Semaine 42/2017 : La chasse française arraisonne l'avion des rebelles algériens le 22 octobre 1956

L’auteur détaille les conséquences de l’arrestation par les militaires français des chefs du Front de libération nationale le 22 octobre 1956. L’auteur décrit une rébellion en Algérie très complexe où se mélangent doctrine, opportunisme, bandits, courants politiques, indépendantistes au grès des circonstances et des événements, le tout exacerbé en sous-main par l'Égypte de Nasser.

Semaine 41/2017 : Création par ordonnance de l’ENA le 9 octobre 1945

En octobre 1945, l’ENA était créée pour donner à l’État la haute fonction publique nécessaire pour reconstruire le pays et lui offrir une élite administrative de haut niveau à côté des autres grandes écoles comme Polytechnique. Cinq ans après, un premier bilan montrait la pertinence de cette décision avec une première génération d’énarques fortement investis dans la rénovation de notre pays.

Semaine 40/2017 : Débarquement de Salonique le 5 octobre 1915

Au moment même de la déclaration de guerre, la RDN publiait une analyse de la problématique du transport maritime d’un corps expéditionnaire à partir de l’exemple des Dardanelles en 1915 avec une première projection de 17000 hommes et 4500 chevaux. Les difficultés rencontrées furent nombreuses à commencer par l’inadéquation des navires à ce type de mission. Ce Retex était particulièrement intéressant alors même que quelques mois après, eurent lieu deux opérations très différentes quant au transport par voie maritime : l’expédition de Narwik et Dunkerque.

Semaine 39/2017 : Mort du dictateur Philippin Marcos le 28 septembre 1989

Les mutations intervenues aux Philippines après le départ en exil du président Marcos ont introduit des nouvelles données qui affectent non seulement la politique locale, mais aussi les échanges à l’échelon régional. Cette transformation en profondeur est analysée en développant notamment des idées importantes sur la spécificité de cette nation attachante et sur les possibilités économiques auxquelles la France devrait s’intéresser.

Semaine 38/2017 : Le général José Joaquín Prieto devient président du Chili le 18 septembre 1831

Le coup d’état au Chili le 11 septembre 1973 ayant entraîné la mort du président socialiste Salvador Allende avait suscité une très forte émotion dans le monde, en particulier dans l’Intelligentsia parisienne, avec une condamnation sans appel des militaires chiliens. Cet article de novembre 1974 proposait une remise en perspective des relations entre armée et pouvoir politique au Chili depuis l’indépendance de 1818.

Semaine 37/2017 : Début de la construction de l’École militaire le 13 septembre 1751

En septembre 1751, la construction de l’École militaire débutait sous la direction de l’architecte Gabriel sous l’impulsion de Madame de Pompadour et de Pâris Duverney. Il s’agissait pour le Roi Louis XV de construire un pendant aux Invalides de Louis XIV, son arrière grand-père, pour contribuer à la formation militaire des jeunes gentilshommes. Cependant, dès le décès du Roi, les bâtiments furent essentiellement utilisés comme casernes. Il faudra attendre 1880 pour que l’École militaire retrouve sa vocation originale avec l’ouverture de l’École supérieure de guerre.

Semaine 36/2017 : Fin de la bataille des frontières en Pologne le 5 septembre 1939

En avril 1940, la revue publiait une analyse très complète des enseignements tirés de l’emploi des unités blindées par la Wehrmacht lors de la campagne de septembre 1939 contre la Pologne. Ce long texte de 22 pages illustrait bien toute l’ambiguité de la perception par le commandement français de la Blitzkrieg avec les conséquences inavouées d’un sentiment d’être prêt à affronter les troupes nazies.

Semaine 35/2017 : Prise de pouvoir de Kadhafi en Libye le 1er septembre 1969

On ne peut comprendre la Libye d’aujourd’hui si l’on ne tient pas compte de sa géographie qui en fait le lien inévitable entre le Maghreb et l’Égypte, de son histoire marquée par le refus farouche de toute domination étrangère et par l’emprise d’une puissante confrérie puritaine, la Senoussiya. Mais surtout, il faut comprendre qui est son président, le colonel Gaddhafi : un fils de la steppe dont la vision politique est à la mesure des larges horizons libyens, animé par la ferveur du dessein unitaire arabe et par la mystique d’une « Révolution Culturelle », qui a l’ambition de créer un « homme arabe nouveau  » et qui lui propose une «  troisième voie  » différente du socialisme marxiste et du capitalisme.

