie ? (T 404) - Mustapha Benchenane

En dressant l’état des lieux de la transition égyptienne au lendemain de l’éviction sanglante par l’armée égyptienne des Frères musulmans et de leur président légalement élu en 2012, l’auteur nous montre combien est long le chemin d’une culture démocratique établie.

N° 759 Avril 2013

Le Qatar, micro­-État à la stratégie globale - Mustapha Benchenane

Micro-­État proche de l’Arabie saoudite et de l’Iran, le Qatar a organisé son développement autour de trois priorités : des investissements diversifiés, une politique culturelle résolue et une posture diplomatique ambitieuse. L’auteur explore ce profil original de puissance.

N° 744 Novembre 2011

La perception de l’Occident par les Arabes - Mustapha Benchenane

L’auteur expose le résultat de ses travaux sur la façon dont l’Occident est perçu par bien des Arabes. C’est dans un fond historique qui va des Croisades aux mouvements du nationalisme arabe et dans le voisinage rugueux des religions chrétienne et musulmane qu’il puise la tension qu’il discerne entre monde arabe et Occident.

Tribune - 18-05-2011

BILLET - Mort de Ben Laden - Mustapha Benchenane, Robert Carmona

Ce double article traite sur un ton polémique de l’opération Geronimo qui s’est soldée par la mort d’Oussama Ben Laden, leader d’Al-Qaïda. Tandis que l’un estime qu’elle est illégale, l’autre considère qu’elle constitue un véritable acte de guerre légitime certes mais en aucun cas un cas de justice au sens propre de ce terme.

N° 740 Mai 2011

Le nœud gordien afghan - Mustapha Benchenane

En mettant en perspective le glissement d’une guerre contre le terrorisme vers l’établissement d’un État afghan viabilisé selon les normes occidentales, l’auteur nous montre comment s’est construite l’impasse actuelle.

Tribune - 08-03-2011

Méditerranée : pour une convergence des perceptions - Mustapha Benchenane

Alors que chacun perçoit les événements à sa façon et créant de ce fait sa propre histoire, les faits sont là mais la perception diverge. N’est il pas temps avec la mondialisation de mettre en communs le travail des historiens pour « créer » une histoire commune en Méditerranée ?

Tribune - 01-02-2011

BILLET - Maghreb : la « contagion » révolutionnaire - Mustapha Benchenane

La Tunisie a basculé dans la violence à cause de divers facteurs sociaux et de certaines dérives du régime telles que la corruption, le népotisme et l’arbitraire. Cependant, quand bien même d’autres pays du Maghreb sont touchés par les mêmes phénomènes avec cependant des spécificités, le risque de contagion est infime.

N° 736 Janvier 2011

L’année stratégique à venir - Mustapha Benchenane

Dans un tour d’horizon synthétique, l’auteur nous montre qu’en 2011 les rapports de force seront fondés sur les résidus de l’héritage de la guerre froide, s’agissant en particulier de la posture russe, sur les conflits et différends non résolus, notamment en Méditerranée et sur les nouvelles ambitions de puissance, principalement en Asie.

N° 730 Mai 2010

Méditerranée : état des lieux - Mustapha Benchenane

En revenant de façon détaillée sur les différentes étapes d’une introuvable intégration stratégique méditerranéenne, l’auteur nous invite à dépasser les racines de la conflictualité intrinsèque de cette zone clé, à la fois forum de peuples et passerelle de continents, par une recherche résolue de solutions mutuellement favorables.

N° 717 Mars 2009

L'islam contre l'« islamisme » - Mustapha Benchenane

L’islam est en continuité, non en rupture, avec les autres religions monothéistes. L’« islamisme » ne peut donc justifier par le Coran sa guerre contre les juifs et les chrétiens, eux aussi « détenteurs de l’Écriture ». L’islam et la majorité des musulmans sont donc contre l’islamisme ; crise et non choc des civilisations.

N° 678 Août/Sept 2005

Malaise et confusion en Méditerranée - Mustapha Benchenane

Les différents « dialogues » – Barcelone, Otan – n’ont pas été à la hauteur des espoirs qu’ils ont suscités. Ils visaient à établir la sécurité et la stabilité dans la zone euro-méditerranéenne. Dans le même temps, la guerre en Irak et la poursuite de l’occupation et de la colonisation en Palestine aggravent la situation et sont des causes essentielles du développement de l’extrémisme et du terrorisme.

N° 661 Février 2004

La perception de l'autre, source de malentendus et de conflits - Mustapha Benchenane

L’histoire des relations entre les peuples est marquée par l’usage de la force. L’une des difficultés rencontrées pour fonder des relations de nature nouvelle vient de ce que, même lorsque les faits de puissance relèvent du passé, ils continuent de peser lourdement sur le présent. Ils contribuent de façon substantielle à forger la psychologie des peuples, leur culture, leur perception d’eux-mêmes et des autres. C’est là une source importante de malentendus et de conflits. Il conviendrait, afin de pacifier les esprits, d’œuvrer pour réaliser la convergence des perceptions, notamment, en écrivant ensemble l’histoire commune.

31 résultats

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

08-08-2019

Le problème concernant le passage de commande est désormais résolu : si vous n'avez pas reçu votre commande, pensez à vérifier vos courriels indésirables.

30-07-2019

Lancement de la cellule en charge de l’intelligence artificielle de défense – A new structure for French AI in Defence

25-07-2019

Un avion de la Patrouille de France s’écrase, le pilote blessé – 
Pilot slightly injured after his Alphajet accident

22-07-2019

Londres met la pression sur l’Iran en envoyant un SNA - UK sending an SNN to pressure Iran

22-07-2019

Le sous-marin Minerve retrouvé plus de 50 ans après sa disparition - Submarine Minerve has been found

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...