Auteur : Sonia Le Gouriellec

Maîtresse de conférences à l’Université catholique de Lille. Auteure de Djibouti : la diplomatie de géant d’un petit État (Presses universitaires du Septentrion, 2020).

7 résultats (6 articles - 1 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

Tribune - 26-05-2017

Quel est l’impact de la présence chinoise sur la politique étrangère de Djibouti ? (T 897) - Sonia Le Gouriellec - 3 pages

Quel est l’impact de la présence chinoise sur la politique étrangère de Djibouti ? (T 897)

« Phare de la mer Rouge », Djibouti essaye de tirer parti de sa position, essentielle pour protéger les routes commerciales et pétrolières. Les Français puis les Américains ne s’y sont pas trompés en construisant des bases militaires; la Chine est la dernière en date à s’y implanter mais les investissements massifs chinois pourraient menacer l’indépendance du pays.

N° 792 Été 2016 - Des Afriques - Gestion de crises et résolution des conflits en Afrique subsaharienne - p. 15-19

Introduction – « Des Afriques » : gestion de crises et résolution des conflits en Afrique subsaharienne - Sonia Le Gouriellec

Plus que n’importe quelle autre partie du globe, après la guerre froide, le continent africain a été associé aux conflits et à l’insécurité. Au début des années 1990, Robert Kaplan invoquait, dans une formule restée célèbre, « the coming anarchy » (1). Pour l’auteur américain, le continent était alors celui des haines ethniques et de la violence aveugle. Vingt ans plus tard, le gagnant du prix Pulitzer, Jeffrey Gettleman, peignait le même tableau, se désespérant que les guerres ne terminent jamais et s’étendent, comme pour reprendre ses termes, « une pandémie virale ». Aujourd’hui, l’insécurité et les conflits sur le continent occupent une place centrale dans les cercles politiques, les travaux des chercheurs et le travail des forces de sécurité. Bien que la situation se soit transformée et que les statistiques s’entendent sur une baisse tendancielle du nombre de conflits, d’anciennes grilles d’analyses continuent de guider certains commentaires et analyses. Lire la suite

N° 792 Été 2016 - Des Afriques - Gestion de crises et résolution des conflits en Afrique subsaharienne - Perspective stratégique - p. 139-144

Crise de l’État ou dans l’État ? Réflexions sur la prolongation des conflits dans la Corne de l’Afrique - Sonia Le Gouriellec

Pour celui qui étudie la dynamique des conflits, la Corne de l’Afrique procure un éventail de cas d’étude. Cet article se propose d’examiner les raisons de la non-résolution de conflits dans cette région. L’approche théorique montre un décalage entre la réalité des problèmes et leur mauvaise compréhension, source d’échecs. Lire les premières lignes

N° 792 Été 2016 - Des Afriques - Gestion de crises et résolution des conflits en Afrique subsaharienne - Recensions - p. 187-188

Peacekeeping in Africa. The evolving security architecture - Sonia Le Gouriellec

Les articles et ouvrages sur le maintien de la paix ne sont pas légion. Depuis le début des années 1990, le nombre d’articles ou d’ouvrages académiques sur le sujet se multiplie, rejoints ces dernières années par des travaux sur l’architecture de paix et de sécurité en Afrique (Apsa). L’ouvrage de Thierry Tardy et Marco Wyss s’inscrit dans cette ligne. Lire la suite

N° 777 Février 2015 - Les printemps arabes - p. 60-64

L'impact des révoltes arabes en Afrique subsaharienne - Sonia Le Gouriellec

Le « Printemps arabe » ne s'est pas traduit par un « Printemps africain », même si certains États ont connu aussi des manifestants d'opposants. L'Afrique subsaharienne connaît une évolution propre et complexe, avec des perspectives positives, malgré des menaces réelles. Lire les premières lignes

N° 740 Mai 2011 - Repères - Opinions - Débats - p. 75-78

Pour une nouvelle approche de l’État en Afrique : le cas de la Somalie - Sonia Le Gouriellec

Derrière la qualification d’État failli, se cache une grande variété de positions qui toutes ne sont pas de désordre et d’irresponsabilité. La Corne de l’Afrique présente une combinaison de structures quasi-étatiques dont l’auteur suggère qu’elle pourrait préfigurer la diversification de l’État au service de l’Afrique.

N° 734 Novembre 2010 - Repères - Opinions - Débats - p. 88-92

Base militaire à Djibouti : le paradoxe de la puissance japonaise - Sonia Le Gouriellec

Le Japon semble sortir d’une réserve stratégique qui limitait son engagement international. Sa nouvelle politique africaine passe par l’Afrique de l’Est et la base de Djibouti.

7 résultats

Février 2021
n° 837

Réflexions sur le commandement


Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...