Auteur : Michel Jan

Commandant. Sinisant, spécialiste des relations internationales en Extrême-Orient. Plusieurs affectations au Secrétariat général de la défense nationale. Attaché des forces armées adjoint à l’ambassade de France à Pékin (1970 à 1973). Membre associé de la Fondation pour les études de défense nationale (FEDN). Auteur notamment de La vie chinoise (Puf, 1976).

9 résultats (9 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 724 Novembre 2009 - Bibliographie - p. 165-166

Le Mao - Michel Jan

Pierre Viansson-Ponté relevait en 1978 qu’« année après année, les événements qu’on a vécus s’enfoncent peu à peu dans le brouillard, perdent leurs formes et leurs couleurs dans les mémoires, pour reparaître ensuite, transfigurés, étiquetés, catalogués, comme des faits historiques. C’est une expérience fascinante et inquiétante à la fois. Fascinante parce que la vérité, ainsi établie et désormais homologuée, contraste si fort avec ses propres souvenirs qu’on en vient à douter de ce qu’on avait vu. Inquiétante, car on ne peut éviter de se demander si l’histoire elle-même, ainsi autopsiée et contrôlée, n’est pas tout entière une gigantesque mystification ». Lire la suite

N° 403 Octobre 1980 - Bibliographie - p. 193-193

L’adieu à l’île - Michel Jan

Valentin Raspoutine est né à Oust-Oud, sur l’Angara, en Sibérie. En Union soviétique, son œuvre, romans et nouvelles, a un succès immense. Peut-être est-ce, entre autres, parce que dans le cœur de beaucoup de Russes, la Sibérie occupe une place à part. L’auteur est un écrivain « de l’intérieur » et son roman nous apporte une vision différente mais complémentaire de celle des dissidents. Elle mérite tout autant notre attention. Elle nous conduit dans un univers qui nous semble proche, par la profondeur des sentiments de détresse ou d’angoisse des villageois, devant la fuite du temps, l’inévitable disparition d’un monde traditionnel, et par une admirable sensibilité aux plus subtils changements de la nature sibérienne. Lire la suite

N° 391 Août/Sept 1979 - Bibliographie - p. 189-190

Famille - Michel Jan

Ce roman a été publié pour la première fois en Chine en 1931. La traduction qui vient de nous en être donnée permet au lecteur français de mieux saisir, à travers la description de la vie d’une famille chinoise des années 1920, ce qu’était le système familial, féodal et despotique de cette époque. Lire la suite

N° 386 Mars 1979 - Bibliographie - p. 171-172

Avoir 20 ans en Chine - Michel Jan

La perception de la Chine se fait à deux niveaux. Le premier correspond aux déclarations et aux slogans officiels, aux visites organisées pour les étrangers, personnalités ou touristes. Le second est plus difficile à atteindre et ses réalités ne sont perçues qu’avec retard : bien souvent la découverte fait apparaître des situations pathétiques. C’est bien au second niveau de cette connaissance que se situent les témoignages recueillis par l’auteur d’Avoir 20 ans en Chine. Lire la suite

N° 381 Octobre 1978 - p. 89-98

L'Europe dans la stratégie chinoise - Michel Jan

La diplomatie chinoise a marqué ces derniers mois un certain nombre de points contre sa rivale soviétique : signature en juillet d'un traité de paix avec le Japon comportant une clause anti-hégémonique dirigée contre Moscou, et en août la tournée balkanique de M. Hua Kuo Feng à Bucarest et à Belgrade, le principe même de cette visite constituant un défi à l'Union Soviétique sur son propre terrain ou à la limite de sa zone d'influence. D'où les questions : Quelle place l'Europe tient-elle dans la vision stratégique chinoise ? En fonction de quels critères les dirigeants chinois orientent-ils leurs relations avec les différents États européens de l'Est et de l'Ouest ? Dans quelle mesure la volonté de Pékin de moderniser l'armée de libération populaire peut-elle l'amener à intensifier sa coopération économico-militaire avec l'Europe de l'Ouest ? C'est à ces interrogations que répond l'auteur.

N° 374 Février 1978 - p. 81-88

Population et développement en Chine - Michel Jan

Il y a quelques années encore les estimations des autorités chinoises quant au chiffre de la population variaient entre elles d'une centaine de millions. Avec l'élimination des radicaux et la liquidation des séquelles de la Révolution culturelle, il semble qu'une nouvelle phase de centralisation administrative ait permis la mise en place d'un appareil statistique plus fiable. Des chiffres ont été publiés en 1977 par divers organes chinois de presse ou de radio. L'auteur, un sinisant qui a passé plusieurs années en Chine, les analyse ici et en tire quelques conclusions pour le développement économique de la Chine, laquelle vise à accéder au rang de puissance industrielle majeure selon un modèle propre et sans rupture brutale des équilibres traditionnels entre la vie rurale et la vie citadine.

N° 368 Juillet 1977 - Bibliographie - p. 187-188

Mao parle au peuple - Michel Jan

Tandis que le comité central du PC chinois a décidé la publication des œuvres complètes de Mao Tsé-toung et que le tome V de ses « œuvres choisies » vient de paraître, il est particulièrement intéressant, à plusieurs titres, de prendre connaissance des textes, recueillis à l’étranger, d’interventions du président défunt. Lire la suite

N° 347 Août/Sept 1975 - p. 81-95

En voyageant sur le Transmandchourien - Michel Jan

9 résultats