Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Août/Sept 1999 - n° 612

La crise russe

  p. 5-6
  p. 7-10
  p. 11-16
  p. 17-28
  p. 29-42

Repères - Opinions - Débats

L'ancien chef d'état-major de l'Armée de terre nous fait part de ses réflexions « Force alliée » au Kosovo en la mettant en relations avec la pensée de Foch et de Beaufre dont il cite deux ouvrages : Introduction à la stratégie (1964) et Stratégie de l'action (1966).

  p. 49-61

L'auteur nous livre une synthèse des évènements qui se sont déroulés au Kosovo et qui ont abouti à un règlement du conflit, mais non pas à la solution du problème que pose cette province au sein de la république de Yougoslavie.

  p. 62-79

À l'occasion du 50e anniversaire de l'Otan, l'auteur, spécialiste des relations internationales, des questions de défense et économiste éminent, nous fait part de ses réflexions sur les liens entre l'Europe et les États-Unis. Cet article reprend l'essentiel d'une communication présentée au colloque organisé les 1er et 2 avril 1999 à Paris par la Fondation Singer-Polignac.

  p. 80-86
  p. 87-93

L'auteur nous livre une étude très approfondie sur l'Europe et son avenir, tels qu'il les souhaite. Ce texte a été rédigé avant l'intervention au Kosovo.

  p. 94-108
  p. 109-121

Cette étude expose les conséquences pour les militaires de la création de juridictions pénales internationales : un thème abordé dans le numéro d'avril 1999 par Marc Bonnefous sous le titre « Mars et Thémis ».

  p. 122-127

L'auteur, qui va rejoindre Bucarest auprès de l'attaché de défense, nous présente la situation et la politique actuelles de la Roumanie, pays qui cherche à s'intégrer parfaitement dans la nouvelle Europe : cependant, de nombres difficultés doivent être surmontées.

  p. 128-138
  p. 139-149

Chroniques

  p. 150-153
  p. 154-166
  p. 167-170
  p. 171-175
  p. 176-178
  p. 179-184
  p. 185-187
  p. 188-190
  p. 191-194

Bibliographie

Hervé Coutau-Bégarie : Traité de Stratégie  ; Économica, 1999 ; 996 pages - Marcel Duval

Il est inutile de présenter Hervé Coutau-Bégarie à nos lecteurs, puisque nous avons souvent eu l’occasion de commenter ici les écrits de cet auteur dont l’œuvre est déjà considérable, en particulier dans le domaine maritime, qu’il s’agisse de la « pensée » et de la stratégie navales, de la géostratégie des océans et de l’histoire de ses personnages et événements contemporains. Son champ de réflexion s’est depuis quelques années sensiblement élargi puisqu’il est non seulement directeur d’études à l’École pratique des hautes études, président de l’Institut de stratégie comparée, qui est partenaire de la Fondation pour la recherche stratégique, et directeur de la revue Stratégique, mais aussi directeur du cours d’introduction à la stratégie au Collège interarmées de défense. Et c’est en fait la somme des réflexions qu’il a accumulées dans ces différentes fonctions qu’il nous présente aujourd’hui dans ce Traité de StratégieLire la suite

  p. 195-197

Charles Saint-Prot : Histoire de l’Irak. De Sumer à Saddam Hussein  ; Éditions Marketing, 1999 ; 264 pages - Marc Bonnefous

La splendeur de Babylone, Ur en Chaldée, le Code de Hammourabi, l’épopée de Gilgamesh, Ninive, Nabuchodonosor, Haroun el-Rachid, l’empire des Abbassides, le sultan Saladin, tout cela c’est l’Irak, dans l’histoire et dans la légende ; mais il est aussi le théâtre, plus proche de nous, d’une des grandes révolutions du siècle, celle du nationalisme baassiste, si important et si mal compris, qui reprend la grande leçon que leur passé a enseignée aux Irakiens, à savoir que pour survivre en tant que peuple il leur faut la force d’un État, « c’est-à-dire l’autorité au service d’un projet innovateur et s’inscrivant dans la durée ». Et l’État est né à Sumer. Lire la suite

  p. 197-199

Eric Werner : L’avant-guerre civile  ; L’Âge d’Homme, Lausanne, 1998 ; 117 pages - Pierre Morisot

Sous une présentation d’allure modeste, le lecteur découvrira, émanant d’un universitaire qui a déjà beaucoup publié en Suisse, un petit livre original dans le fond et dans la forme et politiquement fort incorrect. Le thème en est à peu près le suivant : étant donné que l’amour ne se construit, négativement, qu’à partir de la haine, le meilleur lien qui puisse souder une collectivité est l’existence d’un ennemi dûment identifié, contre lequel la guerre (ou au moins une hostilité viscérale) « maintient la cohésion de l’ensemble » au nom de l’union sacrée. Lire la suite

  p. 199-200

Revue Défense Nationale - Août/Sept 1999 - n° 612

Revue Défense Nationale - Août/Sept 1999 - n° 612

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Novembre 2020
n° 834

La relation de défense franco-britannique au temps du Brexit

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...