Auteur : Georges-Henri Bricet des Vallons

Diplômé de Sciences Po Paris, docteur en sciences politiques, spécialiste des marchés des services de sécurité et de défense. Directeur du développement de l’École supérieure de la sûreté des entreprises (ESSE). Auditeur civil de la 27e promotion de l’École de Guerre.

 

 

6 résultats (6 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 825 Décembre 2019 - Le droit et l'usage de la force armée

Les technologies de renseignement en France : à la recherche d’un modèle de développement - Georges-Henri Bricet des Vallons

Les technologies de renseignement sont en retard en France pour de nombreuses raisons économiques et politiques, offrant le champ libre aux produits américains. Il est urgent d’avoir une nouvelle approche plus innovante et performante. Il y va de notre souveraineté technologique.

N° 754 Novembre 2012

Assistance militaire aux États étrangers : une diplomatie sous pression - Georges-Henri Bricet des Vallons, Nicolas Mazzucchi

La lente évolution de l’assistance militaire aux États étrangers s’est faite par le développement des capacités de souveraineté, la normalisation démocratique et stratégique, et aujourd’hui la sous­traitance à des sociétés de services militaires, extensions informelles des États. Cette externalisation s’impose de plus en plus comme un axe de recomposition critique de la stratégie indirecte des grandes puissances.

N° 711 Août/Sept 2008

Sociétés militaires privées - Georges-Henri Bricet des Vallons, Philippe Sidos

La France a décidé de se doter en avril 2003 d’un arsenal législatif consacré à la répression des activités mercenaires. Si cette loi réprime sévèrement le mercenariat dit « romantique », incarné notamment par le colonel Bob Denard, elle laisse en revanche totalement de côté le phénomène des sociétés militaires privées (SMP) tel qu’il a émergé en Irak et qui est en train de bouleverser l’équilibre des rapports de force internationaux. L’objet de cet article est de démontrer en quoi ce vide est préjudiciable pour l’avenir et la pérennité de l’action géoéconomique de la France et pour la défense de ses intérêts stratégiques à l’étranger.

N° 695 Mars 2007

Globalisation stratégique et guerre urbaine - Georges-Henri Bricet des Vallons

De la prise de Bagdad (raids) à la bataille de Falloujah (swarming) ou à celle de Bassorah (siège), la guerre d’Irak a décliné tout le spectre des opérations en ville, et confirmé définitivement les intuitions de nombre d’observateurs quant au défi majeur que pose aux armées occidentales la pacification des zones urbaines. Revenant sur la friction naissante entre « transformation » et « adaptation », l’auteur s’attache ici à décrypter la réinvention doctrinale américaine de la guerre urbaine et ses répercussions sur la conduite stratégique des opérations de stabilisation en ville, notamment à travers l’intégration globale — dite interagences — des groupes parapublics, non-gouvernementaux et privés à l’action des forces régulières.

N° 693 Janvier 2007

La France, l'Europe, l'Otan : une approche géopolitique de l'atlantisme français - Georges-Henri Bricet des Vallons

Chercheur à l’Institut français de géopolitique, l’auteur affiche clairement dans cette étude son parti pris pour l’Otan. Manifestement hostile à la politique d’autonomie stratégique gaullienne et à l’émergence d’une Europe de la défense dégagée de l’orbite américaine, l’auteur envisage l’alliance euro-américaine comme la seule réponse possible aux défis sécuritaires post-11 septembre. Sa proximité avec la pensée « réaliste » des néo-conservateurs américains est assez explicite. Il reprend d’ailleurs comme motif structurant le syllogisme du « fossé » budgétaire-capacitaire entre Américains et Européens développé par Robert Kagan dans son livre La Puissance et la faiblesseLire la suite

N° 687 Juin 2006

L'arme non-létale dans la doctrine et l'action des forces terrestres - Georges-Henri Bricet des Vallons

Dès son apparition en 1997 dans le débat doctrinal français, le concept d’arme non-létale a suscité maintes controverses, souvent caricaturales, certains le rejetant comme un fantasme de science-fiction, d’autres l’envisageant comme une voie révolutionnaire parallèle à l’emploi des forces classiques. Dénonçant le déficit dont souffre la réflexion stratégique sur le non-létal, l’auteur s’interroge sur les inflexions doctrinales qu’engendre un tel concept, et met l’accent sur les potentialités tactiques qu’offrent ces systèmes d’armes de nouvelle génération.

6 résultats

Décembre 2019
n° 825

Le droit et l'usage de la force armée

Actualités

04-12-2019

Discours du président de la République lors de l'hommage national au treize militaires morts pour la France en opération au Mali

27-11-2019

Hommage aux 13 militaires français : Florence Parly se rend au Mali

26-11-2019

Treize militaires de l’opération Barkhane meurent dans un accident d’hélicoptères

25-11-2019

Renseignement : lancement du programme Archange

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...