Auteur : Wladimir Ormesson (d')

(1898-1973) Journaliste et diplomate français. Il passe les vingt premières années de sa vie à voyager au rythme des affectations de diplomate de son père. Après la Grande Guerre, il entame une carrière de journaliste, à la Revue des Deux Mondes et au Figaro. En 1940, Paul Reynaud le nomme ambassadeur au Saint-Siège, dans l’espoir que Pie XII convainque Mussolini de ne pas attaquer la France. Il arrive trop tard et est rappelé en France en octobre. Vichy le radie des cadres de la diplomatie et, en 1945, de Gaulle l’envoie comme ambassadeur en Argentine, puis de 1948 à 1956, il est à nouveau accrédité au Vatican. Libéral, il combat les courants intégristes de l’Église. Il est élu en 1956 à l’Académie française.

1 résultat (1 article - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 222 Mars 1964 - p. 373-381

Un acte de paix - Wladimir Ormesson (d')

1 résultat

Mars 2021
n° 838

Sommes-nous entrés dans l'ère post-occidentale ?


Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...