Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Mars 1966 - n° 244

Cet article en trois parties que M. Edgard Pisani, en tant que ministre de l'Agriculture, a bien voulu nous confier en décembre dernier résume la politique agricole qu'il a menée pendant près de quatre ans et demi. L'article a été écrit en équipe avec MM. Wallon, Inspecteur général de l'Agriculture, Blnizot, Directeur de l'Équipement rural, Didon, sous-directeur, chargé des Études et Synthèses, Contenay, Secrétaire des Affaires étrangères.

  p. 389-402

Dans cet article peu commun, l'auteur fait dialoguer sur l'Otan, autour d’un meneur de jeu, quelques interlocuteurs imaginaires : le philosophe, l’américain, le Français, l’Européen, l’homme de l’Otan, et l’ingénieur militaire. Lire les premières lignes

  p. 403-432
  p. 433-446
  p. 447-465
  p. 466-476

Par nécessité « congénitale », les Marines, depuis leur origine, ont toujours été à l’affût des progrès techniques, lorsqu’elles n’en ont pas été les promotrices. D’où les bouleversements, de plus en plus accélérés, qu’elles connaissent depuis un siècle et dont les perspectives actuelles donnent le vertige. D’internes d’abord, ces bouleversements sont devenus interarmées et même « planétaires ». Lire les premières lignes

  p. 477-490
  p. 491-505
  p. 506-517
  p. 518-523
  p. 524-528
  p. 529-535
  p. 536-543

À partir de l'article du lieutenant-colonel B. Case publié dans la Military Review de décembre 1965.

  p. 544-548

Chroniques

  p. 549-553
  p. 554-558
  p. 558-563
  p. 563-569
  p. 569-575

Bibliographie

Général André Beaufre : Le drame de 1940  ; Éditions Plon, 1965 ; 272 pages - Jean Némo

Le général Beaufre avertit ses lecteurs, dès la première ligne que l’ouvrage qu’il lui présente est un livre « de souvenirs et de réflexions ». C’est une excellente définition, car l’auteur, en racontant sa vie militaire jusqu’à l’armistice de 1940, accompagne son récit de commentaires qui sont autant de leçons. Celles-ci sont austères ; elles portent sur l’incroyable impréparation de nos cadres militaires dans les écoles, de notre armée dans ses manœuvres, de notre commandement dans ses états-majors et plus généralement de notre pays tout entier dans sa vie courante. À l’opposé, le tableau admiratif qui est fait du redressement allemand fait mieux saisir le contraste et comprendre les raisons profondes de la défaite pour les uns et de la victoire pour les autres. Lire la suite

  p. 576-577

Frédéric Durand : Les Vikings  ; Puf, 1965 ; 126 pages - Jean Némo

Le phénomène Viking mérite d’être connu et étudié. Comment et pourquoi les peuples du Nord purent-ils, pendant deux siècles, assaillir l’Europe et dans tant de régions, s’implanter de façon durable ? La représentation que l’on se faisait autrefois de ces invasions « barbares » est à réviser entièrement. Des barbares incultes et sauvages n’auraient pas pu, pendant une si longue période, imposer leurs lois aux pays les plus policés et les mieux organisés. Les Vikings possédaient donc une civilisation, des mœurs, des connaissances, des armes, une organisation militaire qui leur permirent ces expéditions lointaines et presque toujours victorieuses, dont l’ampleur surprend et reste comparable, toutes choses égales d’ailleurs, aux opérations militaires les plus modernes. Lire la suite

  p. 577-577

Claude Fohlen : Les Noirs aux États-Unis  ; Puf, 1965 ; 126 pages - Jean Némo

Parmi les questions d’actualité, celle des Noirs aux États-Unis est l’une des plus importantes, des plus graves et des plus angoissantes. Il s’est déjà constitué, sur le sujet, des bibliothèques entières. Ce petit livre ne tente pas de les résumer ; mais, abandonnant toute idée polémique, il présente la question dans une perspective historique et actuelle qui fournit des faits, sans longs commentaires ; cette méthode donne une impression d’objectivité et apporte une documentation précise dont le lecteur, trop souvent sollicité par les partisans des thèses en présence, saura gré à l’auteur. Lire la suite

  p. 577-577

Maxime Mourin : Le Vatican et l’URSS  ; Éditions Payot, 1965 ; 298 pages - Jean Némo

