Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Août 1939 - n° 004

Jean Tannery vient de mourir. Lire la suite

  p. 473-473
  p. 475-502

Peu de temps après la création de l’axe Rome-Berlin, la Turquie ayant éprouvé le besoin et manifesté l’intention de resserrer les liens qui l’unissaient à la Grande-Bretagne et à la France, une tempête d’indignation souleva l’opinion allemande et l’opinion italienne. La presse fasciste criait à la trahison. Quant à la presse hitlérienne, le thème de ses doléances était à peu près celui-ci : « L’Allemagne ne menace point les Turcs, l’Italie pas davantage. Tout ce que nous demandons à la Turquie, c’est de rester neutre et de ne point se mêler des affaires de l’Europe. » C’est précisément ce que la Turquie ne pouvait pas faire, pour la raison qu’elle est et qu’elle entend demeurer une puissance européenne. Il ne fallait rien de moins que la crise où depuis tantôt quatre années se débat notre continent, pour dissiper entièrement l’illusion, indolemment entretenue par certaines chancelleries, d’une Turquie boudeuse et revêche, tournant le dos à l’Europe, en un mot d’une Turquie asiatique. Lire les premières lignes

  p. 503-519
  p. 521-542
  p. 543-563
  p. 565-583
  p. 585-603
  p. 605-627

Chroniques

  p. 629-631
  p. 632-636

I. – France Lire la suite

  p. 637-640
  p. 641-644
  p. 645-649

Bibliographie

Colonel d’infanterie Luigi Chatrian : « Notes sur la doctrine française »  ; in Revue d’infanterie, mai 1939

Cette étude a pour objet de montrer les différences entre les conceptions française et italienne ; l’auteur les attribue à l’inégalité des potentiels de guerre et à une orientation différente des esprits. Lire la suite

  p. 651-651

Camille Rougeron : Les enseignements aériens de la guerre d’Espagne  ; Éditions Berger-Levrault, 1939 ; 249 pages

M. Camille Rougeron, déjà connu par son ouvrage L’Aviation de bombardement et par de nombreux articles parus dans des revues militaires ou scientifiques, présente un livre dont le sens profond semble défini d’une façon saisissante par la bande de présentation : « De la guerre où 1 000 avions étaient aux prises à celle où 50 000 s’affronteront ». Lire la suite

  p. 652-652

Lieutenant-colonel Emile-Antoine Cortot : France d’Afrique  ; Éditions Charle-Lavauzelle, 1939 ; 699 pages

L’auteur, à qui l’on doit déjà La France d’au-delà des mers, ouvrage paru en 1936, nous donne aujourd’hui une étude de 699 pages, illustrée de nombreuses cartes et qu’il consacre à l’Afrique du Nord, à l’Afrique intertropicale et à Madagascar. Il destine ce nouvel ouvrage au grand public, pour lequel il est indispensable, dit-il, de dégager des idées générales tout en les étayant sur une solide documentation et sur les précisions nécessaires. France d’Afrique se présente sous forme de monographies consacrées aux grandes unités administratives, chacune d’elles renferme de nombreux renseignements. La partie la meilleure est sans contredit celle qui se réfère à l’Afrique du Nord. Quelques statistiques sont malheureusement un peu anciennes.

  p. 652-652

Revue Défense Nationale - Août 1939 - n° 004

Revue Défense Nationale - Août 1939 - n° 004

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.