Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Janvier 1971 - n° 296

En demandant à nos lecteurs de répondre au questionnaire encarté dans notre numéro de mai 1970, nous nous proposions de recueillir toutes données de nature à nous les faire mieux connaître, à nous permettre de mieux saisir leurs aspirations et leurs désirs et à nous aider à les mieux servir. Lire la suite

p. 5-8

Dans le cadre de l'action gouvernementale tendant à faciliter les mutations de la société française, le ministre d’État chargé de la Défense nationale a décidé de promouvoir une politique d'ouverture permanente des militaires de profession sur les différents secteurs de l'activité nationale. C'est pour répondre au souci d'information qui va de pair avec cette orientation nouvelle, importante pour les personnels militaires de carrière, qu'ont été rédigées les pages qui suivent.

L'emprise de l'homme sur les océans s'accroît à la mesure des progrès techniques qu'il accomplit ; rapidement il prend possession de cette masse dont, jusqu'ici, il avait tout juste effleuré la surface. Au même moment, plus peut-être qu'à aucun autre de son histoire, la France se trouve affranchie des servitudes continentales.

Dans un premier article (décembre 1970) l'auteur a traité du « Groupe Andin ». C'est vers l'autre versant de la Cordillère qu'il invite aujourd'hui nos lecteurs à porter leurs regards, vers la façade Atlantique où l'Argentine, le Brésil, le Paraguay et l'Uruguay, à l'instar du « Groupe Andin », et en dépit d'énormes disparités de tous ordres, se sont eux aussi engagés dans un processus de développement en commun, en formant en 1969 « L'organisation des pays du Bassin du Plata ». Jusqu'ici et en raison même de ces disparités, l'Organisation a dû limiter ses prétentions à des objectifs modestes et réalistes. Mais son existence même constitue un indéniable succès politique régional et un gage pour l'avenir du sous-continent.

Depuis quelques années, une crise de conscience ébranle une partie de la jeunesse occidentale qui récuse les valeurs traditionnelles de notre civilisation, conteste la société de consommation et adopte parfois une attitude nihiliste dont les manifestations surprennent ou scandalisent les gens « bien pensants ». Lire la suite

La guerre de Vendée, qui ne se réduit pas au seul phénomène de lu Chouanerie, illustre-t-elle ce que fut une « base révolutionnaire » qui s'ignora et finalement échoua faute d'avoir pris conscience de ses possibilités et d'avoir su trouver une stratégie adéquate ? L'auteur n'est pas loin de le penser. Son expérience de combattant de la guerre d'Indochine, mais aussi sa compréhension du pays vendéen, proche de sa retraite actuelle aux environs d'Angers, donnent à son étude, inspirée par la lecture du livre de Charles Tilly La Vendée. Révolution et contre-révolution (Éditions Fayard 1970), un relief particulier.

Auditeur, puis cadre au Centre des hautes études militaires (Chem), l'auteur a porté sa réflexion sur les mutations de la guerre à l’époque contemporaine. Les deux théories mises en parallèle ici, celle de la guerre nucléaire et celle de la guerre populaire, relèvent de deux philosophies politiques fondamentalement différentes dont elles sont l’aboutissement extrême, utopique selon l'auteur. Il s’agit là d’un essai et les opinions qu’il exprime n’engagent que leur auteur.

Chroniques

Bibliographie

Général François Ingold : Général François Ingold : Voix d’Outre-Mer ; Nouvelles Éditions Latines, 1970 ; 222 pages ; Nouvelles Éditions Latines, 1970 ; 222 pages - Jean Némo

Marx et Engels : Marx et Engels : Écrits militaires ; Éditions de l’Herne, 1970 ; 664 pages ; Éditions de l’Herne, 1970 ; 664 pages - Jean Némo

Roger Priouret : Roger Priouret : Les managers européens ; Éditions Denoël, 1970 ; 432 pages ; Éditions Denoël, 1970 ; 432 pages - Jean Némo

Amaury de Riencourt : Amaury de Riencourt : L’Amérique impériale ; Éditions Gallimard, 1970 ; 320 pages ; Éditions Gallimard, 1970 ; 320 pages - Jean Némo

Jean-Jacques Salomon : Jean-Jacques Salomon : Science et politique ; Éditions du Seuil, 1970 ; 408 pages ; Éditions du Seuil, 1970 ; 408 pages - Jean Némo