Entre deux puissances aussi différentes que le Vatican et l’URSS, les rapports sont obligatoirement difficiles. L’idéal de l’un s’oppose à celui de l’autre, et il pourrait sembler que ces oppositions sont irréductibles. Lorsque les tsars régnaient encore sur la Russie et y représentaient à la fois la puissance temporelle et spirituelle, il avait fallu toute la souplesse du Vatican et les nécessités de la vie internationale commune pour aboutir à des ententes précaires. Aussi, la Révolution d’octobre fut-elle moins mal accueillie de Rome qu’on aurait pu le croire : l’athéisme des dirigeants permettrait peut-être une tolérance religieuse que n’avait pas soufferte l’orthodoxie. Les faits démentirent cet optimisme initial. La persécution systématique des Églises, l’endoctrinement marxiste de la jeunesse laissaient peu de chances à l’établissement de rapports normaux. Mais les années passant, la double évolution qui se fit sentir dans le communisme théorique et dans l’Église catholique devait permettre, sinon une entente formelle, du moins des possibilités d’entente. On est loin encore d’un véritable accord. Mais le temps qui passe fait entrevoir des perspectives jusqu’à présent insoupçonnées, qu’un travail persévérant, au cours des siècles et plus particulièrement des dernières années, a permis de préparer. Lire la suite

  p. 578-578

Capitaine de vaisseau Antoine Sanguinetti : Atome et batailles sur mer  ; Éditions Hachette, 1965 ; 287 pages - Jean Némo

L’apparition de l’atome a fait évoluer la guerre sur mer, comme sur terre et dans les airs. Elle pose des problèmes nouveaux qu’il faut résoudre avec un esprit neuf, dégagé des routines et des traditions. Lire la suite

  p. 578-578

Pierre Bourdan : Carnet de retour  ; Éditions Plon, 1965 ; 232 pages - Jean Némo

Pierre Bourdan raconte, dans ce petit livre, son odyssée personnelle en 1944, lorsqu’il rejoignit les forces alliées qui venaient de débarquer en Normandie et fut le correspondant de guerre de la division Leclerc. Fait prisonnier, il parcourut les arrières allemands, avant de s’évader, avec quelques camarades, en sautant d’un train en marche, dans la région de Saumur ; il rejoignit alors les unités du général Leclerc, vécut avec elles l’entrée à Paris et la poursuite des Allemands jusqu’à nos frontières. Lire la suite

  p. 578-579

Jean Lacouture : Le Viet-Nam entre deux paix  ; Éditions du Seuil, 1965 ; 270 pages - Jean Némo

Ce titre est étrange, lorsqu’il s’agit d’un pays qui depuis vingt ans est en guerre, sans savoir dans combien de temps cet état de guerre finira. En fait, Jean Lacouture a repris, soudé et remanié des articles qu’il a écrits sur le Vietnam, de 1959 à 1965, dans le but d’expliquer et de justifier la solution souhaitable, à son avis, de l’affaire vietnamienne. Il est difficile de passer de l’historique à l’actualité. L’imbroglio du Sud-Est asiatique est assez complexe pour nécessiter ou de très longs développements, ou des simplifications extrêmes auxquelles on comprend aisément que répugne un auteur qui est au fait des questions dont il traite depuis de longues années. Lire la suite

  p. 579-579

Raymond Chevallier (dir.) : Photographie aérienne. Panorama inter-technique  ; Éditions Gauthier-Villars, 1965 ; 237 pages - Jean Némo

Ce livre de présentation fort claire, illustré de nombreux croquis et photographies, donne, comme l’indique son titre, un panorama de la photographie aérienne dans ses différents aspects et ses diverses utilisations. Les données sont techniques. Il s’agit donc d’un ouvrage d’information, auquel ont participé les meilleurs spécialistes dans les différentes branches. Lire la suite

  p. 579-580

Fritz Erler : Democracy in Germany  ; Harvard Université Press, 1965 ; 139 pages - Jean Némo

M. Fritz Erler est un des principaux leaders du Parti social-démocrate (SPD) que dirige en Allemagne M. Willy Brandt. Il a prononcé à l’Université de Harvard trois conférences sur la démocratie en Allemagne, dont il a repris et développé le texte pour présenter ce livre aux lecteurs. Lire la suite

  p. 580-580

Revue Défense Nationale - Mars 1966 - n° 244

Revue Défense Nationale - Mars 1966 - n° 244

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.