Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Juin 1955 - n° 126

  p. 649-661
  p. 662-667
  p. 668-684
  p. 685-705
  p. 706-715
  p. 716-726
  p. 727-735

Dix années ont passé depuis la victoire totale remportée par les Alliés sur l’Allemagne hitlérienne et bientôt les traces que l’état de guerre avait laissées en Europe auront été effacées. Les deux pays encore occupés à la fin de 1954 auront sans doute cessé de l’être à la fin de 1955. L’Allemagne, ou plutôt la République fédérale allemande, bien que privée de son ancienne capitale, Berlin, bien qu’amputée de dix-huit millions d’Allemands de la République démocratique, est entrée officiellement le 5 mai en qualité de partenaire de plein droit dans la communauté des nations occidentales : l’OTAN et l’UEO. Soyons assurés qu’elle y jouera un rôle de premier plan. Lire les premières lignes

  p. 736-741
  p. 742-748

Chroniques

  p. 746-753
  p. 753-757
  p. 757-760
  p. 761-765
  p. 766-769

Bibliographie

Charles-Noël Martin / Jules Moch  : L’heure H a-t-elle sonné pour le monde ? / La folie des hommes  ; Éditions Grasset, 1955 ; 254 pages / Éditions Robert Laffont, 1955 ; 280 pages - R. Bt.

Une grave inquiétude étreint actuellement les esprits les plus éclairés du monde entier. Elle a pour origine des renseignements d’ailleurs incomplets, – sur les effets des bombes dites à « Hydrogène ». À l’effarement qui naît à la pensée que ces engins pourraient être les armes nouvelles d’une prochaine guerre, s’ajoute la crainte bien actuelle des risques entraînés par la multiplication des essais d’explosion. La projection dans l’atmosphère de matières diverses risque de provoquer des bouleversements mortels dans la vie de notre Planète. Lire la suite

  p. 770-776

André Siegfried : Tableau des États-Unis   ; Librairie Armand Colin, 1954 ; 347 pages - R. Bt.

Vingt-sept ans après avoir écrit Les États-Unis d’aujourd’hui, André Siegfried nous présente une sorte de mise au point de cet ouvrage dans Tableau des États-UnisLire la suite

  p. 776-776

Jacques Mordal : Marine en Indochine  ; Éditions Amiot-Dumont, 1953 ; 228 pages - L.

Cette histoire du rôle de la Marine en Indochine, depuis 1939 jusqu’en 1953, est remarquablement complète et poussée dans ses détails jusqu’à l’anecdote. Comme dans ses autres livres, M. Jacques Mordal est intéressant, agréable à lire ; regrettons seulement qu’ayant fourni un travail considérable pour reconstituer les actes de la Marine, il ne nous ait pas renseignés sur les parties plus arides de l’organisation et de l’exercice du Commandement, de sa liaison avec les forces terrestres et aériennes, qu’en un mot il soit resté un peu trop sur le plan « livre d’or » plutôt qu’histoire. Lire la suite

  p. 777-777

Georges Pillement : L’Espagne inconnue  ; Éditions Grasset, 1954 ; 278 pages - L. (de)

Le lecteur ne trouvera pas, dans cet ouvrage, de précisions sur les hauts lieux du grand tourisme espagnol, les villes d’art réputées, les sites célèbres. Maints ouvrages les ont d’ailleurs fait connaître. Lire la suite

  p. 777-778

Vice-amiral Jean Amanrich : Brefs combats  ; Éditions Baudinière, 1952 ; 272 pages - G.

Heureuse idée qu’a eue le vice-amiral Amanrich de nous faire revivre quelques épisodes de la guerre navale de 1914-1918. Lire la suite

  p. 778-778

Revue Défense Nationale - Juin 1955 - n° 126

Revue Défense Nationale - Juin 1955 - n° 126

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.