Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Avril 1946 - n° 023

Dans la préface qu’il écrivait en juillet 1945 pour le premier numéro de la Revue des Questions de Défense Nationale, le général Juin, jetant un regard sur les cinq années qui viennent de s’écouler, s’exprimait en ces termes : « Des procédés nouveaux se sont fait jour, marqués notamment par une interdépendance de plus en plus étroite des armes et la généralisation des attaques sur les arrières. » Cette remarque s’applique tout particulièrement à l’arme aéroportée. Lire les premières lignes

p. 456-470

Le problème des constitutions a revêtu, ces derniers mois, une importance particulière. La Revue de Défense nationale croit opportun de publier une étude documentaire sur ce problème, vital pour la Nation, étant entendu que les idées qui y sont présentées n'engagent que leur auteur.

L’envol et l’atterrissage réussis le 3 décembre 1945 d’un avion à réaction De Havilland Vampire, à bord d’un petit porte-avions britannique de 14.000 tonnes l’Ocean, constituent un événement dont l’importance mérite d’être soulignée, car elle synthétise la double révolution qui s’opère, sur mer et dans les airs, par le développement du navire porte-avions et de l’avion propulsé par réaction. Le navire armé d’avions est né à la fin de la guerre mondiale n° 1, mais il a fallu vingt-cinq ans — de 1917 à 1942 — pour que son affirmation éclate. L’avion à réaction est né à la fin de la guerre mondiale n° 2. Celle-ci s’est achevée avant qu’il ait pu s’affirmer, mais son règne n’en est pas moins certain. Lire les premières lignes

p. 509-513

Au cours d’un exposé fait par le général J.-H. Doolittle, qui commanda la 19e, puis la 15e et la 8e Air Force américaine, devant le Comité des Affaires militaires du Sénat des États-Unis, celui-ci fit de très intéressantes révélations sur le rôle joué par l’aviation dans la victoire. Lire les premières lignes

p. 514-525

Chroniques

Le 20 mars 1946 a eu lieu, dans la cour Estienne d’Orves du ministère des Armées, une émouvante cérémonie : la pose d’une plaque en mémoire de César Campinchi, ancien ministre de la Marine. Elle se déroula en présence de M. Edmond Michelet, ministre des Armées, de MM. Vincent Auriol et Jules Moch, de M. Duff Cooper, ambassadeur de Grande-Bretagne, des chefs d’état-major généraux des trois armées et de nombreuses personnalités militaires et civiles. Lire la suite

Bibliographie

Capitaine de vaisseau Alphonse Lepotier : Mer contre Terre. La victoire vint de la mer  ; Éditions Mirambeau, 1945 ; 357 pages - Edmond Delage

Parmi les marins qui ont pris la plume en ces dernières années pour traiter des problèmes concernant la guerre, et leur activité de combattants sur mer, le capitaine de vaisseau Lepotier est un de ceux qui ont, dès à présent, accompli l’œuvre la plus marquante. Lire la suite

p. 561-562

Henri Laufenburger : Henri Laufenburger : Budget et Trésor (2e édition) ; Librairie du Recueil Sirey, 1943 ; 239 pages  ; Librairie du Recueil Sirey, 1943 ; 239 pages - P. C.

La seconde édition de ce volume permet à son auteur de dépasser le domaine purement technique auquel il avait dû se limiter sous l’occupation. Passant rapidement sur les détails juridiques de rédaction et de vote du budget, notre collaborateur Henry Laufenburger s’attache surtout à étudier le budget dans le cadre de l’économie générale, où, d’ailleurs, son importance ne fait que croître, les dépenses publiques représentant à peu près 40 % du revenu national. Du point de vue technique, les règles traditionnelles d’unité et d’universalité budgétaires sont de plus en plus battues en brèche ; mais c’est surtout la règle de l’annualité qui tend à céder la place à la notion de budget de plusieurs années, complément du plan économique, et dont on constate les premières manifestations dans la pratique des crédits d’engagement et des lois de programme. La structure budgétaire, elle aussi, se modifie de plus en plus ; le budget est le reflet de l’interventionnisme croissant de l’État : la notion de service public s’étend de jour en jour et les nationalisations vont encore accroître son domaine, substituant, pour un grand nombre d’entreprises, la notion de productivité à celle de rentabilité. Lire la suite

p. 562-563

Louis F. Aubert : Sécurité de l’Occident (Ruhr-Rhin)  ; Librairie Armand Colin, 1946 ; 139 pages - Edmond Delage

C’est une thèse familière à nos lecteurs et à l’opinion française que celle présentée par Louis F. Aubert dans un petit livre que devraient lire également nos camarades de combat et partenaires dans les négociations pour l’établissement d’une paix durable. Pour l’auteur, le Rhin est la frontière commune des démocraties nord-atlantiques. La sécurité de la France est devenue celle de l’Occident. La solution indispensable pour la création d’un ordre politique et économique solide, en Europe et dans le monde, c’est l’internationalisation de la Ruhr et de la Rhénanie. Lire la suite

p. 563-563

Lieutenant-colonel Alfred H. Burne : The Art of the War on Land [L’art de la guerre terrestre]  ; Methuen, Londres, 1944 ; 224 pages - Ch. C.

