Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Novembre 1966 - n° 251

  p. 1715-1726
  p. 1727-1749
  p. 1750-1759
  p. 1760-1773

Face aux problèmes majeurs que pose la sécurité radiologique autour d’un champ d’expérimentations nucléaires, le spécialiste aussi bien que le non-initié ont toujours pensé — un peu trop a priori — que le contexte insulaire devait à lui seul résoudre, ou tout au moins simplifier, les difficultés provoquées par les tirs de forte puissance. L’eau n’est-elle pas le meilleur agent décontaminant ? N’est-il pas séduisant de constater que finalement presque toute la contamination produite retombe directement sur elle ? Le présent article a pour premier objet de ramener cette apparente « simplification » à sa juste valeur. Tout n’est pas résolu aisément parce que la mégatonne ou la demi-mégatonne explose en milieu océanique au lieu d’exploser sur un territoire continental peu ou prou désertique. Les Américains, lors de l’expérience « Castle Bravo » (Bikini, mars 1954) en ont fait l’amère expérience. La garantie d’une grande sécurité radiologique dans la gamme de forte puissance (1) est plus difficile à assurer en Polynésie qu’aux confins du Tanezrouft lors de nos premières explosions aériennes, de faible puissance il est vrai. Lire les premières lignes

  p. 1774-1789
  p. 1790-1800
  p. 1801-1810
  p. 1811-1822
  p. 1823-1828
  p. 1829-1835
  p. 1836-1845

À partir de l'article (« Our alternatives in Europe ») de 5 analystes du Hudson Institute, sous la direction d'Herman Khan, publié dans la revue américaine Foreign Affairs de juillet 1966.

  p. 1846-1855

Chroniques

  p. 1856-1860
  p. 1861-1865
  p. 1865-1870
  p. 1870-1875
  p. 1875-1879

Bibliographie

René Coste : Le problème de la guerre dans la pensée de Pie XII  ; Éditions Montaigne, 1962 ; 522 pages - Jean Némo

Le problème de la guerre est un sujet d’une actualité immédiate et souvent torturante pour tous ceux qui veulent lier leurs actes à des conceptions philosophiques ou religieuses élevées, et ne pas se contenter de vivre sous l’impulsion des événements dont ils sont les jouets ou les instruments inconscients. Tous ceux qui ont fait la guerre, soit comme exécutants, soit peut-être davantage encore comme chefs responsables des ordres qu’ils donnent et par suite de leurs conséquences, connaissent la crise de conscience à laquelle elle peut conduire. Lire la suite

  p. 1880-1880

David Hohnen : Les trois Scandinaves  ; Éditions Plon, 1965 ; 511 pages - Jean Némo

Le lecteur qui désire se reposer d’austères études géographiques et économiques pourra trouver un agréable délassement dans cet épais volume, à la fin duquel, après avoir souvent souri ou franchement ri des remarques humoristiques ou des anecdotes amusantes que son sujet inspire à l’auteur, il s’apercevra qu’il a acquis sur le Danemark, la Suède et la Norvège de nombreuses et sérieuses connaissances. David Hohnen l’aura en effet emmené dans un voyage plaisant à travers une Scandinavie vue sous ses aspects les plus familiers, les plus quotidiens, en apparence les plus banals, effleurant de temps à autre les « grands problèmes » et les éclairant par l’intérieur. Lire la suite

  p. 1881-1881

Roger Portal : Les Slaves. Peuples et nations  ; Éditions Armand Colin, 1965 ; 520 pages - Jean Némo

La collection « Destins du Monde » se propose d’évoquer l’histoire du monde suivant les grands courants de la civilisation. Elle doit comprendre quatorze volumes richement illustrés de cartes, de croquis, de reproductions en couleurs, de tableaux ; le présent volume est le septième de cette publication. Lire la suite

  p. 1881-1882

Alan Clark : La chute de la Crète  ; Éditions Robert Laffont, 1966 ; 312 pages - Jean Némo

Publiée en anglais en 1962, cette étude paraît dans une très bonne traduction française. Elle apporte sur les conditions dans lesquelles la Crète fut occupée par les troupes britanniques fin 1940 et début 1941, défendue par elles contre l’attaque aéroportée allemande du 20 mai 1941 et perdue en dix jours, des indications fort précises. Lire la suite

  p. 1882-1883

Pierre George : Géographie de la population  ; Puf, 1965 ; 125 pages - Jean Némo

Excellente introduction à l’étude de la dynamique de la population, de ses variations dans leur localisation, leur croissance, leurs migrations, ce petit livre donnera aussi à ceux qui sont déjà familiers de ces questions des précisions et des mises à jour intéressantes. Lire la suite

  p. 1882-1883

Collectif : Pacifisme et internationalisme  ; (présenté par Marcel Merle) Éditions Armand Colin, 1966 ; 360 pages - Jean Némo

