Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Février 1946 - n° 021

La géographie et les forces Lire les premières lignes

 
 
 
 
 
 

Dans sa magistrale étude, intitulée « Le Corps expéditionnaire français en Italie » (octobre et novembre 1945), le général Carpentier ne semble pas avoir disposé de la place nécessaire pour évoquer le rôle de l’Armée de l’Air française. Aussi paraît-il juste de déterminer la part qui revient à celle-ci dans la victoire.

 

L'auteur, grand prix de littérature coloniale, après avoir esquissé l'histoire du Japon moderne et, notamment, décrit le culte de l’Empereur, analyse l’âme du peuple nippon.

 
 

Chroniques

 
 
 
 
 
 

Bibliographie

Général Gouraud : Mauritanie et Adrar  ; Librairie Plon, 1945 ; 349 pages - Henry Freydenberg

Cette série de notes, prises au jour le jour, pendant la préparation, puis au cours de la conquête de l’Adrar, constituent une des pages de la longue et glorieuse carrière coloniale du général Gouraud. Les tribus maures du Nord du Sénégal, sous l’obédience des fils de Ma el Aïnin, s’opposent à notre pénétration et pillent sans discontinuité ceux qui se sont soumis à la France ; la mort de Coppolani a porté un coup sensible à notre prestige et les tribus ralliées demandent du secours. Lire la suite

 

Richard Mc Millan : Montgomery et ses hommes. Histoire de la 8e Armée britannique en Afrique  ; Éditions Plon, 1945 ; 316 pages - Edmond Delage

M. Richard McMillan est un de ces correspondants de guerre anglo-saxons qui joignent au courage le coup d’œil stratégique et le talent littéraire ; c’est une bonne fortune pour un chef et pour ses soldats que d’avoir pareil historien. Le sujet est, d’ailleurs, magnifique puisqu’il s’agit de l’admirable épopée de la 8e Armée britannique. Quand M. McMillan la rallie sous le soleil impitoyable d’Afrique, elle fuit à travers le désert et cherche, pour se mettre en sûreté, à franchir le Nil ; l’ennemi croit tenir la victoire, l’Égypte semble perdue. C’est alors que, dans la nuit du 23 octobre 1942, cette même 8e Armée refoule Rommel et son Afrika Korps jusqu’en Tunisie, avant de le rejeter à la mer. Lire la suite

 

Henri Le Masson : Forces sur la mer  ; Sociétés d’Éditions géographiques, maritimes et coloniales, 1945 ; 323 pages - Edmond Delage

Henri Le Masson qui assure, depuis 1942, la publication des Flottes de Combat, répertoire de toutes les marines de guerre, fondé par le commandant de Balincourt, vient de faire paraître, sous le titre Forces sur la mer, un ouvrage documentaire, destiné à renseigner le grand public sur le matériel aéronaval moderne. La guerre a entraîné d’importantes transformations dans la structure du matériel ; l’auteur a pensé qu’au moment où se terminait une lutte de six années qui a mis aux prises les plus grandes flottes du monde, il serait intéressant de « faire le point ». Il a donc voulu examiner ce que sont devenues les diverses catégories de navires qui viennent de lutter sur les océans, montrer à la suite de quelle évolution elles sont arrivées à leur état actuel et les besoins auxquels elles répondent. Mais, comme il l’écrit dans l’avant-propos, il n’a pas voulu anticiper sur l’avenir et porter de jugement sur le matériel de l’avenir. Lire la suite

 

Joseph Paul-Boncour : Entre deux guerres. Souvenirs sur la IIIe République  ; Éditions Plon, 1945 ; 297 pages - Edmond Delage

