Auteur : Alexandre Vautravers

Professeur associé d’Histoire et de Relations internationales à l’Université Webster de Genève. Spécialiste de l’histoire des techniques, de l’histoire militaire, l’industrie de défense ainsi que la résolution des conflits et l’action humanitaire. Il a récemment dirigé un projet de recherches sur la défense conventionnelle, en tant que chercheur associé du Changing Character of War (CCW) Programme d’Oxford. Lieutenant-colonel EMG (état-major général) de l’armée suisse, rédacteur en chef de la Revue Militaire Suisse (RMS) et président de la Société des officiers des troupes blindées (OG Panzer).

1 résultat (0 article - 1 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

Tribune - 15-07-2015

Le retour de la défense conventionnelle (T 672) - Alexandre Vautravers - 6 pages

Les moyens de défense conventionnelle (chars, artillerie, avions), sophistiqués, sûrs et performants mais lourds, coûteux et souvent assimilés à la Seconde Guerre mondiale ou à la guerre froide, ont été remis en cause par les armes atomiques, par les doctrines de contre-insurrection et par l’idéalisme libéral au cours des années 1990-2000. Aujourd’hui, les limites des opérations de stabilisation récentes, l’émergence des BRICS tout autant que les tensions entre l’Occident et la Russie ou la Chine, la remise en cause de l’utilité des armes de destruction massives, annoncent un certain retour de la défense et des armements conventionnels.

1 résultat

Mars 2021
n° 838

Sommes-nous entrés dans l'ère post-occidentale ?


Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...