Paul Berben et Bernard Iselin : Paul Berben et Bernard Iselin : Remagen, le pont de la chance ; Éditions Robert Laffont, 1970 ; 296 pages ; Éditions Robert Laffont, 1970 ; 296 pages - Jean Némo

Christian Bernadac : Christian Bernadac : Le train de la mort ; Éditions France-Empire, 1970 ; 368 pages ; Éditions France-Empire, 1970 ; 368 pages - Jean Némo

André Maurois : André Maurois : Mémoires ; Éditions Flammarion, 1970 ; 526 pages ; Éditions Flammarion, 1970 ; 526 pages - Jean Némo

Revue Défense Nationale - Janvier 1971 - n° 296

Revue Défense Nationale - Janvier 1971 - n° 296

En demandant à nos lecteurs de répondre au questionnaire encarté dans notre numéro de mai 1970, nous nous proposions de recueillir toutes données de nature à nous les faire mieux connaître, à nous permettre de mieux saisir leurs aspirations et leurs désirs et à nous aider à les mieux servir.

Notre attente a été largement comblée : fin août nous avions reçu 1 211 réponses, ce qui correspond au 1/10e de nos abonnés et de nos acheteurs. Les spécialistes estiment qu’un tel pourcentage est mieux qu’honorable.

À tous ceux qui ont eu l’obligeance et la courtoisie de nous répondre nous adressons ici nos bien vifs remerciements, tout en faisant une mention spéciale pour ceux qui, résidant à l’étranger et ne pouvant donc bénéficier des facilités postales offertes par notre enveloppe-réponse, ont cependant tenu à nous manifester tout l’intérêt qu’ils prenaient à notre entreprise. Nos remerciements vont également au Centre interarmées de recherche opérationnelle qui a été le principal artisan de l’organisation et du dépouillement de cette enquête, ainsi qu’à tous ceux qui lui ont apporté leur concours.

De l’ensemble des renseignements recueillis, voici l’image qui se dégage, des diverses catégories de nos lecteurs : la majorité des lecteurs de la Revue de Défense Nationale (54,6 %) se situent en parties égales dans les deux tranches d’âge de 30 à 39 ans et de 40 à 49 ans. La médiane pour l’ensemble passe par l’âge de 44 ans.

Les militaires en activité y sont à peine en majorité : 51,8 %. Parmi les 48,2 % de civils, on compte, il est vrai, 13 % d’anciens militaires.

Le niveau culturel de tous est élevé : 42 % sortent d’une grande école et 11 % ont un diplôme d’enseignement supérieur du niveau du doctorat. Parmi les lecteurs militaires (80 % Armée de terre, 10 % Marine et 10 % Armée de l’air), les capitaines, commandants et lieutenants-colonels dominent largement et 20 % préparent le concours de l’École supérieure de Guerre. Parmi les lecteurs civils 28 % sont des cadres supérieurs ou ingénieurs.

La fidélité de nos lecteurs est incontestable : 53 % d’entre eux nous lisent depuis 2 à 10 ans et 29,4 % depuis plus de dix ans. La régularité de lecture va de pair avec cet attachement ; l’abonné personnel est le plus assidu : il lit 4 articles en moyenne et y consacre 4 heures environ.

Revenons un instant sur l’âge. Les jeunes ne représentent que 10 % de l’ensemble et cependant 80 % des acheteurs les plus récents (depuis moins de deux ans) ont moins de 29 ans. Parmi les acheteurs au numéro un sur cinq est un étudiant. C’est là un phénomène de rajeunissement de notre clientèle qu’il est encourageant de constater, mais qui renforce notre devoir de ne pas décevoir ces jeunes dans un domaine aussi primordial que celui de la défense.

Quels sont donc les centres d’intérêt de ces diverses catégories de lecteurs ? Sans vouloir faire un usage immodéré des données numériques, il nous est apparu que le plus simple était de livrer les résultats obtenus par nos question 13 et 15 qui, rappelons-le, concernaient, la première, l’intérêt manifesté pour les articles de fond et la seconde, l’intérêt attribué aux rubriques et chroniques.

