Auteur : Jacques Mitterrand

(1918-2009) Général français, frère cadet du président François Miterrand. Saint-cyrien. Il choisit l’Armée de l’air. Il participe à la campagne de 1940, et à celle de la Libération sur B-26 Marauder. Breveté de l’École supérieure de guerre aérienne (ESGA), il sert en Algérie de 1958 à 1959, avant d’être auditeur à l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) et au Centre des hautes études militaires (CHEM). Nommé général, il participe également à la mise en place des Forces aériennes stratégiques (FAS) : il sera d’ailleurs commandant-adjoint de 1965 à 1967 puis, général de division aérienne, commandant de 1970 à 1972 après avoir été sous-chef d’état-major de l’Armée de l’air. Promu général d’armée aérienne, il achève sa carrière comme inspecteur général de l’Armée de l’air. Il entame ensuite une carrière d’administrateur de sociétés, notamment à Aérospatiale et à Airbus (1975-1983). Il est aussi président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas) de 1981 à 1985.

4 résultats (3 articles - 1 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

Tribune - 29-08-2012

La place de l'action militaire extérieure dans la stratégie française - juin 1970 (T13 été) - Jacques Mitterrand

Les deux guerres mondiales et la révolution d'octobre ont amené le monde dans une situation proche de celle que prévoyait Tocqueville dès 1835 (2). La France pour sa part a glissé au rang qu'elle occupe aujourd'hui parmi les nations industrielles de seconde importance après que les liens qui la rattachaient à son empire colonial aient pour l'essentiel été tranchés. En dépit des péripéties de ces dernières années les esprits se tournent plus volontiers vers l'horizon tout proche de l'Europe continentale que vers des desseins élargis à l'échelle mondiale. (...)

N° 443 Mai 1984 - p. 9-31

L'aéronautique et l'Espace dans le monde d'aujourd'hui - Jacques Mitterrand

Cet article est le texte d'une conférence prononcée le 7 février 1984 à l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) par l'auteur en tant que président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas).

N° 432 Mai 1983 - p. 13-33

Atouts et handicaps de l'industrie aéronautique et spatiale française - Jacques Mitterrand

À l'occasion du prochain Salon aéronautique du Bourget (27 mai-5 juin 1983), il nous a paru nécessaire de demander au président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas) de faire le point sur ces industries. Le Bulletin de l'Armement ayant eu la même idée que nous et nous ayant devancé dans son numéro de février, c'est avec son aimable autorisation que nous reproduisons aujourd'hui cet article qui a cependant été légèrement modifié dans son intitulé et les statistiques de 1982 actuellement disponibles ayant été ajoutées au texte initial afin de le mettre à jour.

N° 290 Juin 1970 - p. 887-901

La place de l’action militaire extérieure dans la stratégie française - Jacques Mitterrand

Extrait d’une conférence prononcée par l’auteur devant l’Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN) le 12 janvier 1970. Les deux guerres mondiales et la révolution d'octobre ont amené le monde dans une situation proche de celle que prévoyait Tocqueville dès 1835. La France pour sa part a glissé au rang qu'elle occupe aujourd'hui parmi les nations industrielles de seconde importance après que les liens qui la rattachaient à son empire colonial aient pour l'essentiel été tranchés. En dépit des péripéties de ces dernières années les esprits se tournent plus volontiers vers l'horizon tout proche de l'Europe continentale que vers des desseins élargis à l'échelle mondiale.

4 résultats