Auteur : Philippe Debas

2 résultats (2 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 377 Mai 1978 - p. 99-106

Libre opinion - Doctrinaires - Philippe Debas

Cet essai satirique n'est pas dirigé contre notre politique de défense, fondée ajuste titre sur la possession d'armes nucléaires, mais contre les doctrinaires de la dissuasion et contre leurs excès logomachiques.

N° 373 Janvier 1978 - p. 73-80

Libre opinion - Pour une cavalerie légère nucléaire - Philippe Debas

Le progrès technique permettra d'organiser, demain, l’aéromobilité à la manière des armées de cavalerie légère de jadis. L'atome, surtout, confère à ce système de forces la puissance qui lui manque et garantira la sécurité de ses arrières en rétablissant la fortification. Telle est en tout cas la thèse que défend l'auteur qui a récemment publié L'armée de l'atome. Ces deux essais qui se nourrissent de la même inspiration n'engagent nullement le commandement. Le tandem hélicoptère-atome implique en effet l'acceptation de la bataille nucléaire tactique à un degré qui parait contraire aux intérêts de la France. La doctrine stratégique actuelle, telle qu'elle apparaît à travers les déclarations des responsables de notre défense, n'admet pas une telle bataille nucléaire. De leur côté, les partisans d'une stratégie et d'une organisation comme celle que prône l'auteur pensent qu'elles seraient plus dissuasives pour un agresseur. C'est ici un vaste débat dans lequel il faudrait nécessairement faire intervenir, outre la question capitale du contrôle politique sur un tel système, les capacités industrielles et financières, ainsi que les ressources et les formes de service qu'impliquerait sa réalisation. Ce serait en tout cas une remise en cause fondamentale de notre politique actuelle de défense.

2 résultats