Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Octobre 1950 - n° 074

  p. 275-285
  p. 286-303
  p. 304-314
  p. 315-333
  p. 334-346

La plupart des historiens de Paris ne se posent pas le problème de l’élévation de Paris au rang de capitale. Il semble que, pour eux, Paris était prédestiné de toute éternité à devenir capitale de la France et qu’en le devenant il réalisait simplement une destinée qu’il portait en son germe dès son origine. Quand un empereur romain, un roi mérovingien ou capétien choisissent Paris pour résidence, on dirait qu’ils lui rendent seulement l’honneur qui lui est dû. Lire les premières lignes

  p. 347-354
  p. 355-369

Chroniques

  p. 370-374
  p. 374-378
  p. 378-382
  p. 382-386
  p. 387-391
  p. 391-394

Nous recevons de la Direction centrale des Services de Santé des armées la lettre suivante : Lire la suite

  p. 395-395

Bibliographie

René Mouchotte : Les carnets  ; Éditions Flammarion, 1949 ; 257 pages - Edmond Delage

Les carnets de René Mouchotte ont été commencés le 17 juin 1940 et ils se terminent le 27 août 1943. Ils embrassent donc une des périodes les plus intéressantes de la guerre. Ils n’ont point été rédigés pour les besoins d’une cause ni en vue d’effets spectaculaires : ce sont des notes prises au jour le jour, sans doute, surtout, pour être lues par sa mère, par un des plus purs héros de l’air, qui s’apparente aux Guynemer et aux Saint-Exupéry par la pureté de sa pensée et l’audace de ses combats. Lire la suite

  p. 396-396

Louis Madelin : L’écroulement du Grand Empire  ; Librairie Hachette, 1950 ; 406 pages - Edmond Delage

Poursuivant imperturbablement son œuvre colossale et brûlant, semble-t-il, même les étapes, l’infatigable Louis Madelin donne aujourd’hui le treizième tome de son histoire du Consulat et de l’Empire. Il y décrit l’écroulement du système napoléonien. La méthode est la même que dans tous les tomes précédents. L’auteur, dans ses notes et références extrêmement copieuses (p. 372 à 403), ne fait état d’aucune source inédite ou d’archives. Lire la suite

  p. 396-396

Léon Wanson : Les Américains et nous  ; Éditions Julliard, 1950 ; 242 pages - Edmond Delage

Parmi les livres très nombreux consacrés à l’Amérique, celui-ci offre un intérêt particulier. Il est en effet l’œuvre non point, comme c’est souvent le cas, d’un littérateur ou d’un écrivain de métier, mais celle d’un homme d’action, fils de ses œuvres, créateur et directeur d’une industrie. Celui-ci a parcouru les États-Unis sans la moindre idée préconçue et, en des touches très rapides, et en un style parfaitement dépouillé, il analyse les prétendus secrets de l’efficacité industrielle des États-Unis. Il y aurait, pour des patrons à l’esprit moderne de chez nous et pour des directeurs de grandes usines d’armement ou autres, grand profit à tirer de ces observations, marquées à la fois au coin du bon sens et de la compétence.

  p. 397-397

Maurice Heim : Kellermann  ; La Nouvelle Édition, 1949 ; 226 pages - Edmond Delage

Ce livre est l’œuvre d’un Strasbourgeois, fils de Strasbourgeois ; il est consacré à l’enfant d’une race puissante doté des vertus propres aux grands soldats à la tête desquels brilla un Kléber. M. Heim ne dissimule pas les faiblesses du duc de Valmy, mais il montre bien que ce Kellermann qui vainquit à cinquante-sept ans était un véritable homme de guerre et un entraîneur d’hommes. Si Valmy ne fut pas une bataille sanglante, elle fut, toutefois, remportée grâce au grand talent tactique et à l’audace de Kellermann et son importance dans l’histoire moderne fut décisive.

  p. 397-397

Claude-Joseph Gignoux : Karl Marx  ; Librairie Plon, 1950 ; 259 pages - Edmond Delage

Ce livre sur le prophète socialiste vient à son heure car il éclaire, à l’usage du grand public, la figure d’un des hommes qui jouent, aujourd’hui, un des rôles les plus considérables de notre histoire politique. Lire la suite

  p. 397-398

André Allix, Raymond Guillie, Jacques Lambert et Robert Pelloux : Les fondements de la politique extérieure des États-Unis  ; Cahiers de la Fondation nationale des Sciences politiques, Librairie Armand Colin, 1949 ; 204 pages - Edmond Delage

Le VIIIe tome de la collection des Cahiers de la Fondation nationale des sciences politiques est encore plus intéressant, semble-t-il, que ses prédécesseurs. Il est consacré presque entièrement à la politique extérieure des États-Unis. Lire la suite

  p. 398-398

Henri Queffélec : Portraits de la Suède  ; Librairie Plon, 1948 ; 269 pages - Edmond Delage

Dans la collection du « Tour du Monde », Henri Queffélec donne un ouvrage aussi instructif que poétique sur un pays trop mal connu en France mais que la facilité des liaisons aériennes ouvrira bientôt de plus en plus à nos touristes : la Suède, territoire presque aussi grand que le nôtre, peuplé à peine de 7 millions d’habitants, mais habitants d’une civilisation libre et raffinée qui, par bien des côtés, nous donne des exemples d’organisation et d’esprit civique. Lire la suite

  p. 398-398

Beppo de Massimi : Vent debout, histoire de la première ligne aérienne française  ; Éditions Plon, 1949 ; 385 pages - B.

Le titre de Vent debout que M. de Massimi a donné à son très intéressant ouvrage affirme sous une forme imagée l’effort constant, la lutte de chaque heure qu’a exigé la création de la première ligne aérienne française à grande distance. L’auteur met en lumière non seulement les multiples difficultés techniques et financières qu’il fallut résoudre, mais aussi les complications d’ordre politique et diplomatique qui, trop souvent, paralysèrent les animateurs de la grande entreprise. En particulier il nous apporte, de ce fait, en ce qui concerne les relations de la France et de l’Espagne entre 1919 et 1928, une documentation précieuse sur les causes en général, peu ou mal connues, qui empêchèrent entre les deux pays une entente confiante, si nécessaire pour leurs communs intérêts. Lire la suite

  p. 399-399

Revue Défense Nationale - Octobre 1950 - n° 074

Revue Défense Nationale - Octobre 1950 - n° 074

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.