Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Décembre 1939 - n° 007

On ne comprendrait rien au caractère, à la manière de vivre du maréchal Joffre, si on le séparait de « l’événement ». Seul, quand il s’est trouvé sur sa route, « l’événement » a pu tirer Joffre de l’effacement où il se tenait d’habitude sans effort, sans calcul, parce qu’il obéissait à sa nature. Certes il avait en 1914 montré d’étonnantes aptitudes à faire face à « l’événement ». Il n’eût pas été choisi pour commander les armées françaises s’il n’eût déjà révélé partout où il passait un tempérament de chef à l’aise devant les responsabilités. Lire les premières lignes

  p. 230-239

L'auteur publiera prochainement chez Armand Colin, un livre intitulé Suez, Panama et les routes économiques mondiales. Voici la primeur de ce chapitre sur la Défense de Panama. Lire les premières lignes

  p. 241-249

Depuis que le Pangermanisme, furieusement incarné par Hitler qui, en son orgueilleux esprit de domination et son insatiable voracité, en a dangereusement accru la virulence, que de fois, passant place de l’Étoile, près de l’Arc de Triomphe, et allant me recueillir — chapeau bas — sur la tombe du Soldat Inconnu, me suis-je arrêté, pour une autre méditation, devant la Marseillaise, le magnifique haut-relief de Rude qui décore d’une manière si noble le pilier droit de l’Arc triomphal ! Lire les premières lignes

  p. 251-260

Il sera question ici moins de sa stratégie en matière diplomatique, qui est évidente que de sa diplomatie à fins stratégiques, dont il a toujours eu soin de dissimuler les visées à longue échéance. Lire les premières lignes

  p. 261-275
  p. 277-293
  p. 295-305

Chroniques

  p. 307-308
  p. 309-313
  p. 314-318
  p. 319-324
  p. 325-329
  p. 330-332

Revue Défense Nationale - Décembre 1939 - n° 007

Revue Défense Nationale - Décembre 1939 - n° 007

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.