L’auteur professe que les facteurs qui entrent en jeu dans les guerres, ainsi que les principes qui régissent l’art des combats sur terre sont éternels. Après les avoir brièvement examinés, et donné rapidement les principales définitions nécessaires à l’étude de la stratégie et de la tactique, le lieutenant-colonel Burne entreprend de démontrer, par l’étude de treize batailles décisives de l’histoire, que les généraux vainqueurs sont à peu près toujours ceux qui appliquent correctement les grands principes de la guerre, qu’il réduit à huit : poursuite de l’objectif, primauté de l’offensive, surprise, concentration, économie des forces, sécurité, mobilité et coopération. Lire la suite

p. 564-564

Jacques Lévy-Jacquemin : L’Économie du Monde  ; Librairie du Recueil Sirey, 1946 ; 166 pages - S. B.

Nous avons eu la bonne fortune de lire cet excellent ouvrage au moment même où les gouvernements français et américain publiaient le « Livre jaune » de leurs rapports économiques. Ce document s’est ainsi éclairé, à nos yeux, de la lumière des statistiques et des commentaires de M. Lévy-Jacquemin. On comprend mieux la « bataille des crédits » qui se livre actuellement à Washington et le sens exact de la conversion américaine au libre-échangisme. La difficile ambassade de M. Léon Blum s’est ainsi exactement située à sa place dans la conjoncture économique mondiale. Lire la suite

p. 564-565

Émile Ludwig : La conquête morale de l’Allemagne  ; Éditions Albin Michel, 1945 ; 281 pages - Edmond Delage

Tout serait à approfondir, à méditer et souvent à appliquer dans le livre qu’Émile Ludwig – l’auteur universellement connu de tant d’œuvres politiques, biographiques ou littéraires – a consacré au problème qui nous tient particulièrement à cœur, le problème allemand. Il est comme nous, d’avis que la conquête militaire et matérielle de l’Allemagne ne saurait être que précaire si elle ne se doublait pas de sa conquête morale. Lire la suite

p. 565-566

Lieutenant-colonel Ferdinand Otto Miksche : Paratroupes  ; Éditions Payot, 1946 ; 192 pages - Henry Freydenberg

M. le lieutenant-colonel Miksche, de l’armée tchécoslovaque, qui fit partie de l’État-major interallié à Londres, auteur de Blitzkrieg et des Erreurs stratégiques de Hitler, présente aujourd’hui une étude sur les troupes aéroportées qu’il qualifie de « paratroupes », selon leur dénomination britannique. Lire la suite

p. 566-567

Collectif : Roots of strategy [Les sources de la stratégie] : Anthologie de classiques militaires  ; (commentés par le major Thomas Philipps) ; Éditions John Lane, 1946 ; 246 pages - Ch. C.

Les Anglo-Saxons ont déjà publié, au cours du dernier conflit, un nombre considérable de volumes traitant de l’art de la guerre. Il est particulièrement intéressant pour nous, Français, de considérer le choix des classiques dont le major Philipps a réédité des extraits à Londres en 1943, et qu’il considère comme les cinq plus grands écrivains militaires qui aient paru avant le XIXe siècle. Ce sont : le Chinois Sun-Tzu, qui écrivit son Art de la guerre en 500 av. J.-C, le Romain Végèce dont les Institutions militaires des Romains datent du IVe siècle de notre ère, le maréchal de Saxe dont les Rêveries sur l’art de la guerre tiennent le quart du volume, Frédéric le Grand et ses Instructions militaires à ses généraux (1747) et, enfin, Napoléon avec ses Maximes militaires, publiées par le général Burnod en 1827. Ainsi, sur ces cinq classiques, deux sont de chez nous et trois ont été écrit dans notre langue, les instructions du roi de Prusse ayant été originalement rédigées en français. Lire la suite

p. 567-568

Maréchal de l’air William A. Bishop : Winged Peace [La paix ailée]  ; Viking Press, New York, 1944 ; 175 pages - A. L.

Venu en Angleterre avec les premières troupes canadiennes au début de la Première Guerre mondiale, William A. Bishop ne tardait pas à passer dans l’aviation, d’abord comme observateur, puis comme pilote ; et c’est un récit plein d’humour que celui des procédés de sélection alors en usage, de l’entraînement donné, des appareils confiés aux mains des néophytes. Ce qui ne l’empêcha pas d’abattre pour sa part 72 appareils ennemis. Lire la suite

p. 568-569

Amiral Émile Muselier : Marine et Résistance  ; Librairie Flammarion, 1945 ; 150 pages - Edmond Delage

Le petit livre que vient de publier l’amiral Muselier est, il nous l’annonce lui-même, l’esquisse d’une œuvre plus importante, en deux volumes, où l’auteur a l’intention de décrire sa vie très agitée « entièrement consacrée au service de la France », mais qui ne paraîtra, dit-il, « que lorsque les circonstances seront plus opportunes ». La préface de cette publication n’a guère que 150 pages. Lire la suite

p. 569-570

Revue Défense Nationale - Avril 1946 - n° 023

Revue Défense Nationale - Avril 1946 - n° 023

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

16-09-2019

Un dernier hommage aux marins de la Minerve – Minerve : Families bid last farewell to sailors

12-09-2019

Pour ses dix ans, l’IRSEM célèbre ses acquis et évoque les défis à venir – Ten years later, IRSEM celebrates steps forward and faces challenges

06-09-2019

Premier commandant du Redoutable, l’amiral Bernard Louzeau est mort – French admiral Bernard Louzeau is dead

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...