Résultats de votre recherche sur 'Jacques Walch'

49 résultats

N° 679 Octobre 2005 - PESD : veille stratégique - p. 107-108

Troisième veille stratégique : l'Europe de la défense - Jacques Walch

La gestion de crise est un des moyens d’expression de l’Europe sur la scène mondiale. L’action militaire lui permet d’intervenir en complément des autres moyens qu’elle déploie habituellement au profit des pays du théâtre. Elle lui offre la possibilité de jouer un rôle dans la définition et la conservation des équilibres internationaux. Elle lui fournit, enfin, un des moyens de s’imposer face aux autres acteurs et dans la communauté internationale.

N° 675 Mai 2005 - Bibliographie - p. 188-188

Géopolitique de l'Europe – L'Union européenne élargie a-t-elle les moyens de la puissance ? - Jacques Walch

En quatre chapitres construits sur le même modèle, Pierre Verluise fait le tour des enjeux actuels du processus européen. Lire la suite

N° 674 Avril 2005 - Bibliographie - p. 173-174

Le Chili en guerre - Deux siècles de supériorité navale chilienne en Amérique latine - Jacques Walch

À partir d’un noyau autour de Santiago libéré dès 1810 de la tutelle espagnole, les Chiliens ont progressivement constitué leur pays en poussant vers le désert d’Atacama au nord et vers la Terre de feu au sud. Lire la suite

N° 674 Avril 2005 - Bibliographie - p. 171-172

Histoire et géopolitique de l'Europe centrale - Jacques Walch

Les guerres balkaniques comme l’élargissement de l’Otan et de l’Union européenne ont ravivé notre curiosité pour l’Europe danubienne. L’histoire et les particularités des pays de cette région auront besoin de beaucoup de temps et de pages pour être perçues dans toute leur singularité. Lire la suite

N° 673 Mars 2005 - Bibliographie - p. 94-94

Grandeur et destin de la vieille Europe : 1492-2004 (essai historique) - Jacques Walch

L’auteur se propose d’inscrire la construction européenne dans une perspective diplomatique et politique séculaire. L’échec final de toutes les tentatives impérialistes sur le continent a donné aux Européens la certitude que leur pérennité et leur indépendance ne peuvent être assurées que collectivement et dans la concertation. Lire la suite

N° 672 Février 2005 - PESD : Veille stratégique - p. 39-40

Deuxième dossier de veille stratégique - Jacques Walch

L’Union européenne s’engage de plus en plus sur la scène internationale ; pas toujours autant qu’on le voudrait, notamment au Proche-Orient, mais sa voix commence à être écoutée. L’adversité renforce même la coopération tandis que les gestions de crise accélèrent sa prise de responsabilités. À l’occasion de l’aide aux victimes du tsunami qui a touché l’Asie du Sud, on l’a bien vu, les plus réticents ont fini par admettre que seul l’échelon européen est pertinent. Lire la suite

N° 671 Janvier 2005 - Bibliographie - p. 182-182

Mythes et images de la Légion étrangère - Jacques Walch

Comment la Légion est-elle perçue par l’opinion publique ? Cette image est-elle conforme à la réalité de ce corps prestigieux ? À ces questions, Marie Larroumet apporte des réponses nuancées mais toujours argumentées et dénuées de préjugés. Lire la suite

N° 663 Avril 2004 - Entente cordiale - p. 41-52

Le couple franco-britannique et l'Europe de la défense - Jacques Walch

Paris et Londres ont progressivement rapproché leurs points de vue sur l'Europe de la défense, ses compétences nécessaires et ses limites. La conception des relations avec les États-Unis et la répartition des rôles avec l'Otan en ont bénéficié. Les évolutions des deux partenaires sont notables. Le dialogue bilatéral résiste aux aléas de la vie internationale.

N° 661 Février 2004 - Repères - Opinions - Débats - p. 33-48

L'Italie et la défense européenne au deuxième semestre de 2003 - Jacques Walch

Habituellement, les États européens préparent des mois à l’avance leur présidence en évacuant les dossiers les plus conflictuels. Au contraire, l’Italie a pris les rênes du Conseil européen alors qu’un débat interne de positionnement diplomatique battait son plein. Les résultats de sa présidence de l’Union sont, malgré tout, assez substantiels. Comme précédemment, les progrès politiques sont plus significatifs que les avancées purement militaires.

N° 657 Octobre 2003 - Repères - Opinions - Débats - p. 124-147

La défense européenne au premier semestre 2003 - Jacques Walch

Hormis l'engagement d'opérations en Bosnie, en Macédoine et au Congo, le premier semestre 2003 aura été à l'image du précédent. Même s'ils méritent d'être regardés de près, les dossiers relevant de la présidence grecque auront connu peu d'avancées significatives. En parallèle, un foisonnement d'initiatives et de travaux révèle l'implication de plusieurs acteurs dans la défense européenne, dont la Commission, et souligne ainsi son dynamisme. Lire la suite

N° 651 Mars 2003 - Repères - Opinions - Débats - p. 49-62

Juillet-décembre 2002 : six mois de défense européenne - Jacques Walch

Pendant ce semestre, des développements de sécurité nouveaux ont pris le pas sur les travaux de la présidence danoise. Il est vrai que Copenhague, handicapée par des choix antérieurs, n'a pas pu déployer la même énergie que ses prédécesseurs à la présidence du Conseil européen. La Convention présidée par M. Giscard d'Estaing a remis ses premières conclusions. Pour la défense, elles donnent un poids plus important à la Commission et accentuent la centralisation de la décision à Bruxelles. Les affaires aériennes et spatiales ont fait irruption dans le champ de la PESD. Elles peuvent apporter une contribution essentielle aux ambitions de souveraineté européenne. Des détachements européens interviennent de plus en plus de par le monde. Ils installent progressivement l'identité militaire de l'Europe.

