Auteur : Paul Arnaud de Foïard

(1921-2005) Général français. Engagé dans la Résistance, il passe en Espagne avant de gagner l’Afrique du Nord française (AFN) où il suit les cours de Cherchell (Algérie, école d’officier, Saint-Cyr ayant été dissoute par les Allemands). Il fait la campagne de France, comme aspirant au Régiment de marche de la Légion étrangère (RMLE), avant de poursuivre à servir à la Légion en Indochine. Après l’École de Guerre, dont il sort en 1962, il rejoint le 2e Régiment étranger parachutiste (REP) qu’il commandera de 1965 à 1967. Puis, nommé général en 1972, il commandera la 1re Brigade parachutiste (BP), puis la 11e Division parachutiste (DP) de 1975 à 1979. Il est directeur (hors cadre) du Secrétariat général de la Défense nationale (SGDN) de 1974 à 1975. Il achève sa carrière général de corps d’armée, Directeur de l’Enseignement militaire supérieur (EMS) et commandant l’École supérieure de guerre (ESG) de 1979 à 1981.

14 résultats (14 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 659 Décembre 2003 - Repères - Opinions - Débats - p. 159-166

Agonie d'une civilisation - Paul Arnaud de Foïard

Les acteurs prolifiques dénoncent actuellement avec raison les faiblesses, notamment économiques, de la situation de notre pays. Toutefois, le plus inquiétant ne relève sans doute pas de ce seul domaine. Sur le plan sociologique, sur celui de la valeur humaine de la collectivité que nous formons, de graves travers mettent en péril l'existence du type de civilisation qu'elle représente. Et ce qui apparaît le plus inquiétant, tout autant que la nature même de ces dommages, c'est le fait que tout en les connaissant, nous les acceptons dans la négligence des risques qu'ils représentent. L'article qui suit, davantage que d'y apporter des révélations, vise à provoquer une prise de conscience. C'est un tocsin.

N° 655 Juillet 2003 - Après-guerre

Irak : urgences d'après-guerre - Paul Arnaud de Foïard

Après avoir évoqué les causes de la guerre en Irak, l’auteur tire les conséquences, une fois la victoire acquise. L’ONU ne peut être tenue à l’écart du rééquilibrage du Proche-Orient, où elle doit être fortement impliquée. L’Union européenne, insignifiante dans ce conflit, doit se doter des moyens de puissance — dont l’arme nucléaire, et acquérir son indépendance d’action internationale. Il convient, enfin, de tout faire pour combler le fossé entre riches et pauvres, qui, plus que l’islam proprement dit, menace l’ensemble des nations occidentales.

N° 651 Mars 2003 - Repères - Opinions - Débats - p. 63-70

Spiritualité et mondialisation - Paul Arnaud de Foïard

Participant au débat sur l'Union européenne, sur son identité, ses valeurs et son élargissement, l'auteur après avoir dénoncé l'inanité du matérialisme montre l'importance des religions dans la société. Notre civilisation reposant sur la religion chrétienne, l'Union se perdrait en n'en reconnaissant pas ses valeurs.

N° 642 Mai 2002 - Repères - Opinions - Débats - p. 84-89

Délabrement de la défense nationale - Paul Arnaud de Foïard

Constatant le désintérêt de la classe politique pour la Défense, reflet d'une nation inconsciente des risques, l'auteur dresse le constat navrant du délabrement de la défense nationale : budgets en constante dévaluation, encore amputés dans leur application ; situation matérielle dramatique des armées, sous-équipées et sous-entraînées, et dont les hommes ne sont pas considérés. Il reste à cultiver l'espérance qu'un homme courageux entre en politique avec la lucidité et la détermination nécessaires pour sauver notre Défense de son actuel délabrement.

