Auteur : Marc Humbert

Le lieutenant-colonel Marc Humbert après avoie été détaché auprès du USJFCOM (Joint Warfighting Center), est actuellement à l'EMA  Lieutenant-colonel Marc Humbert, formerly on detachment at the Joint Warfighting Center, USJFCOM, is currently on the French Army Staff

3 résultats (3 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 704 Janvier 2008

Effects Based Approach to Operations : mode ou méthode ? - Marc Humbert

L’Effects Based Approach to Operations (EBAO) propose une nouvelle approche de la planification et de la conduite des opérations, reposant sur la relation de causalité, l’effet multiplicateur de la technologie et l’analyse systémique. Développée par les Américains et adoptée par l’Otan, cette méthode sophistiquée cherche à atteindre l’effet final recherché (EFR) lors d’une intervention militaire par la maîtrise de tous les effets des actions menées. Son échec à gérer la complexité, dans les domaines de la connaissance et des effets secondaires ou indésirables, ne doit pas occulter ses atouts, notamment la capacité de partage des tâches entre militaires et civils.

N° 704 Janvier 2008

Faire de l'EBAO ou ne pas en faire ? - Marc Humbert

Le concept Effects Based Approach to Operations (EBAO) recherche la plus grande cohérence des moyens militaires ou civils mis en œuvre lors d’une intervention. Il possède de ce fait des atouts, malgré un fondement faussement scientifique et un caractère lourd et systématique, qui devront être surmontés. La participation de la France au développement nous permet cependant d’influer sur le résultat futur et les expérimentations multinationales nous offrent l’opportunité de conserver notre interopérabilité en amont, tout en nourrissant une floraison nouvelle de la pensée militaire.

N° 702 Novembre 2007 - Otan

Que reste-t-il de la transformation ? - Marc Humbert

Après six ans de transformation des armées américaines en pleine guerre d’Irak, le départ de M. Rumsfeld a sonné l’heure d’un premier bilan. Le rêve d’une rupture dans l’innovation et d’un rapide changement des mentalités, gage d’une interarmisation parfaite, s’est mué en une usine de génération capacitaire, où la technologie est reine. La préparation opérationnelle et l’intégration des capacités nouvelles ont de ce fait remplacé le développement de concepts et l’expérimentation dans l’économie de la transformation, tandis que l’interagence amène une note d’espoir pour la résolution des crises futures.

3 résultats