Semaine 34/2017 : Fin de la première guerre du Golfe (Iran/Irak) – le 20 août 1988

Les auteurs analysent l’évolution des relations des États-Unis et de l’URSS avec les deux belligérants du Golfe, et tentent de discerner les buts recherchés par les deux superpuissances à travers des actions parfois ambiguës.

Semaine 33/2017 : Fin de la Conférence de Moscou le 17 août 1942 

La Seconde Conférence de Moscou, entre les principaux alliés de la Seconde Guerre mondiale, eut lieu du 12 au 17 août 1942.
Winston Churchill, le premier ministre britannique, Averell Harriman représentant les États-Unis et Joseph Staline, chef de l'Union soviétique planifièrent à cette occasion la Campagne d'Afrique du Nord, ainsi que l'ouverture d'un nouveau front dans le Nord de la France.

Semaine 32/2017 : Conventions de Genève 28 juillet 1951

Le problème des réfugiés est à la fois complexe et général. Il s’est posé si fréquemment en ces dernières années et son envergure continue d’être telle, et sa durée si imprévisible, qu’il importe désormais de le considérer, non plus comme une conséquence passagère, mais bien permanente, de la guerre moderne.

Semaine 31/2017 : Acte final de la Conférence d’Helsinki le 1er août 1975

Deux ans après les accords d’Helsinki, l’attention des observateurs des rapports Est-Ouest reste accaparée par ce qu’on a appelé «  la troisième corbeille », c’est-à-dire la liberté de circulation des hommes et des idées. On ne parle guère des «  mesures de confiance  », les «  MDC  », dont sont également convenus les participants à la Conférence et qui visent à réduire les risques d’affrontement armé. Quelles sont donc ces mesures  ? Quelle est la valeur du document qui les contient ? À quelle application ont-elles donné lieu de part et d’autre ?

Semaine 30/2017 : Nationalisation du Canal de Suez le 26 juillet 1956

La nationalisation du canal de Suez par l'Égypte le 26 juillet 1956 va provoquer une guerre qui opposa l'Égypte et une alliance secrète actée par le protocole de Sèvres, formée par Israël, la France et le Royaume-Uni. Leur objectif est alors de renverser Nasser et de récupérer le canal. Sous la pression du monde entier, le Royaume-Uni puis la France sont contraints d’accepter un cessez-le-feu. Les troupes de l’ONU (Force d'urgence des Nations unies) débarquent le 27 novembre. Les Casques bleus étaient nés.

Semaine 29/2017 : Premier alunissage le 20 juillet 1969

Le 16 juillet 1969, la fusée Saturne V décollait de Cap Canaveral et emmenait vers la Lune le vaisseau Columbia de la mission Apollo 11. 4 jours plus tard, le 20 juillet, Neil Amstrong et Buz Aldrin, étaient les premiers hommes à marcher sur la Lune. Il s’agissait d’un exploit scientifique, technologique, humain majeur pour les États-Unis dans le cadre de la confrontation Est-Ouest. Apollo 11 démontrait le leadership américain dans la conquête spatiale face à l’URSS, pourtant pionnière en la matière mais qui ne sut pas capitaliser sur ses premiers succès.

Semaine 28/2017 : "Trinity", première bombe A, le 16 juillet 1945

Dès la reprise de la parution de la revue Défense Nationale, la question de l’arme nucléaire s’est posée avec le lancement de deux bombes en août 1945, aboutissant à la capitulation japonaise et à la fin de la seconde guerre mondiale. L’amiral Castex, avec ce premier texte, proposait ainsi une analyse du rôle de la Bombe et ouvrait de ce fait en France le débat autour de l’emploi de cette nouvelle arme.

Semaine 27/2017 : Début de la Seconde guerre du Dahomey (4 juillet 1892)

La conquête du Dahomey (devenu le Bénin), en 1890, est un épisode largement oublié de la conquête coloniale française mais qui mérite d’être revue. L’objectif des troupes franco-africaines commandées par le Colonel Dodds visait à arrêter les attaques extrêmement meurtrières conduites par le Roi Béhonzin et mettre fin aux pratiques esclavagistes alors perpétrées contre les tribus locales mais aussi aux sacrifices humains largement répandus.