C’est une anthologie de textes choisis dans les ouvrages parus du XVIIe siècle à nos jours, de Grotius à Jean XXIII, sur le pacifisme et l’internationalisme que Marcel Merle estime être non pas « deux écoles de pensée différentes, mais plutôt deux genres littéraires », dont il étudie et illustre l’évolution. Lire la suite

  p. 1883-1884

Arturo Espaillat : Les dessous d’une dictature. Trujillo  ; Éditions Calmann-Lévy, 1966 ; 280 pages - Jean Némo

Général de l’armée dominicaine, ancien collaborateur direct du dictateur Trujillo, le « Benefactor » de la République dominicaine pendant plus de trente ans, de 1930 à 1961, Arturo Espaillat vit en exil. Il a écrit ce livre au Canada, en 1963, pour montrer comment les services secrets des États-Unis participèrent à l’assassinat de Trujillo, mais aussi pour peindre ce qu’est la vie politique agitée des républiques latino-américaines de la région des Caraïbes. Lire la suite

  p. 1884-1884

Jacques Benoist-Méchin : Histoire de l’Armée allemande. T. V : Les épreuves de force, 1938  ; Éditions Albin Michel, 1965 ; 531 pages - Jean Némo

Continuant sa monumentale histoire de l’armée allemande, l’auteur enrichit considérablement ce qu’il en avait écrit dans les premières éditions de cet ouvrage, et, exploitant des sources maintenant ouvertes, rédige un travail entièrement nouveau. Lire la suite

  p. 1884-1885

Marcel Niedergang : Les vingt Amériques latines  ; Éditions Plon, 1965 ; 673 pages - Jean Némo

Lorsque ce livre parut en première édition, en 1962, il fit le point de la situation dans l’ensemble de l’Amérique latine, en étudiant la situation de chacun des vingt-six pays qui la composent. La réédition qui est présentée maintenant au public prolonge, jusqu’aux données de l’actualité la plus immédiate, les analyses faites il y a trois ans, et les précise. Le lecteur se trouve donc en présence d’un tableau à la fois détaillé et synthétique d’une des régions les plus névralgiques du monde, celle dont la propagande communiste dit qu’elle sera « l’Algérie des États-Unis » lorsque ceux-ci auront perdu la guerre du Vietnam. Lire la suite

  p. 1885-1885

Henri Grimal : La décolonisation (1919-1963)  ; Éditions Armand Colin, 1965 ; 408 pages - Jean Némo

Décrire en un volume le phénomène de la décolonisation, dans ses causes profondes, dans ses manifestations diverses et dans ses innombrables événements, au moment où il s’achève à peine et alors que ses conséquences les plus immédiates forment encore l’actualité, était une entreprise hardie, voire téméraire. Il faut rendre hommage à l’auteur de l’avoir tentée, même si le résultat appelle des réserves, inévitables sur un pareil sujet. Il est trop tôt pour faire l’histoire de la décolonisation, et beaucoup trop tôt pour la juger. Il est impossible, semble-t-il, de rester pleinement objectif sur une question si complexe, qui a durement traumatisé l’opinion dans les pays colonisateurs et colonisés, en raison de la révolution politique, sociale, intellectuelle et psychologique qu’elle a entraînée et des guerres qu’elle a provoquées. Lire la suite

  p. 1885-1886

Robert Merle : Ahmed Ben Bella  ; Éditions Gallimard, 1965 ; 184 pages - Jean Némo

Cet ouvrage est la mise au net d’interviews au cours desquelles Ahmed Ben Bella raconta à l’auteur les principales péripéties de sa vie. Le récit est fait à la première personne, ce qui lui donne un ton familier de simplicité et parfois de confidence. Ben Bella sait indiscutablement se rendre sympathique, et ses actions, fussent-elles blâmables du strict point de vue de la morale, sont justifiées par une bonne volonté sans défaillance et un amour immense des humbles et des opprimés. Tout cela serait un peu « Bibliothèque rose » si, en fond de tableau, ne se profilaient les drames de l’affaire algérienne, y compris celui dans lequel Ben Bella perdit le pouvoir. Lire la suite

  p. 1886-1886

Revue Défense Nationale - Novembre 1966 - n° 251

Revue Défense Nationale - Novembre 1966 - n° 251

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.