Auteur : Victor Fèvre

Premier réserviste opérationnel (sous-lieutenant (R) au 516e Régiment du Train) à avoir suivi la formation britannique d’officier de réserve à la Royal Military Academy Sandhurst. À l’heure où la France se rapproche du Royaume-Uni, ce complément à la formation délivrée à Saint-Cyr est utile. Témoignage

5 résultats (4 articles - 1 Tribune - 0 e-Recension - 0 articles cahiers)

N° 739 Avril 2011 - Repères - Opinions - Débats - p. 91-96

Entreprises militaires et de sécurité privées et réserve opérationnelle - Victor Fèvre

Comment articuler les entreprises militaires et de sécurité privées et la réserve opérationnelle ? C’est à cette question complexe que répond l’auteur qui examine les options et les limites, à la fois légales et pratiques, et propose différentes possibilités de mise en oeuvre.

Tribune - 18-01-2011

Un réserviste à Sandhurst (T 40) - Victor Fèvre - 7 pages

Retour d’expérience d’un jeune officier de réserve français qui a suivi en octobre 2010, la formation d’officier de réserve de l’armée britannique à Sandhurst. Cet article permet de comparer les formations française et britannique : formations différentes pour missions différentes puisque les réservistes peuvent être envoyés sur les zones de conflits actuels.

N° 730 Mai 2010 - Revues - Rapports - p. 129-132

Méditerranée - La guerre 1939-1945 en Méditerranée - Victor Fèvre

N° 722 Août/Sept 2009 - Union européenne - Pratique de la PESD - p. 69-74

Le rôle des fonctionnaires européens dans le processus de décision de la PESD - Victor Fèvre

En l’espace de quelques années, la PESD s’est transformée. Elle est passée d’une initiative d’essence politique à un domaine d’action où l’Union européenne est réellement engagée. L’évolution des structures administratives pour effectuer ces tâches n’était pas facile à réaliser. Ainsi, les fonctionnaires européens qui participent au processus décisionnel de la PESD à Bruxelles peuvent être aujourd’hui considérés comme des serviteurs publics nationaux, même s’ils travaillent à un but commun.

N° 707 Avril 2008 - Otan - p. 45-54

Les enjeux de Bucarest - Pierre-Marie Dupré, Victor Fèvre, Alix Leclainche, Ricarda Wagner

Le Sommet de l’Alliance atlantique à Bucarest en avril 2008 est principalement consacré aux élargissements. Leur nombre sera limité, et les Alliés donneront quelques perspectives à l’Ukraine et à la Géorgie. S’agissant des opérations, le Kosovo ne constituera plus une préoccupation majeure, et les Alliés devraient s’accorder autour d’une stratégie commune en Afghanistan. La question du bouclier antimissiles demeurera doublement problématique, tant du point de vue transatlantique que dans la perspective des relations avec la Russie. Ce Sommet paraît important, mais servira surtout à préparer celui du soixantenaire qui aura lieu en 2009.

5 résultats

Février 2021
n° 837

Réflexions sur le commandement


Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...