Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Avril 1956 - n° 135

C’est en méditant les actes des grands disparus, en s’imprégnant de leur vie, que l’on tire pour soi-même le meilleur parti de leur expérience. Franchet d’Espérey est l’un de ces hommes d’exception dont les qualités intellectuelles et morales s’accompagnaient d’une vigueur physique qui donne à l’homme l’autorité et le sens de la domination dans les situations les plus difficiles. Lire les premières lignes

  p. 401-409

Le 3 mars 1924, Mustapha Kemal fait abolir, par l’Assemblée turque, le Califat. L'auteur revient sur cette révolution et l'action d'Ataturk. Il étudie ensuite celle de ses successeurs : Ismet Inonu et Adnan Mendérès. Lire les premières lignes

  p. 410-426
  p. 427-435
  p. 436-445
  p. 446-461

C’est par un détour, qu’il me faut expliquer comment j’ai été amené à écrire ces quelques réflexions sur les idées du grand homme d’État britannique qui vient de terminer sa carrière par ce geste peu commun de quitter le pouvoir de sa propre volonté. Lire les premières lignes

  p. 462-472
  p. 473-480
  p. 481-488
  p. 489-495
  p. 496-503

Chroniques

  p. 504-508
  p. 509-513
  p. 513-518
  p. 518-520

Bibliographie

André Truchet : L’armistice de 1940 et l’Afrique du Nord  ; Puf, 1955 ; 424 pages - X. B.

« En 1940 fallait-il signer l’armistice ou poursuivre la lutte en repliant les Forces françaises en Afrique du Nord » ? Partisan de la seconde solution, M. Truchet expose, avec grande impartialité, les raisons qui ont déterminé sa conviction. Son livre documenté apparaît précieux et utile. Il essaie d’éclairer cet important et douloureux problème qui partage encore de nombreux esprits éminents. Lire la suite

  p. 521-521

Revue Défense Nationale - Avril 1956 - n° 135

Revue Défense Nationale - Avril 1956 - n° 135

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.