Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Janvier 1983 - n° 428

Discours de l'ancien Chef d'état-major des armées (Céma) à l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) le 6 novembre 1982.

 

L'auteur nous donne ici ses réflexions sur l'esprit de défense. Le texte que l'on va lire reproduit en grande partie la conférence qu'il a prononcée à l'IHEDN, en juin 1982, en clôture de la 34e session de l'Institut des hautes études de défense nationale.

 

C'est le point de vue du journaliste qu'il est, ici, important de prendre en considération, même et surtout si l'on est en désaccord sur certains points. D'ailleurs « renseignement » et « information » ne sont-ils pas de nature très différente, même s'il y a souvent recoupement entre les deux ? Voilà un beau sujet de discussion entre spécialistes des deux bords.

 

L'auteur rappelle ici une histoire qui pèse encore lourd sur notre Europe – les conférences de Rambouillet et de Nassau où de Gaulle refuse que les armes nucléaires françaises soient sous commandement américain et la conférence de presse du 14 janvier 1963 où il refuse l'entrée de la Grande-Bretagne dans l'Europe –, mais il rappelle aussi ce que l’on a trop oublié : il y a toujours un déséquilibre des forces conventionnelles en Europe. Ce phénomène n'est pas nouveau, même s'il a peut-être maintenant plus d'ampleur qu'il y a vingt ans.

 

L'auteur étudie cette fois-ci l'impact des mouvements plus ou moins ouvertement pacifistes sur l'opinion publique américaine et sur le gouvernement américain.

 

L'attitude actuelle de la Chine vis-à-vis de l'URSS paraît marquer un certain revirement qui n'est pas sans laisser perplexe l'observateur occidental. L'auteur, jeune spécialiste de la langue chinoise, cherche à voir clair dans le problème compliqué des relations entre Chinois, Soviétiques et Américains.

 

L'auteur s'intéresse depuis longtemps aux forces militaires des pays étrangers. Il étudie ici certaines organisations des pays de l'Est qui sont plus ou moins liées aux armées de ces pays. Le terme de « paramilitaire » est lui-même assez ambigu, et souvent utilisé dans des acceptions assez diverses, celle du Military Balance par exemple. Ces forces « additionnelles » doivent cependant être étudiées avec soin, car elles font réellement partie du potentiel militaire des pays du Pacte de Varsovie.

 

Lors de la rencontre sur « L'Analyse du risque international », tenue en novembre 1981 dans la salle du Centre des hautes études de l'armement (CHEAr) sous l'égide de la revue Défense Nationale et de la Revue d’Économie Politique, une communication portait sur les méthodes d'approche du risque-pays dans les banques. Durant l'année écoulée, cet exposé, repris dans l'article suivant, n'a fait que gagner en actualité. La défaillance du système bancaire mexicain, et d'une manière générale le surendettement extérieur de l'Amérique latine et de l'Europe centrale conduisent les milieux économiques à redoubler d'attention dans leur appréciation des risques « souverains ».

 

Le principal objectif de l'opération israélienne Paix en Galilée visait la destruction de l'appareil militaire et politique de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). De fait, son armée étant parvenue aux portes de Beyrouth, Menahem Begin, le Premier ministre israélien, a obtenu le retrait des fedayin de la capitale libanaise. Mais d'autres sont encore au Liban, dans le Nord et la Bekaa, alors même que les armées israélienne et syrienne occupent toujours ce pays. Très sérieusement ébranlée, la résistance palestinienne ne s'avoue pas vaincue. Sa direction est à la recherche d'une nouvelle stratégie. Lire la suite

 
 

Chroniques

 
 
 
 
 
 
 
 
 

* La force nucléaire russe, tactique ou non, ajoutée à ses forces conventionnelles, crée un déséquilibre en Europe qu’il faut corriger. D’où l’importance des négociations sur le désarmement et la nécessité d’aboutir. L’Union soviétique a un grand et légitime souci de sa sécurité : nous aussi. Elle doit comprendre pourquoi, lorsqu’elle souhaite intégrer les forces françaises dans le calcul Est-Ouest, je m’y refuse… Renoncer aussi peu que ce fût à nos moyens actuels de défense reviendrait à s’abandonner au bon plaisir des plus puissants. Lire la suite

 

Bibliographie

Vladimir Volkoff : Vladimir Volkoff : Le montage ; Julliard–L’Âge de l’homme, 1982 ; 350 pages  ; Julliard–L’Âge de l’homme, 1982 ; 350 pages - Claude Le Borgne

