Chers abonnés, pensez à vérifier que la revue du mois ne s’est pas glissée dans vos Spams/Courriers indésirables           

Janvier 1990 - n° 505

En adressant à nos lecteurs les vœux de toute l’équipe de Défense Nationale pour l’année 1990, nous savons à l’avance que celle-ci sera, à beaucoup d’égards, une année de changements et donc d’incertitudes en même temps que d’espoirs. Lire la suite

 

Le service militaire

 
 
 

Repères - Opinions - Débats

N’y a-t-il pas lieu de modifier, dès maintenant, la posture de défense de la France dès lors que le monde communiste est en évolution rapide ? Beaucoup le pensent qui remarquent que l’environnement de sécurité de l’Europe est en pleine mutation. Mais avant de modifier l’équilibre des forces, l’auteur propose de rénover et d’enrichir le discours de défense pour faciliter l’arbitrage entre les quatre logiques qui fondent la sécurité de la France : dissuasion, protection, intervention et rétorsion…

 

L'extraordinaire accroissement du trafic aérien, civil et militaire, et l'ancienneté des conventions le concernant ont eu pour conséquence la naissance, dans l'espace aérien, de tout un système réglementaire destiné à éviter les incidents et développer la sécurité. En revanche, l'espace maritime, doté d'une convention récente, a maintenu un certain nombre de principes juridiques issus de l'expérience. Il en résulte des différences sensibles entre les aspects de la défense aérienne et de la défense maritime. L'auteur, qui fut pendant de longues années délégué permanent à la IIIe Conférence des Nations unies sur le droit de la mer, tente de résumer ces divergences et de souligner la spécificité du droit de l'espace, dont le fondement est désormais assuré.

 

Un club de réflexion lyonnais, animé par l'auteur, s'est interrogé sur la place des régions françaises dans l'Europe d'aujourd'hui… et de demain. Cette étude, effectuée au moment où paraissait l'article de notre collaborateur Bernard Guillerez (mai 1989), auquel sont empruntées quelques formules, permettra de prolonger la réflexion sur un sujet quelque peu négligé jusqu'ici en France, mais qui mérite une attention sereine.

 

L'auteur invite les Occidentaux à juger avec circonspection les tentatives soviétiques de rapprochement avec les grandes organisations financières et commerciales internationales, de façon à ne pas risquer de perturber des équilibres toujours fragiles.

 

Après avoir exposé, dans notre livraison d'octobre dernier, la position de l'URSS à l'égard du conflit israélo-arabe, l'auteur analyse celle de la nouvelle Administration américaine (Bush), plus conciliante que la précédente (Reagan), ayant d'ailleurs fait passer au second plan les problèmes du Proche-Orient en raison des bouleversements en Europe de l'Est.

 

L'appartenance du Maroc à deux ensembles, le Grand Maghreb et la Communauté économique européenne, est le vœu du roi Hassan II. L'auteur, fidèle de notre revue, analyse les possibilités pour cet État de voir exaucer la seconde partie du vœu de son souverain. Il nous explique les motivations de ce dernier, en particulier sa double culture ; il nous décrit aussi les difficultés qu'il faudra vaincre pour parvenir à une telle fin.

 

Un des pays les plus pauvres du monde malgré un potentiel remarquable, avec une des armées les plus nombreuses qui soient, des dirigeants confits dans leur idéologie marxiste-léniniste ayant pourtant fait la preuve d'un échec sans précédent, voilà le Vietnam d'aujourd'hui sans qu'on puisse très bien préciser son avenir ! L'auteur nous brosse un tableau des événements récents qui se sont déroulés dans un pays resté cher au cœur de bien des Français.

 

Cet article n'est pas exhaustif, mais il permet, de par sa présentation, de se rendre compte du danger latent bien réel que représentent le piratage informatique et les virus informatiques. Actuellement le sujet est souvent éludé. Il n'en reste pas moins que son exploitation éventuelle à des fins terroristes ou de guerre devra être pris en compte par nos sociétés occidentales. La seule déstabilisation économique partielle ou totale par ce biais peut annihiler tout moyen de défense militaire ou civile, sans entamer le potentiel économique et les vies humaines en jeu, pour rendre ingouvernable un État. Il s'agit donc d'une opération toute bénéfique et sans risque pour l'attaquant.

 
 

Chroniques

 
 
 
 
 
 
 
 
 

* Je pense qu’on peut examiner la possibilité, au cours des prochaines années, de réduire le niveau de notre déploiement en Europe de l’Ouest. Lire la suite

 

Bibliographie

 
 
 

Revue Défense Nationale - Janvier 1990 - n° 505

Revue Défense Nationale - Janvier 1990 - n° 505

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Janvier 2019
n° 816

Devoir de mémoire et repères stratégiques

Actualités

15-01-2019

Le point sur les commandes de Rafale – Rafale orders update

12-01-2019

Décès de 2 sapeurs-pompiers de Paris en intervention - Communiqué de presse conjoint

10-01-2019

Crash du Mirage 2000D - Communiqué de Florence Parly, ministre des Armées

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...