Auteur : Georges Spillmann

(1899-1980) Général français. Saint-Cyrien, il oriente d’emblée sa carrière vers le Maroc et les Affaires indigènes. Il participe à la pacification du pays berbère, et se montre très réservé vis-à-vis du pacha de Marrakech, le Glaoui. En 1943, Catroux (qu’il avait connu à Marrakech), nommé gouverneur général de l’Algérie, lui confie les fonctions de directeur de cabinet. Il participe à la Conférence de Brazzaville, et devient secrétaire général du comité interministériel de l’Afrique du Nord. En 1951, jeune brigadier, le général de Lattre l’appelle en Indochine, pour mettre sur pied l’armée nationale vietnamienne. En 1954, lorsque se déclenche l’insurrection algérienne, il commande la division de Constantine. Il achèvera sa carrière en 1959, toujours divisionnaire, ayant exercé des responsabilités de conseil d’autorités politiques, eu égard à sa profonde connaissance de l’Afrique du Nord.

1 résultat (1 article - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 062 Août/Sept 1949 - p. 199-216

L'équipement industriel de l'Afrique du Nord - Georges Spillmann

1 résultat