L’Académie Française, en couronnant Fort Saganne en 1980, a froissé nombre de militaires (cf. revue Défense Nationale, juillet 1981). Elle se rattrape aujourd’hui, en décernant son Grand Prix du roman au Montage de Vladimir Volkoff. L’illustre compagnie distingue là, en effet, un auteur fort proche de notre armée et sur lequel nous avions attiré l’attention de nos camarades (cf. revue Défense Nationale, février et octobre 1981). Elle fait preuve, de surcroît, d’une bien louable indépendance d’esprit. Le montage étant, plus encore que Le Retournements le fait d’un auteur politiquement engagé, et dans une direction où les « intellectuels » ne se précipitent point. Lire la suite

 

On doit saluer la reprise de la publication de l’Annuaire du Tiers-Monde, dont le 6e volume couvre les années 1979 et 1980. Fidèle à sa tradition, il comprend d’une part le compte rendu de l’un des colloques organisés par l’Afetimon (Association française pour l’étude du Tiers-Monde) en 1980 à Toulouse sur « Transport aérien et nouvel ordre international ». On trouvera là diverses communications sur la participation du Tiers-Monde au développement du transport aérien, la situation du trafic marchandises, le développement des équipements et les besoins du Tiers-Monde, la coopération Nord-Sud enfin, dans ce domaine (accords de trafic, coopération technique compagnies conjointes, filiales et mixtes). Voici un ensemble de données précieuses sur un secteur dont le rôle économique, politique ou stratégique n’a nul besoin d’être souligné. Lire la suite

 

L’intervention du ministre français de la Culture, Jack Lang à la conférence de Mexico mettant en cause la pénétration culturelle nord-américaine met en valeur l’étude d’Yves Eudes. On avait déjà pris l’ampleur du phénomène en France, avec La France colonisée de Jacques Thibau ; cette fois c’est tout l’appareil, ou même le système culturel américain tel qu’il se projette à l’étranger, et principalement au Tiers-Monde, qui est analysé. On connaît les liens qu’ont toujours entretenus un certain idéalisme américain et l’expansionnisme culturel. Pour les pères fondateurs, la République américaine n’est-elle pas cette « Nation universelle » qui poursuit des idées universellement valables (Thomas Jefferson), une « république pure et vertueuse » qui a pour destin de gouverner le globe et d’y introduire la perfection de l’homme (John Adams). Certes cette portion de messianisme demeure et la « destinée manifeste » anime toujours les présidents américains de Woodrow Wilson à Jimmy Carter. Lire la suite

 

Les journalistes sont des témoins. La rapidité de transmission de l’information et la multiplicité de ses canaux – journaux, radio et surtout télévision – font qu’aujourd’hui le public peut suivre les événements du monde entier, à l’instant même où ils se déroulent. Quand il s’y ajoute un tour dramatique, voire tragique, l’attention saisie par l’image et le bruit croît, le commentaire abonde et l’opinion se forme. Pris dans l’événement et par l’événement le journaliste mesure alors davantage la portée que peut avoir son témoignage. Celui-ci peut devenir une dénonciation. Lire la suite

 

Correspondant du Monde dans la capitale chinoise, durant près de cinq années, Alain Jacob a suivi jour par jour l’évolution politique depuis la mort de Mao Tsé-toung. Pour tout observateur étranger le jeu politique chinois restera largement empreint d’énigme, d’où l’image, doublement vraie du balcon d’où l’on observe avec distanciation mais sentiment d’étrangeté impalpable. Son récit s’appuie principalement sur les textes de référence, presse ou œuvres doctrinales qui paraissent l’intermédiaire obligé pour décoder le jeu des personnalités ou des tendances. Cette ascension irrésistible de Deng Xiaoping ponctuée par quelques retours en arrière, cet accent mis sur les « quatre modernisations » cet accent de libéralisme vite muselé à l’automne 1979, cette ouverture sur l’extérieur, au double plan économique et politique, on les perçoit mieux, on les mesure mieux sous l’angle spatial et temporel. Et finalement l’émergence d’une direction que l’on qualifierait chez nous de « centriste » ou de « pragmatique » en la personne de Zhao Ziyang ou Hu Yaobang apparaît l’issue naturelle de ces cinq années de remise en cause ou d’interrogations (1976-1980). Lire la suite

 

Revue Défense Nationale - Janvier 1983 - n° 428

Revue Défense Nationale - Janvier 1983 - n° 428

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Mai 2019
n° 820

L'intelligence artificielle et ses enjeux pour la Défense

Actualités

10-05-2019

« Les MT Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, du commando Hubert, sont morts cette nuit au combat dans une opération de libération d’otages [au Bénin]. J’admire leur courage, je partage la peine de leurs familles et de leurs proches. » Amiral Christophe Prazuck, Chef d'état-major de la Marine, 10 mai 2019.

02-05-2019

Incendie à bord du porte-aéronefs turc L408 Anadolu - Turkish first aircraft carrier on fire

30-04-2019

La Roumanie se dote de nouveaux avions de combat - Aditional F-16 Fighter for Romania

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...