Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Juillet 1966 - n° 248

  p. 1155-1158
  p. 1159-1169
  p. 1170-1180
  p. 1181-1210
  p. 1211-1224
  p. 1225-1232

La parution en 1962 de la première édition de l’ouvrage « La Stratégie Militaire » rédigé par un groupe d’auteurs soviétiques sous la direction du Maréchal Sokolovski a provoqué dans les milieux militaires occidentaux un vif intérêt et de nombreux commentaires. Cet intérêt est légitime, car il y a peu de doute que cet ouvrage, par sa large diffusion en U.R.S.S. même, n’est pas seulement une arme de propagande et de dissuasion à l’intention de l’Occident. Il faut cependant prendre garde : sa valeur n’est que relative et sa validité est limitée dans le temps. Lire les premières lignes

  p. 1233-1240
  p. 1241-1253
  p. 1254-1264
  p. 1265-1278
  p. 1279-1285
  p. 1286-1292
  p. 1293-1299

À partir de l'article de Georges C. Lodge (« Revolution in Latin America ») publié dans la revue américaine Foreign Affairs de janvier 1966.

  p. 1300-1309

Chroniques

  p. 1310-1315
  p. 1316-1321
  p. 1321-1326
  p. 1326-1331
  p. 1332-1336

Bibliographie

Donal E. Kennedy : The Security of Southern Asia  ; The Institute for Strategic Studies, 1965 ; 308 pages - René Servoise

L’ombre de la Chine s’étend sur l’Asie du Sud. À peine les puissances coloniales évincées, Grande-Bretagne, France, Pays-Bas et Japon, la Chine s’est manifestée. Faute de résistance indigène, les États-Unis ont dû accourir pour d’abord former un barrage, et enfin fournir des hommes pour le défendre en Corée et au Vietnam sud. Lire la suite

  p. 1337-1338

Cecil Woodham-Smith : La grande famine d’Irlande (1845-1849)  ; Editions Plon, 1965; 276 pages - Jean Némo

Du fait historique, généralement mal connu, qui dépeupla l’Irlande au milieu du XIXe siècle, on peut tirer des leçons applicables de nos jours. C’est l’intérêt principal de cet ouvrage qui mériterait d’être classé parmi les œuvres politiques plutôt que parmi les livres d’histoire. Non que l’auteur ait voulu appuyer sur cet aspect ; tout au contraire. Lire la suite

  p. 1338-1339

Anthony Eden : L’épreuve de force. Février 1938-Août 1945  ; Éditions Plon, 1965 ; 584 pages - Jean Némo

Après avoir démissionné du Cabinet Chamberlain, en février 1938, parce qu’il n’était pas d’accord avec le Premier ministre, partisan d’une entente avec Hitler et Mussolini, Anthony Eden se retira, convaincu que la guerre éclaterait avant un an. Au début des hostilités, Chamberlain lui demanda de reprendre place dans le Gouvernement, non plus aux Affaires étrangères où il se trouvait précédemment, mais aux Dominions. Ayant accepté cette offre, l’auteur exerça ses nouvelles fonctions jusqu’au mois de mai 1940 ; il prit alors, pour quelques mois, dans le Gouvernement Churchill, le poste de Secrétaire d’État à la Guerre, puis revint aux Affaires étrangères. C’est là que le trouva encore la chute du Cabinet Churchill, en juillet 1945, peu de temps avant la capitulation du Japon. Le témoignage d’Anthony Eden est donc de première main sur toutes les grandes affaires de la Seconde Guerre mondiale. Lire la suite

  p. 1339-1339

Paul Fabra : Y a-t-il un marché commun ?  ; Éditions du Seuil, 1965 ; 96 pages - Jean Némo

La crise du Marché commun est suffisamment d’actualité pour que la lecture de ce livre intéresse tous ceux qui ont besoin de se rappeler ou de comprendre ce qu’est exactement le Marché commun. Ils trouveront dans ce livre court, clairement présenté, une analyse précise de cette union douanière, du rôle de ses différents organismes, mais aussi l’exposé des buts lointains que poursuivaient les « Six » lorsqu’ils ont décidé, par le Traité de Rome (1957), de créer la Communauté européenne économique (CEE). Lire la suite

  p. 1339-1340

Fernand Gigon : Les Américains face au Viet-Cong  ; Éditions Flammarion, 1965 ; 265 pages - Jean Némo

Dans la première partie de cet ouvrage, l’auteur montre les Américains au Vietnam, tels qu’il les a vus au cours de ses voyages et dans les opérations militaires auxquelles il a assisté ; dans la seconde, il s’efforce de décrire ce qu’est le Viêt-Cong, à partir de déclarations de prisonniers ou de ralliés. Lire la suite

  p. 1340-1340

Pierre Rouanet : Mendès-France au pouvoir (1954-1955)  ; Éditions Robert Laffont, 1965 ; 572 pages - Jean Némo

Le court passage de Pierre Mendès-France à la tête du gouvernement, du 19 juin 1954 au 6 février 1955, donne l’occasion à l’auteur d’écrire ce livre épais dans lequel la politique suivie alors est hautement approuvée et chaleureusement commentée. La matière ne manquait pas, qu’il s’agisse du règlement de la guerre d’Indochine, de la Communauté européenne de défense (CED), de la Tunisie et de la naissante guerre d’Algérie. Lire la suite

  p. 1342-1342

Maurice Edelman : Ben Gourion  ; Presses de la Cité, 1965 ; 316 pages - Jean Némo

La biographie du fameux homme d’État israélien présente un intérêt évident pour le lecteur. La figure de Ben Gourion est par elle-même nettement marquée parmi les hommes qui ont eu de l’influence sur notre temps. Lire la suite

  p. 1342-1342

Revue Défense Nationale - Juillet 1966 - n° 248

Revue Défense Nationale - Juillet 1966 - n° 248

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.