Auteur : Pierre-Emmanuel Thomann

 

Directeur de recherches en géopolitique, Institut européen des relations internationales, Bruxelles (IERI).

 

5 résultats (5 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 762 Été 2013

Russie et Union européenne : le chaînon manquant en matière de défense et sécurité - Pierre-Emmanuel Thomann

C’est à une manœuvre franco-­allemande coordonnée qu’invite l’auteur pour gérer une rivalité renaissante en rééquilibrant vers la Russie l’espace stratégique européen. On pourrait ainsi enclencher une coopération mili­taire fondée sur une vision commune de la conflictualité d’une planète mondialisée et turbulente. C’est une nouvelle ambition européenne qu’il expose. 

N° 754 Novembre 2012

L’impératif continental : oser l’Europe de Lisbonne à Vladivostok - Pierre-Emmanuel Thomann

L’analyse de l’instrumentalisation du continent européen dans la stratégie euroatlantique de contention des crises le long des axes méditerranéen et caucasien permet de promouvoir une autre posture stratégique européenne fondée sur la redéfinition d’un partenariat continental eurasien, véritable pôle d’équilibre géostratégique du XXIe siècle.

N° 740 Mai 2011

L’Union européenne entre Méditerranée et Asie - Pierre-Emmanuel Thomann

Les actuelles mutations arabo-musulmanes dans la périphérie européenne suggèrent à l’auteur un nouveau paradigme stratégique pour dynamiser une UE fragilisée par la mondialisation. Le resserrement géographique de ses actions et de ses politiques lui apparaît comme l’un des moyens de stimuler une relance européenne articulée sur une géopolitique de la proximité.

N° 729 Avril 2010

Préambule - L'Europe politique, cartes sur table - Pierre-Emmanuel Thomann

Pour se positionner comme acteur politique dans un espace mondial en recomposition, une stratégie géopolitique reposant sur la maîtrise du territoire serait utile à l'Union européenne. Identifier ses frontières, ses priorités géographiques et ses alliances lui faciliterait son insertion dans la balance mondiale.

N° 712 Octobre 2008

Russie-Géorgie : première guerre du monde multipolaire - Pierre-Emmanuel Thomann

L’analyse du conflit russo-géorgien suivant l’angle de la géopolitique met en évidence les gains stratégiques engrangés par la Russie. Ils mettent un frein à l’élargissement de l’Otan qui est responsable de la perception d’encerclement de la Russie. À l’échelle mondiale, ce conflit signifie l’entrée dans le monde multipolaire. L’Union européenne est directement concernée par cet affrontement entre la Russie et les États-Unis pour la constitution de zones d’influences sur le continent eurasien. Dans l’optique d’une « Europe politique », les intérêts de sécurité de l’Union européenne lui sont dictés par la géographie. La renonciation à l’élargissement de l’Union européenne et de l’Alliance atlantique répondrait aux impératifs de stabilité du continent afin d’ouvrir la voie à un nouveau système de sécurité eurasien.

5 résultats

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

20-09-2019