N° 631 Mai 2001 - Les États-Unis - p. 63-72

Libre opinion - Lettre ouverte à nos amis américains - Paul Arnaud de Foïard

Nos vieilles nations européennes ne sauraient renoncer aux liens d'amitié qui les unissent aux États-Unis d'Amérique. Cependant, certains aspects de leurs relations actuelles peuvent, si l'on n'y prend garde, les altérer. En effet les descendants des wasp qui fondèrent le Nouveau Monde, cédèrent de suite au marché. Dès lors la pratique du libéralisme absolu s'imposa à eux comme la voie du salut de l'humanité. Leurs succès en ce domaine les conduisirent à revendiquer une autorité qui dégénéra en une volonté hégémonique, le culte du profit devenant la motivation fondamentale de l'activité humaine au détriment d'un humanisme authentique. Ceci conduisit les États-Unis à vouloir mettre en tutelle l'Union européenne en formation. Toutefois, l'ensemble du peuple américain, épris d'équité et animé par un puissant sentiment national, ne peut être l'initiateur d'une telle politique. Les responsables sont banquiers et hommes d'affaires, grands prêtres du culte de l'argent, organisateurs de puissantes sociétés d'influence tels le Bilderberg, le Council on Foreign Relations et la Trilatérale. Cette lettre est un appel à la sagesse du peuple américain pour qu'il reste au service de la démocratie et des valeurs humanistes.

N° 614 Novembre 1999 - p. 5-12

Libéralisme et humanisme - Paul Arnaud de Foïard

N° 593 Décembre 1997 - Repères - Opinions - Débats - p. 72-79

Libre opinion - De la mise sous tutelle de l'Europe - Paul Arnaud de Foïard

N° 520 Mai 1991 - Réforme de la défense - p. 9-23

D'une défense à l'autre - Paul Arnaud de Foïard

N° 489 Juillet 1988 - p. 9-25

Évolution du métier des armes - Paul Arnaud de Foïard

Dans un article récent, l'auteur nous avait fait connaître ses réflexions sur la dissuasion. Cette fois-ci, il étudie l'évolution du métier des armes en abordant successivement tous les éléments qui font du présent et de l'avenir proche une ère fondamentalement bouleversée, et en donnant par là même « à ses cadets » un ensemble de conseils fort judicieux.

N° 480 Octobre 1987 - p. 45-54

Libre opinion - La dissuasion, mythes et réalités - Paul Arnaud de Foïard

L'auteur nous fait part de ses réflexions sur les mécanismes de la stratégie dissuasive. On notera en particulier qu'il lui apparaît évident « qu'en termes de dissuasion, notre frontière se trouve au Rideau de fer ».

N° 405 Décembre 1980 - p. 29-44

Autres propos sur la dissuasion : l'avenir - Paul Arnaud de Foïard

Cet article fait suite à celui du même auteur que nous avons publié dans notre numéro de mai 1980 (« Autres propos sur la dissuasion nucléaire »). Quand on pose le problème de l'avenir, c'est dire qu'il n'existe aucune situation définitivement acquise. Chaque génération doit reposer les problèmes et adapter les solutions aux conditions du temps présent. Bien des choses évoluent, dans le domaine de la technique, des équilibres politiques, celui des idées et des doctrines.

N° 399 Mai 1980 - p. 21-32

Autres propos sur la dissuasion nucléaire - Paul Arnaud de Foïard

Nous avpns publié récemment un certain nombre d'articles sur la dissuasion nucléaire, en décembre (colonel Geneste : « De l’anti-cité à l'anti-forces » – général Poirier : « Quelques problèmes actuels de la stratégie nucléaire française »), en janvier (colonel Lewin : « La dissuasion française et la stratégie anti-cités ») et en février (Georges Outrey : « La doctrine stratégique des deux Grands »). Ce sujet peut donc paraître repris ad nauseam. Mais « le risque est si grand qu'il vaut bien que l'on accepte d'y réfléchir à nouveau » et, comme le constate le colonel Lewin, la stratégie nucléaire française est actuellement remise en cause du fait de critiques portant sur la crédibilité et l'efficacité d'une stratégie anti-cités. Lire la suite

14 résultats

Été 2020
n° 832

Économie de défense : problématiques contemporaines

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...