Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Juin 1986 - n° 466

L'auteur nous présente une analyse fort bien argumentée de la stratégie d'action extérieure et de ce qu'elle doit continuer à représenter pour la France. Mais malgré toute la pondération qui le caractérise, il n'oublie pas qu'il a appartenu à l'Armée de l'air et ne peut s'empêcher – ce qui est logique – de faire quelque plaidoyer en faveur de celle-ci.

p. 9-23

L'auteur, après avoir développé les modes d'action possibles soviétiques, propose des parades et énumère les moyens nécessaires à leur mise en place. L'inventaire de ces derniers est impressionnant et demande de gros efforts financiers  : il montre une fois encore que la France, tout en gardant une indépendance totale dans le domaine du nucléaire stratégique, doit œuvrer avec ses alliés européens pour garantir la paix du Vieux Continent.

p. 25-30

Cet article est la seconde partie de la synthèse des témoignages apportés lors du colloque de janvier 1986 sur un sujet capital, mais difficile : les nouvelles technologies et la défense en Europe. Les lecteurs pourront constater que de nombreuses questions ne reçoivent que des réponses partielles.

p. 31-42

L’Initiative de défense stratégique est toujours l’objet de nombreuses réflexions, et le restera longtemps ! En janvier dernier, nous avons publié « Candide et l’IDS », article d’un jeune administrateur au Sénat ; cette fois-ci, c’est un auteur fidèle de notre revue qui nous livre ses « idées non conformistes » sur ce sujet. Force nous est de reconnaître une certaine similitude d’argumentation, même si la forme est différente. Lire les premières lignes

p. 43-50
p. 51-63

L'auteur nous a fait part, en mai 1985, de ses réflexions sur la paix et la guerre israélo-arabes et il a la caractéristique de ne pas mâcher ses mots. Il le montre encore dans cet article en nous donnant son opinion sur la résolution 3379 des Nations unies, dont on peut effectivement se demander le bien-fondé, venant d'une organisation chargée de résoudre les conflits et de promouvoir la paix !

p. 65-78

L'Argentine démocratique, aux prises avec de dures réalités économiques, mais qui suscite la sympathie et tous les vœux des Occidentaux : c'est ainsi que l'auteur nous montre ce pays, après y avoir effectué un séjour au cours duquel il a prononcé de nombreuses conférences très appréciées par les personnalités de tous les milieux argentins. Lire les premières lignes

p. 79-88

Il est peu probable que l'océan Indien devienne une zone d'affrontements majeurs dans cette décennie, sauf si les Soviétiques décidaient de franchir la frontière iranienne. La cohabitation des superpuissances s'est néanmoins organisée sur un équilibre précaire. Ce sont ces réflexions qu'a développées l'auteur, membre de l'Académie de marine et de notre Comité, lors d'une conférence prononcée en novembre 1985 à l'École nationale d'administration ; cet article en est extrait.

p. 89-101

Au moment où des conversations avec le gouvernement de Téhéran sont amorcées, assez discrètement, par la France, voici l'opinion de l'auteur sur la politique qu'il estime souhaitable de mener envers l'Iran, afin d'y retrouver cette grande influence perdue à l'arrivée au pouvoir de l'iman Khomeiny.

p. 103-113

À propos de l'ouvrage du général Étienne Copel : La Puissance de la liberté. Les chances d'une défense de l'Europe paru aux Éditions Lieu Commun (1986, 224 pages).

p. 115-122

L'auteur, directeur adjoint de la Direction des recherches, études et techniques (Dret, DGA), nous apporte des précisions indispensables sur les difficultés que représente la réalisation d'un bouclier spatial étanche, et ce que peut représenter en fait l'Initiative de défense stratégique (IDS) pour la France dès maintenant : un stimulant de nos recherches dans des technologies où nous sommes déjà très avancés.

