Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Novembre 1959 - n° 174

  p. 1709-1725

La République Arabe Unie (proclamée le 1er février 1958) n’est pas un État définissable par sa superficie, sa population, sa production, sa structure et sa politique, mais un mythe, entièrement issu de la personnalité de son fondateur, Gamal Abdal Nasser. Lire les premières lignes

  p. 1726-1748
  p. 1749-1758
  p. 1759-1779
  p. 1780-1788
  p. 1789-1812

« L’Occident n’a pas compris que la guerre froide c’est la guerre ; que quiconque domine le Moyen-Orient gagnera probablement la partie ; qu’il est naïf de parler de neutralité arabe dans un conflit majeur, car tous les pays du Moyen-Orient seraient la proie sans défense du premier groupe de grandes puissances à s’y installer ; que si les puissances communistes continuent à étendre leur domination sur l’Afrique et l’Asie, une Grande-Bretagne indépendante cessera d’exister, tout aussi sûrement que si une armée étrangère avait occupé les îles britanniques. » Lire les premières lignes

  p. 1813-1823
  p. 1824-1849
  p. 1850-1856
  p. 1857-1864

Repères - Opinions - Débats

  p. 1865-1868
  p. 1869-1873
  p. 1873-1882
  p. 1882-1886
  p. 1887-1894

Bibliographie

Paul-Henry Spaak : Pourquoi l’Otan ?  ; Éditions Plon, 1959 ; 78 pages - Jean Némo

Dans cette courte brochure, M. Spaak a résumé les raisons qui ont amené la conclusion de l’Alliance atlantique en 1949, et celles qui continuent d’être valables pour motiver son maintien et son extension. Les trois premiers chapitres rappellent les circonstances historiques du début de l’Otan, en indiquant les événements de Prague de 1948, qui furent la cause directe du Traité de Washington, les considérations à la suite desquelles furent établis les premiers plans défensifs, la période de la « coexistence pacifique ». Lire la suite

  p. 1895-1895

Edward Teller et Albert L. Latter : Notre avenir nucléaire  ; (traduit de l’anglais par Jean Pizeau) ; Éditions Plon, 1959 ; 240 pages - Jean Némo

Voici un livre clair, écrit par deux éminents physiciens américains, traduit de façon excellente. Il apporte, sur les connaissances élémentaires que tout homme doit avoir sur la physique nucléaire, des notions très faciles à assimiler « pour un profane », et des explications précises sur les conséquences, sur l’homme considéré individuellement et sur les collectivités, de l’emploi des bombes atomiques, plus particulièrement des essais actuellement poursuivis dans les deux camps qui se partagent le monde. Lire la suite

  p. 1895-1896

André Guerrin : Humanité et subsistances  ; Éditions Dunod, 1957 ; 492 pages - Jean Némo

L’étude présentée dans ce livre porte sur les possibilités de subsistance d’une humanité dont l’effectif se développe rapidement. Il s’agit d’un travail très sérieusement documenté. Après avoir indiqué quels sont les besoins alimentaires des hommes et les ressources actuelles du monde, compte tenu de l’évolution passée de la population et des cultures, ayant prouvé que le monde ne mange « à sa faim » que dans des zones d’étendue réduite, l’auteur analyse les possibilités d’augmentation de la production en la comparant au développement démographique probable dans les prochaines années. Il estime que la situation alimentaire sera certainement beaucoup moins favorable en l’an 2000 qu’elle ne l’est actuellement, ou plutôt qu’elle sera nettement plus défavorable. Lire la suite

  p. 1896-1896

Revue Défense Nationale - Novembre 1959 - n° 174

Revue Défense Nationale - Novembre 1959 - n° 174

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.