N° 648 Décembre 2002 - Bibliographie - p. 198-198

Le chiffre, le renseignement et la guerre - Jacques Walch

Ce livre est, en fait, les actes du colloque organisé par Sophie de Lastours à l’historial de Péronne en mars 2001, colloque qui a permis un tour d’horizon très complet de la situation actuelle de la cryptographie militaire. Lire la suite

N° 647 Novembre 2002 - Bibliographie - p. 197-197

Sécurité : l'après-New York - Jacques Walch

Contribution d’un professeur à Saint-Cyr à l’étude des répercussions pour la France des attaques subies par les États-Unis en septembre 2001, ce petit livre intelligent fouette l’esprit. Aucun domaine de la sécurité n’échappe à son investigation : la conception de la sécurité, les moyens nécessaires, le rôle particulier de l’Amérique, la position de la France, le nucléaire, le poids de l’Europe. Tout est passé en revue. Lire la suite

N° 647 Novembre 2002 - Repères - Opinions - Débats - p. 151-160

Bilan de la présidence espagnole de l'Union européenne (janvier-juin 2002) - Jacques Walch

Le Conseil européen de Séville (21-22 juin 2002) a posé un point final à la présidence espagnole de l'Union. Dans le domaine de la sécurité et de la défense, ce semestre a été marqué par des progrès sur quatre grands dossiers : la mise sur pied de la force d'intervention européenne, la lutte contre le terrorisme, la protection des frontières extérieures et les relations avec l'Otan. L'examen de la situation de l'Irlande, après l'échec du premier référendum sur le traité de Nice, a donné l'occasion au Conseil de rappeler quelques évidences sur la défense européenne.

N° 643 Juin 2002 - Bibliographie - p. 194-195

Toulon port royal, 1481-1789  - Jacques Walch

Cette monographie décrit l’intégration progressive de Toulon au royaume de France et sa transformation en port de guerre. La ville, comme la Provence, a été rattachée à la France en 1481. Sans attendre, Charles VIII l’utilise dans ses projets contre Naples. Une bourgeoisie se met peu à peu en place. Sa fidélité au roi vaudra à Toulon de rester dans le camp royal pendant les guerres de religions et sous la Fronde. C’est sur elle encore que la monarchie comptera aussi pour mettre, occasionnellement, la ville en état de défense contre les Impériaux et les Barbaresques. Lire la suite

N° 635 Octobre 2001 - Repères - Opinions - Débats - p. 144-152

Le bilan de la présidence suédoise - Jacques Walch

Le bilan de la présidence suédoise est très positif en matière de défense. Les organes appelés à gérer les crises ont été installés : Comité politique et de sécurité (Cops) ; Comité militaire, présidé par le général Hägglund ; État-major de l'UE dirigé par le général Schuwirth. Les catalogues de capacité ont été approuvés : HFC, HFC Supplement, HPC , HTF + . Le concept d'exercice et d'entraînement a été rédigé et comporte un programme jusqu'en 2006. La gestion civile des crises a été l'objet de travaux importants, même si on n'en est pas encore au stade espéré de la conférence d'engagement.

N° 631 Mai 2001 - Bibliographie - p. 190-190

La bataille des langues en Europe - Jacques Walch

La « Charte européenne des langues régionales ou minoritaires » adoptée par le Conseil de l’Europe en 1991 est une machine de guerre consciente et volontaire de l’Allemagne contre la France. Il est de la liberté d’Yvonne Bollmann de le prétendre et d’essayer de le démontrer. Elle s’appuie pour cela sur une radioscopie très précise du groupe de pression organisé autour de la revue Europa Ethnica publiée à Vienne et spécialisée dans la question des nationalités et des minorités. Elle montre aussi que l’attitude de l’Allemagne au Conseil de l’Europe dans le domaine des langues et des minorités correspond à une très ancienne tradition diplomatique. Lire la suite

N° 628 Février 2001 - Chroniques - p. 159-161

Défense en Europe - L'Europe et la Méditerranée - Jacques Walch

N° 615 Décembre 1999 - Bibliographie - p. 194-195

Le Temps des gringos Quand la Californie était française - Jacques Walch

Un peu à contre-courant de l’actualité littéraire, deux livres récents viennent rappeler les circonstances de l’agrandissement à l’ouest des États-Unis. Ils mettent en lumière le rôle que des Français et des Franco-Canadiens ont pu y jouer. Lire la suite

N° 613 Octobre 1999 - Bibliographie - p. 198-199

Les canons de Porquerolles - Jacques Walch

Après la victoire de 1918, alors que la France se réfugiait derrière la ligne Maginot, dans le domaine naval, les énergies étaient surtout tournées vers la constitution d’une flotte de haute mer. Cet effort n’a cependant pas empêché des réflexions sur la fortification des côtes, essentiellement pour assurer la protection extérieure des principaux ports de guerre. Ce n’est pas le moindre intérêt de ce livre que de nous rappeler ce volet peu connu de la politique navale entre les deux guerres en s’appuyant sur l’exemple de l’île de Porquerolles. Lire la suite

49 résultats

Été 2020
n° 832

Économie de défense : problématiques contemporaines

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...