Pour tout achat (ou abonnement) de produits numériques, pensez à vérifier vos Courriers indésirables           

Août/Sept 1987 - n° 479

M. Jacques Boyon, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, a présidé le 28 avril 1987 une réunion du conseil d'étude des réserves. Créée par un arrêté du 16 juin 1983, cette instance comprend des représentants des associations des cadres de réserve, des états-majors et de l'administration centrale. Elle a pour mission de conduire une réflexion sur le rôle et l'avenir des réserves, de faire des propositions en vue de réformer leur organisation et leur fonctionnement et de rechercher les moyens d'améliorer leur efficacité dans les domaines de l'instruction et de l'entraînement. À l'issue de la réunion du 28 avril, M. Jacques Boyon a bien voulu répondre aux questions posées par notre collaborateur, le général (CR) Georges Vincent.

p. 7-17

L’intérêt manifesté par l’Éducation nationale pour les questions de défense et de sécurité est toujours plus grand, et de nombreux articles de notre revue en témoignent. Aussi est-ce avec une vive satisfaction que nous annonçons à nos lecteurs la création, à l’université de Nice, d’un DESS : « Police, sécurité et droits fondamentaux de la personne ». Lire la suite

p. 19-19

Une exposition et une conférence internationales consacrées à la technologie navale et à l'électronique pour la sécurité en Asie, ont été organisées à Singapour en janvier 1987. À cette occasion, M. Robert O'Neill, directeur de l'IISS (Institut international d'études stratégiques) de Londres, a présenté une remarquable analyse sur le rôle de la puissance navale dans la future structure des forces dans le Pacifique. L'auteur a bien voulu rédiger un article très complet sur ce sujet à partir des déclarations de M. Robert O'Neill.

p. 21-34

Au moment où, habilement, Mikhaïl Gorbatchev réussit à faire admettre sa proposition de double option zéro, il paraît intéressant de suivre l'évolution du concept nucléaire soviétique depuis la Seconde Guerre mondiale en fonction des hommes, des événements et surtout des progrès scientifiques et techniques réalisés à l'Ouest et à l'Est. C'est ce que fait l'auteur, affecté actuellement au Centre d'études tactiques de l'Armée de terre.

p. 35-48

Énergie et défense à l'horizon 2000

p. 57-63
p. 65-76

Débats après l’exposé de M. Ortoli Lire la suite

p. 77-86

Repères - Opinions - Débats

L'auteur, dans ce texte court, pose, avec à la fois humour et beaucoup de sérieux, des questions importantes assez rarement soulevées à propos de la complexité du marché des armes.

p. 87-91

Dans cette seconde partie, sont exposées quelques réflexions majeures sur le rôle de la marine française dans notre concept de dissuasion, ainsi que sur sa participation à la sécurité européenne. Il ne s'agit là bien évidemment que d'une synthèse, car toutes les idées émises au cours du colloque ne peuvent être rapportées ici en détail.

p. 93-98

En décembre 1985, l'auteur, docteur en droit et membre de la Société française de droit aérien et spatial, avait analysé les textes déjà élaborés sur le droit de l'Espace. Il poursuit ici ses investigations en évoquant les problèmes que pose la démilitarisation de l'Espace au regard du droit.

p. 99-109

Le titre de ce très intéressant article paraît quelque peu « définitif », et pourtant le thème évoqué, qui a déjà fait couler beaucoup d'encre, est loin d'être épuisé ! Cette étude a bénéficié d'un soutien de la Fondation pour les études de défense nationale (FEDN).

p. 111-124

À l'occasion de son séjour en France, M. Itshak Rabin, ministre de la Défense d'Israël a été interrogé par M. Paul Giniewski. Nous reproduisons ci-dessous les points principaux de cet entretien.

p. 125-130

À propos de l'ouvrage de David Rousset, Sur la guerre (Ramsay, 1987, 483 pages) alors que l'auteur vient de publier La guerre est morte… mais on ne le sait pas encore aux Éditions Grasset (1987, 287 pages). Deux thèses sur le même sujet mais avec suffisamment de points d’accord pour que la discussion soit sereine et assez de divergences pour justifier un vif débat.

p. 131-136
p. 137-143

Chroniques

La diplomatie contemporaine est friande de rencontres au sommet et de conférences diverses. Une sorte de rite s’est ainsi imposée au cours des ans sans qu’il soit vraiment possible d’en mesurer l’efficacité. De mauvaises langues prétendront que cette habitude marque l’échec des organes spécialisés de l’ONU, constitués après la Seconde Guerre mondiale comme autant de forums destinés à favoriser la coopération internationale, voire à résoudre les difficultés de l’heure. Il y a incontestablement une part de vérité dans la remarque, mais le substitut n’apparaît guère avoir plus de vertus. Lire les premières lignes

p. 145-148

• Dans son numéro de printemps 1987, la revue américaine Foreign Affairs célèbre le quarantième anniversaire de la parution d’un article signé X par lequel le diplomate George Kennan donnait un cadre intellectuel à la politique dite de containment (ou Doctrine Truman) et la faisait connaître à l’opinion publique. En fait, cet article publié en juillet 1947 couronnait une série d’événements, en mars le discours de Truman prenant en charge le soutien de la Grèce et de la Turquie, en juin le discours prononcé à Harvard par Marshall où il annonçait le plan qui porte son nom. Lire les premières lignes

