Auteur : A. F.

2 résultats (2 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 359 Octobre 1976 - Bibliographie - p. 174-174

L’Allemagne selon Willy Brandt  - A. F.

Malgré les contacts étroits établis depuis des années entre la France et l’Allemagne, non seulement à l’échelon gouvernemental mais aussi entre les hommes, de récents malentendus donnent parfaitement raison à Alfred Grosser lorsqu’il dit dans sa préface qu’en ce domaine, il est plus que jamais nécessaire de faire connaître et comprendre. Ce livre correspond donc à un véritable besoin. Contrairement à ce qu’on pense souvent, les publications sur les problèmes actuels de la République fédérale d’Allemagne (RFA) – de même que les publications d’outre-Rhin sur la France – sont assez rares. L’auteur fournit une ample documentation avec un effort d’objectivité fort louable. Dans trois entretiens prolongés, il donne, en effet, l’occasion aux chefs des trois grands partis allemands d’exposer librement leurs vues : Willy Brandt pour les sociaux-démocrates (SPD), Hans-Dietrich Genscher pour les libéraux (FDP) et Helmut Kohl pour les chrétiens-démocrates (CDU). Sans doute les interviews représentent-elles des formes vivantes et faciles à lire, mais on peut se demander s’il n’aurait pas fallu les appuyer par des exposés plus approfondis sur les différents éléments de la vie allemande, notamment sur les syndicats et les Églises, d’autant plus que les contacts franco-allemands sont dans ce domaine assez pauvres. On aurait pu souhaiter aussi une plus large information sur les mouvements extrémistes, dont le poids effectif est probablement réduit mais qui sont la cause d’un certain traumatisme de l’opinion publique et qui influencent par conséquent, au moins indirectement, l’action gouvernementale dans divers domaines assez délicats. Lire la suite

N° 354 Avril 1976 - Bibliographie - p. 188-189

Histoire de l’Allemagne - A. F.

Alliant de solides connaissances historiques aux dons de romancier, l’auteur réussit l’exploit remarquable de résumer en 700 pages l’histoire de l’Allemagne, de ses origines jusqu’à nos jours. En dépit de sa densité, cet ouvrage se lit presque comme un roman ; les détails révélateurs et parfois amusants abondent, allégeant ainsi son poids scientifique. Même au lecteur averti il procure un enrichissement certain. Trop souvent les observateurs des questions allemandes ignorent ou négligent de longues périodes de l’histoire du pays voisin, bien qu’elles aient fortement influencé les événements ultérieurs. Nous pensons notamment au Moyen-Âge, au rôle des villes et aux multiples facteurs de division, de l’évasion des empereurs vers Rome ou vers le Sud-Est européen jusqu’à la Réforme, qui provoqua pendant des siècles un extraordinaire émiettement national. L’utilité, la valeur et l’intérêt de ce livre sont donc incontestables. Lire la suite

2 résultats