p. 123-130
p. 131-136

Chroniques

Si l’on jugeait de la vitalité d’un organisme à l’animation et au nombre de ses réunions, nul doute alors que l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) devrait être crédité d’une excellente santé. Ses ministres se retrouvent en juin 1986 en Yougoslavie ; réussiront-ils à adopter un plan d’ensemble ? Et dans ce cas quel sort lui sera réservé de la part de pays qui n’ont jamais su, face aux difficultés de l’heure, respecter la moindre discipline ? Lire les premières lignes

p. 137-139

• L’excellente revue Proceedings de l’US Naval Institute a fait paraître dans un supplément à sa livraison de janvier 1986 un article de l’amiral James David Watkins, CNO (Chef des opérations navales, équivalent de notre Chef d’état-major de la Marine) de l’US Navy, dans lequel celui-ci expose, au moins dans ses aspects non classifiés, la stratégie maritime des États-Unis. Difficile à lire en raison de ce que nous pourrions considérer comme des redondances, ce document fortement charpenté a le mérite, même si certaines idées peuvent susciter de fortes réserves, de les exposer de façon claire, presque concrète, en évitant les formules savamment ambiguës qui permettent à tant de théoriciens de la stratégie de dire tout et son contraire. Lire les premières lignes

p. 140-145

Le 18 avril 1986, la France apprenait la mort de Marcel Dassault, doyen d’âge de l’Assemblée nationale mais dont le titre de gloire restera l’apport constant dont il a fait bénéficier l’aéronautique française. La presse, avec ses moyens divers, s’est largement associée à l’hommage unanime qui fut alors rendu au célèbre industriel par la classe politique, le monde des affaires et les syndicats. Elle s’appliqua à mettre en relief le génie créatif de cet ingénieur qui sut aussi être un chef d’entreprise particulièrement avisé. Nous ne pouvons oublier, ici, que le fleuron de cet empire industriel est aux mains de l’Armée de l’air. Elle a obtenu grâce à Marcel Dassault les moyens de son indépendance, voire de sa destinée. Lire les premières lignes

p. 146-149

Fin mars 1986, le ministre chinois des finances M. Wang Bingqian a annoncé devant l’Assemblée nationale populaire le montant du budget militaire : il s’élève à 20,02 milliards de yuans (7,08 Mds de dollars) et représente 9,35 % du budget de l’État (1). L’an passé ces crédits atteignaient la somme de 18,67 Mds de yuans (6,6 Mds $) et représentaient près de 12 % du budget général. Compte tenu de la dérive inflationniste – officiellement elle serait de 9 % – il s’agit donc d’un budget en diminution. C’est aussi le plus faible depuis 1978 si l’on prend en compte son pourcentage par rapport au budget de l’État. Lire les premières lignes

p. 150-151

Cinq années de la Défense (1981-1986) Lire les premières lignes

p. 152-158

La réorganisation de l’arme du Matériel Lire les premières lignes

p. 159-161

Intérêt stratégique de l’Afrique du Sud Lire les premières lignes

p. 162-166

Voilà huit ans déjà que l’Armée de l’air a choisi de ne recruter que des officiers pour occuper les fonctions de pilote. Depuis cette année, elle a décidé d’étendre également cette mesure à la fonction de navigateur. Ainsi, dorénavant, les pilotes et navigateurs qui ne passent pas par l’École de l’air de Salon-de-Provence sont tous recrutés en tant qu’Élève-officier du personnel navigant (EOPN) avec un statut d’officier sous contrat. Ils sont 110 par an environ, soit 70 % de la population correspondante à arriver dans les forces par cette voie. Lire les premières lignes

p. 167-169

Soudan : aux confins de deux mondes Lire les premières lignes

p. 170-176

* Le colonel Kadhafi n’est pas seulement un ennemi des États-Unis… Nous avons fait ce que nous devions faire. S’il le faut, nous le referons. Je n’ai nul plaisir à le dire et je souhaiterais qu’il puisse en être autrement… La politique occidentale ne doit tolérer aucun sanctuaire de la terreur, et dans la défense d’une telle politique les hommes et les nations libres doivent s’unir et travailler ensemble. Lire la suite

p. 177-178

Bibliographie

Philippe Masson : De la mer et de sa stratégie  ; Éditions Tallandier, 1986 ; 405 pages - Marcel Duval

La stratégie maritime intéresserait donc, enfin, le grand public français éclairé, puisque nous parvient sur ce sujet un nouveau livre d’une grande qualité, après tous ceux dont nous avons déjà rendu compte récemment dans cette revue. Son auteur est Philippe Masson, chef de la section historique du service historique de la Marine, à qui nous devons déjà, parmi beaucoup d’autres ouvrages très remarqués, deux publications qui font autorité dans leur domaine : « Histoire de la Marine » et « Histoire des batailles navales ». Mais ce n’est plus aux événements de l’histoire que s’est attaqué l’auteur cette fois, mais à sa philosophie pour aboutir à une réflexion conceptuelle remarquable sur les pérennités de la stratégie maritime. Lire la suite

p. 179-182

Jean Vaujour : De la révolte à la révolution  ; Éditions Albin Michel, 1985 ; 472 pages - Jacques Hugon

