Auteur : Laurent Scheeck

Maître de conférences à l'Institut d'études européennes de l'Université Libre de Bruxelles et il enseigne dans le Master Carrières internationales de l'Université de Clermont-Ferrand. Docteur en science politique de Sciences Po Paris, il est titulaire d'un DEA d'études européennes du Collège d'Europe (Bruges) et d'un DEA de relations internationales de l'IEP de Paris. Ses recherches portent sur les relations entre l'Union européenne et l'Otan, ainsi que sur le rôle des cours de justice dans la politique européenne.

1 résultat (1 article - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 716 Février 2009 - Européanisation de la défense - p. 128-136

Des « trois D » aux « trois C » : l'interdépendance ouverte du rapport UE-Otan - Laurent Scheeck

Malgré une coopération inter-institutionnelle ponctuelle et des accords censés clarifier leurs rapports, une collaboration permanente entre l’Union et l’Otan paraît de plus en plus improbable. Tandis que le débat sur la relation UE-Otan a été résumé par les « trois D » (ni découplage, ni duplication, ni discrimination) à la fin des années 90, le lien UE-Otan se caractérise aujourd’hui par une dynamique concomitante de coopération, de concurrence et de complémentarité, « trois C » dont la tension permanente rend largement imprévisible l’interaction des deux organisations.

1 résultat