Le deuxième tome de Souvenirs sur la IIIRépublique, de Joseph Paul-Boncour, a suivi de près le premier ; il possède les mêmes qualités que son devancier et, sous une forme agréable, retrace d’importants événements, dans lesquels l’auteur a joué souvent un rôle d’observateur bien placé, ou d’acteur de premier plan. Le volume a trait à la période qui s’étend depuis les dernières guerres, plus précisément depuis l’arrivée du Président Wilson à Paris, jusqu’en 1936. Fort intéressants sont ses impressions à son retour du front en 1918, et les souvenirs qu’il évoque de la chambre bleu horizon et de l’opposition de ses camarades socialistes. Mais la partie qui restera, sans doute, la plus précieuse, pour qui voudra écrire l’histoire de la période d’entre-deux-guerres, est celle qu’il a consacrée à la Société des Nations où, pendant de longues années, il fut l’avocat, aussi compétent qu’éloquent, des intérêts de la France, qui se confondaient avec ceux de la Société des Nations eux-mêmes. À ce propos, nous voyons défiler, sous la plume alerte de M. Paul-Boncour, une série d’esquisses spirituelles et vivantes, des hommes qui parurent alors à Genève et qui s’appelaient : Herriot, McDonald, Henderson, Lord Cecil, Politis, Pilsudski, Titulesco, le comte Bernsdorff, Litvinoff, André Tardieu, et. Il met également en relief les travaux déployés par la France pour réaliser sa foi et son idéal du désarmement, ainsi que la sécurité collective, grâce à la création d’une force internationale, dont la lucidité d’un André Tardieu avait reconnu l’absolue nécessité. Lire la suite

 

Joachim Joesten : What Russia wants [Ce que veut la Russie]  ; World Book Company, 1944 ; 207 pages - A. L.

M. Joachim Joesten, auteur de ce livre très suggestif, est un Allemand de Cologne, ancien collaborateur de la Weltbühne, naturalisé citoyen américain, après avoir dû fuir son pays à travers le Danemark, la Suède et la Russie. Il nous donne, en un ouvrage très riche de pensées et de faits, dans lequel il ne cache pas, d’ailleurs, ses sympathies pour la cause russe, ses impressions politiques sur ce que veut l’URSS. Comme le livre a été publié il y a déjà une bonne année, et qu’une grande partie des vues de l’auteur semble se réaliser sous nos yeux même, nous sommes tentés de lui reconnaître une réelle pénétration et largeur de vue politique. La thèse essentielle soutenue par M. Joachim Joesten est que, depuis la dissolution de l’Internationale communiste en mai 1943, qui marque la victoire définitive de Staline sur le trotskysme, la Russie ne veut pas une Europe soviétique ; elle ne veut pas davantage une Europe réactionnaire, un faisceau de fédérations qui l’entoureraient d’un nouveau « cordon sanitaire ». Sincèrement pacifique, elle n’ira pas, de gaîté de cœur, chercher querelle à une coalition anglo-américaine ; ce qu’elle recherche, avant tout, c’est une sécurité, sans laquelle il n’y aura pas de paix durable. Lire la suite

 

Revue Défense Nationale - Février 1946 - n° 021

Revue Défense Nationale - Février 1946 - n° 021

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Juin 2019
n° 821

L’affirmation stratégique des Européens

Actualités

17-06-2019

Discours de Florence Parly, ministre des Armées, 53e Salon international de l'aéronautique et de l'Espace

17-06-2019

Baptême du Patrouilleur Antilles Guyane (PAG) La Combattante à Saint-Malo

16-06-2019

Par décret du président de la République du 14 juin 2019, le remplacement en 1re section de l'amiral Bernard Rogel est prorogé jusqu'au 1er mai 2020 avec maintien dans ses fonctions de chef de l'état-major particulier du président de la République.

10-06-2019

« Cette disparition tragique provoque une immense émotion dans la famille des Sauveteurs en Mer et nous rappelle les risques que prennent chaque jour nos bénévoles, pour secourir les personnes en difficulté en mer. Je pars retrouver les membres de la station des Sables-d'Olonne pour les entourer dans cette terrible épreuve. » Xavier de la Gorce, président de la SNSM.

06-06-2019

Moins connus que les 177 commandos Kieffer, des marins et des bâtiments de la France libre ont également participé au débarquement de Normandie le 6 juin 1944 à l'instigation du contre-amiral Lemonnier, Chef d'état-major général de la Marine de 1943 à 1950. À cette occasion, nous vous proposons son article d'août 1946 intitulé « Débarquements et défense des côtes ».

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...