p. 149-154

À ce que l’on dit, la municipalité de Venise n’a pas été très satisfaite d’héberger les délégations des Sept participants au Sommet des pays industrialisés. Il apparaît également que cette industrieuse réunion n’a guère satisfait les observateurs. Certains ont parlé d’asthénie mais la remarque la plus juste émane de notre confrère Laurent Munnich, dans Le Matin de Paris du 10 juin 1987 : Lire les premières lignes

p. 155-158
p. 159-165

Les sous-officiers de l’Armée de terre Lire les premières lignes

p. 166-170

Le projet de Bâtiment antimines océanique, ou Bamo, a été présenté au conseil supérieur de la Marine au mois de juin. Ce navire n’est pas destiné à remplacer les dragueurs et chasseurs existants, mais à répondre à l’extension des zones menacées par les différents types de mines en raison de leur évolution technique. Lire les premières lignes

p. 171-175

En cas de conflit en Europe, le potentiel aérien des forces du Pacte de Varsovie ferait peser un grave danger sur les installations nationales et la manœuvre des troupes au sol. Aussi, pour faciliter l’action de la défense aérienne, est-il indispensable de mener des actions de contre-offensive dans la profondeur afin de neutraliser les forces aériennes ennemies au sol. Lire les premières lignes

p. 176-178

Maroc : les limites d’un état qui n’accepte pas ses frontières Lire les premières lignes

p. 179-186

* Option double zéro : le chancelier Kohl a fait connaître son accord devant le Bundestag, le 4 juin. Il reste toutefois entendu que les 72 Pershing IA dont dispose l’armée allemande ne seront pas pris en compte. De plus, Bonn demande qu’une prochaine étape de la négociation décide de la réduction de 50 % des arsenaux stratégiques de l’URSS et des États-Unis. Lire la suite

p. 187-188

Bibliographie

Hervé Coutau-Bégarie : Géostratégie du Pacifique  ; Économica, 1987 ; 374 pages - Marcel Duval

Nos lecteurs connaissent et apprécient l’œuvre déjà très riche de Hervé Coutau-Bégarie, puisque nous l’avons déjà commentée à plusieurs reprises dans cette revue et qu’il y a lui-même publié des articles remarqués. Avec Géostratégie du Pacifique, qui fait suite à la Puissance maritime soviétique et à la Géostratégie de l’Atlantique Sud, il nous présente le troisième de ses ouvrages consacrés à la puissance maritime, expression qu’il comprend dans son acception la plus large, c’est-à-dire celle de la traduction de l’expression anglaise seapower. Précisons aussi que pour lui, contrairement à ceux qui galvaudent le mot, la stratégie conserve son sens original, c’est-à-dire celui du maniement intelligent de la force militaire en soutien de la politique. Lire la suite

p. 189-191

Ernst Weisenfeld : Weches Deutschland soll es sein ? Frankreich und die deutsche Einhit  ; Verlag CH Beck, 1986 ; 203 pages - Jean Klein

Nul n’était plus qualifié qu’Ernst Weisenfeld pour décrire l’évolution de la politique de la France vis-à-vis de l’Allemagne et pour rendre compte des changements intervenus dans la perception qu’ont les Français de leurs voisins d’outre-Rhin. Correspondant de presse à Paris depuis 1951 et longtemps directeur de la première chaîne de télévision allemande (ARD) en France, l’auteur de Welches Deutschland soll es sein ? [De quelle Allemagne doit-il s’agir ?] est un observateur averti des réalités françaises. Naguère, il a publié un essai clairvoyant sur la France de l’après-guerre, et son propos a toujours été de favoriser le rapprochement de deux peuples qui se sont durement affrontés dans le passé, mais dont la coopération conditionne le succès de la construction européenne. Il continue d’œuvrer dans ce sens, notamment par le biais de la revue Dokumente dont il est le rédacteur en chef et qui constitue un vecteur important du dialogue franco-allemand. Lire la suite

p. 191-192

Revue Défense Nationale - Août/Sept 1987 - n° 479

Revue Défense Nationale - Août/Sept 1987 - n° 479

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Été 2019
n° 822

La Méditerranée stratégique – Laboratoire de la mondialisation

Actualités

08-08-2019

Le problème concernant le passage de commande est désormais résolu : si vous n'avez pas reçu votre commande, pensez à vérifier vos courriels indésirables.

30-07-2019

Lancement de la cellule en charge de l’intelligence artificielle de défense – A new structure for French AI in Defence

25-07-2019

Un avion de la Patrouille de France s’écrase, le pilote blessé – 
Pilot slightly injured after his Alphajet accident

22-07-2019

Londres met la pression sur l’Iran en envoyant un SNA - UK sending an SNN to pressure Iran

22-07-2019

Le sous-marin Minerve retrouvé plus de 50 ans après sa disparition - Submarine Minerve has been found

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...