Auteur : Mitchell Reiss

Chercheur américain qui travaille en Grande-Bretagne, à l'université d'Oxford, en liaison étroite avec des personnalités connues comme le professeur Michaël Howard et le professeur Adam Roberts.

2 résultats (2 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 430 Mars 1983 - Repères - Opinions - Débats - p. 91-103

Maîtrise des armements : échec ou succès ? - Mitchell Reiss

L'auteur cherche ici une nouvelle voie pour faire déboucher les négociations entre URSS et États-Unis dans le domaine de la maîtrise des armements. Le modèle qu'il propose, le GATT peut paraître très discutable, surtout en ce moment où le forum international paraît être agité par d'âpres discussions. Mais surtout ce modèle est-il transposable ? Ne repose-t-il pas sur une idée très anglo-saxonne que tout accord est normalement profitable aux deux parties intéressées, alors que pour les marxistes-léninistes il n'est que le résultat d'un rapport de forces où il y a un vainqueur et un vaincu ? Mais l'auteur a probablement raison sur les aspects psychologiques. La maîtrise des armements a maintenant acquis droit de cité dans nos discussions politiques, même si les résultats sont encore minces. Ajoutons que cet article sera également publié dans la revue Arms Control, The Journal of Arms Control and Disarmament.

N° 423 Juillet 1982 - p. 123-129

La révision des accords ABM (anti-ballistic missile). Le mieux est l'ennemi du bien - Mitchell Reiss

Une fois de plus, il faut bien voir que la défense contre missiles balistiques peut avoir deux objectifs, une défense plus ou moins ponctuelle, celle des silos « durcis » d'ICBM (missiles balistiques intercontinentauxn) ou une défense d'une surface plus ou moins étendue, une zone urbaine par exemple. Ici, il est bien clair que l'auteur n'étudie que la défense de silos d'ICBM. Nous sommes donc en pleine stratégie anti-forces, mais celle-ci a ses retombées sur la stratégie de dissuasion.

2 résultats