Semaine 26/2017 : bataille de Tchesmé le 26 juin 1770

Parmi les faits du XVIIIe siècle les plus importants pour l’histoire générale de l’Europe et du Monde, on ne saurait attacher trop de prix à l’éclosion des idées « philosophiques » et révolutionnaires, et, simultanément, au développement de deux grands États modernes : la Prusse et la Russie, ainsi qu’à la naissance d’un troisième  : les États-Unis. C’est, dans cet ensemble, que la Russie effectue sa véritable entrée dans la vie internationale. L’épisode, croyons-nous inédit, auquel nous consacrons cette étude souligne la valeur que son Gouvernement attachait, dès cette époque, à sa pénétration en Méditerranée.

Semaine 25/2017 - Promulgation de la Constitution de l’Allemagne du Nord en juin 1867

En 1953, la question du réarmement allemand se posait alors même que progressait l’idée de constituer une Communauté européenne de défense (CED) qui aurait pu fédérer les efforts et intégrer la nouvelle force allemande. Il s’agissait d’une approche politique audacieuse qui fut cependant rejetée par la France en 1954. Toutefois ce texte apportait un exemple de fédéralisation d’armées sous la conduite de la Prusse qui venait de gagner contre l’Empire austro-hongrois et qui allait prendre le leadership sur Vienne.

Semaine 24/2017 : défaite de Waterloo le 18 juin 1815

Le 18 juin n’est pas uniquement la date fondatrice de la Résistance française avec l’appel de Londres. C’est aussi l’anniversaire d’une défaite qui, elle aussi, a changé la face de l’Europe en permettant à Londres de devenir la puissance impériale, à la fois intriguant en Europe pour éviter toute tentative d’organisation et travaillant pour son propre intérêt au delà des océans. 

Semaine 23/2017 : débarquement en Normandie le 6 juin 1944

6 juin 1944 : le D Day. Ce texte de 1952, donc très proche des événements, propose une analyse du rôle militaire de la Résistance durant cette période. Les actions entreprises par les Résistants ont contribué à désorganiser les arrières allemands, mais aussi de retrouver une fierté militaire qui avait été perdue en juin 1940. Cette fierté, incarnée depuis le 18 juin par le Général de Gaulle était essentielle pour permettre à la France de s’asseoir sur le banc des vainqueurs.

Disparition de Zbigniew Brzezinski le 26 mai 2017

La disparition de Zbigniew Brzezinski marque l’effacement progressif d’une génération exceptionnelle de grands penseurs et acteurs de la politique étrangère américaine. Zbig, par son parcours d’excellence, a profondément contribué à cette grande diplomatie quand Washington se préoccupait des affaires du Monde.

Semaine 22/2017 : Discours de Charles de Gaulle à Alger le 4 juin 1958

Thierry Maulnier, journaliste et membre de l’Académie française, s’exprimait sur la douloureuse question algérienne alors même que les choix politiques conduits par le général de Gaulle et les choix idéologiques de certains officiers de haut rang divergeaient de plus en plus autour de l’avenir de la relation entre la métropole et ce qui était encore une partie de son territoire.

Semaine 21/2017 : Réunification du Yémen le 22 mai 1990

À l’heure où le Yémen connaît une guerre civile sur fond d’affrontement Chiites-Sunnites, il n’est pas inutile de regarder en 1975 lorsque les deux Yémen étaient en rivalité sur fond de nationalisme arabe avec un Yémen du nord proche de Ryad et un Yémen du Sud imprégné d’idéologie marxiste et qui bénéficiait de l’appui de l’URSS et de la Chine maoïste.

Semaine 20/2017 : Signature du traité d'État autrichien le 15 mai 1955

En 1955, l’Autriche recouvrait sa pleine souveraineté après une décennie d’occupation par les Alliés suite à la défaite du troisième Reich. Le paradoxe est que le pays avait été annexé à l’Allemagne nazie sans réelle opposition avec un plébiscite approuvant cet Anschluss à 99%. En redonnant à Vienne son indépendance, l’URSS obtenait de la part des Alliés la neutralité du pays, lui conférant un statut spécifique entre Ouest et Est sous la domination soviétique.

Semaine 19/2017 : Signature du Pacte de Varsovie le 14 mai 1955

En 1965, le Pacte de Varsovie fêtait sa première décennie d’existence, dans un cadre de normalisation voulue par Moscou et de vassalisation imposée aux États membres. L’efficacité de l’outil militaire est alors indéniable avec une standardisation des équipements et de la doctrine au final supérieure à ce qui existait à l’OTAN. L’adversaire potentiel représentait une menace crédible et disposait d’un rapport de forces supérieur.

Octobre 2017
n° 803

Engagement militaire : de nouvelles formes ?

Brèves

13-10-2017

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...