L’auteur de ce volumineux ouvrage a, au cours d’une carrière particulièrement riche en responsabilités, tenu plusieurs fois des postes clés en Algérie où il a été en mesure de pressentir, puis de juger les événements qui ont fait basculer ce pays hors de la mouvance française. Lire la suite

p. 182-183

Thierry Wolton : Le KGB en France  ; Éditions Grasset, 1986 ; 310 pages - Yves Caron

Voilà un livre qui fera date et qui mériterait d’être le best-seller de l’édition française en 1986. Trente-quatre ans, journaliste au Point, l’auteur fut le 10 janvier 1986 l’invité mystère de Bernard Pivot à « Apostrophes », puis d’Yves Mourousi sur TF1, et depuis il n’a pratiquement pas quitté le petit écran ce qui vaut mieux pour sa sécurité. Ce qu’il qualifie lui-même de journalisme d’investigation est en réalité une œuvre magistrale qui vient à point remplir une lacune qui restait à combler depuis la parution de l’ouvrage remarquable de Pierre de Villemarest sur le même thème en 1969. Lire la suite

p. 183-184

Henri Bourgoin : L’Afrique malade du management  ; Éditions Jean Picollec, 1985 ; 218 pages - Eugène Berg

Licencié en ethno-sociologie, spécialiste des problèmes de ressources humaines et de formation professionnelle, directeur, depuis 1971, de l’Office national de formation professionnelle de Côte d’Ivoire, l’auteur bâtit, à l’aide d’une série d’études et de recherches, une analyse rigoureuse des principaux éléments culturels de la société africaine. C’est à partir d’une telle approche qu’il jette l’esquisse d’un système de management plus adapté aux conditions africaines et qui devrait être plus efficace. Le statut des cadres et employés, leurs motivations, les structures hiérarchiques de types américain ou européen, ne peuvent s’adapter, tels quels, aux conditions des sociétés africaines. Reste à savoir si un style de management plus « local » sera tout aussi efficace et mobilisateur. Il n’en reste pas moins que de telles études, et encore plus leur début d’application, sont des plus utiles si l’on veut que l’Afrique aborde pleinement, à son tour, la phase d’industrialisation qui seule lui permettra d’être plus forte sur la scène internationale.

p. 184-185

Joseph Klatemann : L’économie d’Israël  ; Éditons Maisonneuve et Larose, 1985 ; 153 pages - Eugène Berg

À bien des égards l’économie israélienne est particulière. Ce pays, relativement exigu, très faiblement pourvu d’eau, de ressources naturelles et énergétiques doit soutenir un effort de guerre permanent représentant près de 30 % du PNB. Lire la suite

p. 185-185

Collectif Arès du CEDSI : L’effort économique de défense : exemples de la France et du Royaume-Uni  ; CEDSI, 1985 ; 235 pages - Maurice Faivre

Le Centre d’études de défense et sécurité internationale (CEDSI) de Grenoble publie en supplément à l’annuaire ARES une savante étude comparative des dépenses militaires de France et du Royaume-Uni. Résultat d’une recherche de deux ans, conduite avec le Birkbeck College de l’Université de Londres, cette analyse souligne tout d’abord les difficultés des comparaisons internationales, dues aux disparités des taux de change, des structures budgétaires et des institutions militaires, mais aussi à la manie du secret (1), qui sévit en particulier dans les services financiers de la Défense française (le rédacteur en a été le témoin malheureux). Lire la suite

p. 185-186

Revue Défense Nationale - Juin 1986 - n° 466

Revue Défense Nationale - Juin 1986 - n° 466

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Octobre 2019
n° 823

L'importance stratégique des Outre-mer

Actualités

16-10-2019

Premiers essais pour le Serval

01-10-2019

Découvrez les grandes lignes du budget 2020 du ministère des Armées

27-09-2019

La Chine lance son premier porte-hélicoptères – China launches first
amphibious assault ship

26-09-2019

Jacques Chirac dans la RDN : les discours de l’ancien président

25-09-2019

A400M et KC-130J : enfin des solutions pour le ravitaillement des hélicoptères français –
French Army solves the refuelling

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...