 

 SUJET
13 — Articles de fond 
 Beaucoup d’intérêt  Assez d’intérêt Peu d’intérêt  Non répondu
 — Politique étrangère………………… 792 321  45  53
  — Problèmes militaires……………… 841 274  58  38
 — Politique intérieure………………… 318 518 240 135
 — Étude de pays étrangers……….  586 447  93  85
 — Économie……………………………….  531 434 157  89
 — Social ……………………………………. 308 522  240  141 
 — Histoire …………………………………. 509 383  216  103 
         
15 — Rubriques et Chroniques lue Pratiquement toujours Quelquefois Pratiquement jamais Non répondu
— Politique et Diplomatie……………… 691 377  63  80
— Actualité économique.………………. 560 465  94  92
— Sciences et techniques……………… 483 459 152 117
— À travers les livres et les revues. 512 416 163 120
— Institutions internationales………. 344 507 225 135
— Militaire……………………………………… 762 310  69  70
— Aéronautique.……………………………. 536 376 182 117
— Maritime……………………………………… 502 385 201 123
— Outre-mer…………………………………… 396 448 233 134
— Bibliographie………………………………. 479 353  256 123

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On note ainsi que l’intérêt le plus élevé est manifesté pour les articles de politique étrangère, les problèmes militaires, la rubrique « Politique et Diplomatie » et la chronique militaire (défense).

Mais il est encore plus intéressant de rechercher quel lien peut exister entre un type d’article et une catégorie de lecteurs. L’analyse factorielle, sur le processus de laquelle nous ne nous étendrons pas, a révélé que seuls deux facteurs sont importants :

— la catégorie professionnelle, et plus particulièrement l’alternative : civil ou militaire,
— l’âge.

Le lecteur militaire lit de préférence les articles et chroniques militaires, les articles de politique étrangère et la rubrique « Politique et Diplomatie ». Il manifeste moins d’intérêt pour les problèmes intérieurs et sociaux, encore que 1 sur 5 y attache beaucoup d’intérêt.

Comme il se doit, le lecteur civil nuance davantage ses choix. Il manifeste un vif intérêt pour les questions économiques et 1 lecteur sur 3 se dit attaché à la lecture de l’un ou l’autre des domaines « social », « institutions internationales », « outre-mer ».

Les plus jeunes lecteurs manifestent leur intérêt pour les questions économiques et les plus anciens pour l’histoire, les sciences et techniques et la chronique d’outre-mer.

Nombreux sont ceux qui désirent voir abordées plus souvent les questions de sciences humaines, celles concernant la jeunesse, l’enseignement, la gestion, l’informatique et le droit, pour ne citer que les thèmes les plus fréquemment suggérés. Est de même souhaitée une ouverture plus large sur les revues étrangères.

Concernant le fond encore, la plupart des lecteurs souhaitent l’ouverture d’une sorte de « tribune libre ». Nous souscrivons bien volontiers à se désir et nous allons faire tout notre possible pour le satisfaire sous une forme qui n’est pas encore définitivement arrêtée : ce pourrait être celle, par exemple, lorsque nous en aurons la matière, d’une rubrique « libre opinion », qui devrait permettre l’expression d’idées novatrices, constructives, mais en aucun cas polémiques.

Afin de répondre également au souhait de certains lecteurs nous avons ouvert, depuis deux mois, une chronique de la Défense en France, qui ne prétend pas épuiser toute l’actualité, mais en signaler les principaux événements au niveau interarmées et ministériel.

Nous avons commencé à tirer profit des remarques qui nous ont été faites quant à la forme et à la présentation de la revue.

Depuis quelques mois déjà, chaque fois que les auteurs nous le permettent, nous les présentons à nos lecteurs et nous indiquons le schéma de leur article. Nous leur demandons également de sous-titrer plus abondamment pour rendre la lecture plus aisée.

Nous ne doutons pas enfin que l’amélioration de qualité du papier ainsi que celle, prochainement, de l’emballage soit également appréciée.

Certes, il nous reste encore beaucoup à faire pour parvenir au niveau auquel notre mission nous commande de nous élever. Mais nous le ferons progressivement, assurés de la confiance de tous ceux, collaborateurs, auteurs et lecteurs, qui veulent, avec nous, présenter de notre défense l’image qui doit être la sienne. C’est dans cette intention que nous avons symboliquement modernisé le visage de notre revue tout en conservant à son front nos couleurs nationales.

Georges Vincent

Octobre 2019
n° 823

L'importance stratégique des Outre-mer

Actualités

01-10-2019

Découvrez les grandes lignes du budget 2020 du ministère des Armées

27-09-2019

La Chine lance son premier porte-hélicoptères – China launches first
amphibious assault ship

26-09-2019

Jacques Chirac dans la RDN : les discours de l’ancien président

25-09-2019

A400M et KC-130J : enfin des solutions pour le ravitaillement des hélicoptères français –
French Army solves the refuelling

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...