Auteur : Samir Saddouki

Colonel major de l’armée de terre tunisienne, auditeur de la 68e session du Centre des hautes études militaires (CHEM).

1 résultat (0 article - 0 Tribune - 0 e-Recension - 1 articles cahiers)

Cahier - 09-10-2019 - Un monde en turbulence - Regards du CHEM 2019 - 68e session - p. 102-112

La stratégie de lutte antiterroriste adoptée par la Tunisie après la Révolution de 2011 - Samir Saddouki

La Tunisie, comme d’autres pays, n’a pas pu échapper au terrorisme. En effet, et dès les premiers jours qui ont suivi la révolution du 14 janvier 2011, la société tunisienne a été confrontée à ce phénomène. L’armée s’est engagée d’une manière effective depuis 2013 et s’est vue confier l’effort principal. D’une manière générale, son approche consiste à renforcer la capacité opérationnelle par l’acquisition de nouveaux moyens, et à engager judicieusement des unités spécialisées bien entraînées, tout en utilisant les moyens de renseignement nécessaires. Aussi, l’adoption de mesures opératives et stratégiques a renforcé la réussite de l’engagement militaire contre le terrorisme.

1 résultat