Auteur : Fernand Schneider

Colonel, écrivain militaire et confériencer français. Ses articles nous apprennent qu'il était chef de bataillon en 1949, lieutenant-colonel en 1952 et colonel en 1959. Breveté d'état-major, diplômé de l'Armed Forces Staff College (États-Unis) et du Collège de défense de l'Otan, et docteur en sciences politiques, il a effectué une longue carrière en Métropole (et notamment dans les états-majors français et alliés, ainsi qu'au SHAPE), en Afrique noire, en Indochine, en Allemagne, aux États-Unis et en Afrique du Nord (notamment officier des Affaires indigènes au Maroc et chef d'état-major au Sahara). Il a aussi signé un article sous le pseudonyme de Fernand Thiébaut.

16 résultats (16 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 196 Novembre 1961 - p. 1747-1762

L’Allemagne a voté - Fernand Schneider

N° 191 Mai 1961 - p. 874-887

Où va l’Allemagne ? - Fernand Schneider

N° 187 Janvier 1961 - p. 117-126

Babel à Rocquencourt - Fernand Schneider

N° 186 Décembre 1960 - p. 1962-1978

Perspectives ouest-allemande - Fernand Schneider

N° 179 Avril 1960 - p. 692-697

Perspectives allemandes - Fernand Schneider

N° 176 Janvier 1960 - p. 111-116

Un peuple s’interroge sur son destin - Fernand Schneider

N° 151 Octobre 1957 - p. 1540-1551

À l'école des anciens Chinois : les treize articles de Sun Tsé - Fernand Schneider

On évoque souvent la civilisation plusieurs fois millénaire de la Chine et cette expression correspond à la réalité. En fait, ce vaste pays a connu jadis, au cours de sa longue et complexe évolution, un degré de perfectionnement dans l’art militaire que nos nations occidentales n’ont atteint qu’à des époques relativement récentes. Le plus ancien traité militaire chinois, intitulé « Sun Tse Ping Fa » (Règles de l’Art militaire de Sun Tse ou Sun Tzu, remonte au VIe siècle avant notre ère. À l’époque, la Chine était partagée entre plusieurs ligues entre autres celle de Talon, à laquelle semble avoir appartenu Sun Tse. Le pays était encore à l’état féodal et il était en état d’alerte permanente à côté d’une armée de métier, les divers États entretenaient un système de conscription et de mise en garde contre les nomades extérieurs.

N° 064 Novembre 1949 - p. 437-451

La pensée militaire allemande à l'époque de Clausewitz - Fernand Schneider

Dans tous les domaines de la pensée humaine, le début du XIXe siècle est marqué, en Allemagne, par une violente prise de conscience nationale sous le signe d’une puissante réaction contre les tendances du siècle précédent. Lire la suite

16 résultats