Auteur : François Valentin

(1913-2002) Général français. Polytechnicien. Capitaine fait prisionnier en 1940, il s'évade en 1943 et participe aux campagnes d'Italie, de France et d'Allemagne. En 1946, il est à l'état-major du Haut-Commissaire de la République en Indochine avant de prendre le commandement de l'artillerie dans différents secteurs où il s'illustre. De retour en France, il passe par le SGDN. Breveté de l'École de Guerre, il est affecté tour à tour en Tunisie, en Algérie et dans les Forces françaises en Allemagne. Colonel en 1958, général de brigade en 1962, général de division en 1967, général de corps d'armée en 1970, général d'armée en 1971.

22 résultats (22 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 488 Juin 1988

Vers des tournants dangereux - François Valentin

L'auteur nous fait part de ses réflexions sur les problèmes présents et à venir posés à la France et à l'Europe dans le domaine de la défense. Il fait un certain nombre de recommandations que les gouvernements – et les opinions publiques – se devraient d'étudier avec soin et de suivre.

N° 478 Juillet 1987

Valmy ou la défense de la nation par les armes - François Valentin

La Fondation pour les études de défense nationale vient de publier un ouvrage dont l’intérêt dépasse largement le champ d’application de l’histoire militaire : « Valmy ou la défense de la Nation par les armes » n’est pas seulement une fresque très vivante de la naissance des armées de la République, où se pressent les figures, hautes en couleur, d’officiers et de soldats de l’ancien régime, des volontaires de 1791 et, en plus petit nombre, de 1792 ; ce n’est pas non plus uniquement un tableau, si objectif et documenté qu’il soit, des circonstances qui ont entouré la préparation et la conduite d’une bataille décisive ; c’est aussi et peut-être surtout un ouvrage de réflexion sur les deux thèmes suivants : le premier, que les vicissitudes de l’histoire imposent dans les époques troublées aux hommes qui sont à la croisée des chemins le seul fil directeur de leur jugement personnel ; le second, qu’une fois pris le recul par rapport aux événements du moment, un grand pays a le devoir d’assumer la totalité de son passé. Lire la suite

N° 470 Novembre 1986

Les Défenses antimissiles, la France et l’Europe - François Valentin

La Fondation pour les Études de Défense nationale a publié au début de l’été 1986 un ouvrage collectif, fruit des travaux d’une quinzaine de personnalités appartenant aux armées, à l’industrie aérospatiale, au monde scientifique etc., ou y ayant appartenu, toutes, sauf une, anciens polytechniciens membres du Groupe X-Défense que préside M. Pierre Guillaumat. Couvrant les divers aspects sous lesquels les problèmes concernant les défenses antimissiles se posent pour l’Europe et la France, politique, militaire, technologique, moral et psychologique aussi, ce petit livre, sans qu’il prétende épuiser le sujet, est probablement l’unique ouvrage existant en France qui permette au lecteur d’avoir une vue approfondie de la question et de ne pas être soumis à la passion dont le débat a souvent été empreint. Lire la suite

N° 432 Mai 1983

L'arête étroite - François Valentin

L'auteur, ancien commandant de la 1re Armée, apporte une contribution de grand intérêt aux réflexions stratégiques ouvertes dans notre revue depuis quelques mois. Ses propos appellent référence aux déclarations du général Rogers sur la défense de l'Europe, dont nous avons rendu compte avec un article du général Claude Le Borgne (mars 1983) et celui de A.M. Thomas sur l'Air Land Battle et l'engagement américain en Europe (avril 1983). Elles sont aussi une prise de position personnelle dans le débat soulevé par le général Poirier en avril 1983 avec son article « La Greffe » sur une nouvelle conception des moyens de l'armée de terre et de leur emploi.

N° 410 Mai 1981

La Société nationale industrielle aérospatiale (SNIAS) et les matériels d'armement - François Valentin

Dans cet article, l'auteur fait remarquer que la Société nationale industrielle aérospatiale, appelée le plus souvent l'Aérospatiale ou la SNIAS, est plus connue par ses directions civiles que par son activité dans le domaine militaire. Or, celle-ci est fort importante, et dans des domaines très divers comme les missiles balistiques qui justifient le « spatial » de la dénomination de la société, mais aussi pour les engins tactiques anti-chars et antiaériens ainsi que pour les hélicoptères. On ne saurait trop insister, cependant, sur le rôle joué par l'Aérospatiale dans le rayonnement français à l'étranger, l'activité industrielle en France, en particulier dans certaines régions comme Toulouse, et la coopération internationale.

N° 342 Mars 1975

Armée et démocratie - François Valentin

22 résultats

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

08-08-2019

Le problème concernant le passage de commande est désormais résolu : si vous n'avez pas reçu votre commande, pensez à vérifier vos courriels indésirables.

30-07-2019

Lancement de la cellule en charge de l’intelligence artificielle de défense – A new structure for French AI in Defence

25-07-2019

Un avion de la Patrouille de France s’écrase, le pilote blessé – 
Pilot slightly injured after his Alphajet accident

22-07-2019

Londres met la pression sur l’Iran en envoyant un SNA - UK sending an SNN to pressure Iran

22-07-2019

Le sous-marin Minerve retrouvé plus de 50 ans après sa disparition - Submarine Minerve has been found

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...